Avalanche Vercors ?

Je suis d'accord

"Toute pente enneigée peut être, selon les conditions, potentiellement avalancheuse" c'est toi de juger et de prendre tes responsabilités.

Ceci dit, le Vercors dans ça partie plate…, ne risque pas grand chose. je surveillerai plus des sialets et le brouillard que les avalanches pour ma part :-l

si tu as déjà un arva, prend le. si tu en as pas, à 400€…, ben là moi aussi j'en prendrai pas (si c'est sur le plat…smile mais cela c'est a toi de voir…



Sinon,
Pour évoquer les avalanches si tu vas te frotter à des grosses collines ou carrément des montagnettes. (Car avec un peu d'expérience et un brin de fun, il y a plein de 2500/3000 accessible en ski de rando nordique.)

Donc, si tu vas dans des pentes de + de 20° dégagé ou exposé aux vents. tu peux déjà commencer à t'informer pour pas faire une multiplication des erreurs de base.
Après 2 ou trois seines lectures tu sauras de toi même le risque potentiel que tu prends.


Également, Pour info (ce qui ressort des formation avalanche) :

1) L'arva ne protege pas des avalanches… il te permet de te retrouver, si elle est pas trop grosse… J'ai vue une vrai avalanche de plaque en montagne avec des mecs dedans, ça fait pas trop de detail, les blocs sont énormes, ça vas très vite et elle te plie en 8 avant d'etre en bas…
Donc pour moi c'est en amont qu'il faut avoir une sécurité intellectuel ACTIVE et ne pas faire la chevre… ni le mouton…

2) il faut parfois autant se mefier de soi que du terrain.

- Quand ça crains, on arrête de se chercher des excuses pour y allez quand même dans se petit coin limite, mais… qui serait si bien… haaa, les sirène…. On la dit "Ca Craint!", soyons sérieux 5 minute.

- Attention à l'aura du leader ou au multileaderisme. on fait confiance, mais on contrôle soit même que c'est OK.

- On vas pas se mettre dans la panade pour faire le cake devant ces potes . J'en voie qui rigole mais il y en a que le jeu de c'est moi qui est la plus grosse ne quittera jamais… on ne se laissera pas entrainer dans n importe quoi juste pour montre que l'on en a autant que les autres.


Après il faut savoir évaluer le risque et choisir ça trace en acceptent que c'est une science complexe et que l'analyse ne peut pas êtres complète. Alors on étudie et on est humble.

je vous laisse potasser. bonne lecture et bonne remise en question… (quand je repense à mes itinéraires que je pensais "safe" du début, j'ai froid dans le dos… )



bonne glisse a tous.

PS: Houuu punaiiise , samedi 50 de poudre magnifique à travers la foret ! Hou!!! c'était bon!!! ça godillais dans du Cotton!
Modifié il y a 9 ans
Merci pour ta longue réponse.
Tu as l'air d'avoir de l'expérience de ce genre de trip (y compris 'humaine', c'est vrai que l'effet groupe est non négligeable) de mon côté je suis novice, jamais fait d'itinérance en hiver.

J'ai surtout besoin d'infos pour apréhender le niveau de risque, après bien sûr on prend nos responsabilités, voir ce que dit la météo, partir ou pas, quel parcours….
Je connais le vercors à la belle saison et plus au nord donc je préfère glaner des infos auprès de ceux qui connaissent et pratiquent le coin l'hiver.
En fait, à une époque où je me posais pas trop de questions sur les risques en montagne l'hiver, j'ai une fois amené des copains sur une rando que je connaissais bien l'été dans le queyras et j'ai bien balisé, et je me suis dit plus jamais ça…

voilà, le we s'annonce beau, bonne glisse !
Modifié il y a 9 ans
Pour avoir des infos sur la situation en cours.
Il faut bien relativiser, c'est pour les pentes ces infos… sur le plat… ben, c'est plat…

http://www.camptocamp.org/

+
Modifié il y a 9 ans
Je relance ce sujet !
Je prévois une traversée du vercors en ski pulka cet hiver. Départ Vallon de Combeau - direction Corençon en vercors.
J'ai bien conscience que sur le plateau ou c'est plat il n'y a pas de risque d'avalanche. Mais quel est votre avis sur la partie vallon de Combeau - Cabane de Chaumaillou ?
En étudiant le parcours sur Open Runner, je m'aperçois qu'il y a 2 passages avec environs 20 à 25 % de pente… Pensez vous qu'il est préférable de partir avec un ARVA ?
Je connais les risques d'avalanches en ski de randonnée. Mais je n'ai jamais pratiqué le ski de randonnée nordique… Je me dis également que tracter une pulka dans de telles pentes ne doit pas être évident, même si elles sont courte… ?
Merci d'avance pour votre aide smile
Inversons le raisonnement : S'il y a un risque d'avalanche, pourquoi laisser le DVA à la maison ?
Sur le strict itinéraire de la grande traversée du Vercors, il n'y a pas de risques d'avalanches. Il n'est pas nécessaire d'emporter avec soit un DVA. Skier simple et léger = profitation ! Si tu a l'intention d'aller chatouiller quelques pentes en-dehors de l'itinéraire, la question peut se poser, mais pas sur la liaison Combeau-Chaumailloux. La descente en direction vers le refuge est raide et négociable en pulka (en montée et en descente). L'exposition "Nord", fait qu'elle est bien enneigée et que tu peux avoir une bonne poudreuse facilitant la descente. Descente qui ne se fait pas en trace directe, mais en biais, ce qui facilite le cheminement du skieur.
Pour information, le refuge des Chaumailloux a été entièrement restauré cet été - Voir photos sur la page Facebook du Parc du Vercors - Mieux isolé, plus confortable, en esperant que les visiteurs le respecteront (tags, bancs découpés pour faire du feux, inscription pour la célébrité, caca autour du refuge…smile
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Merci beaucoup Régis pour ces informations !