Kungsleden : Abisko - Nikkaluokta

Salut à tous,
Je pars en raid avec ma copine début avril entre Abisko et Nikkaluokta.
J'ai déjà réservé les refuges. Voici nos points de passage  : 
- Abisko
- Abiskojaure
- Alesjaure
- Tjäktja
- Sälka
- Singi
- Kebnekaise
- Nikkaluokta

J'ai commencé à me faire un check list du matériel à emporter.
Je voulais savoir quel sont les choses à ne pas oublier ?
Niveau alimentation, Y a t-il des refuges en demi pension ? Je n'ai pas vu en réservant.
Sinon y a t-il des boutiques pour acheter de la bouffe ? J'ai vu en réservant que certain avait des "Curio-shop" qui sont des boutiques souvenir. Peut-on trouver de la bouffe dans ces boutiques ?
Faut-il porter des drap, duvet, … ?
Pour ma copine y-a-t-il des solutions pour se laver, douche, … ?
Avez-vous un retour sur températures début avril la haut ? Je ne veux pas prendre de vêtements pour les promener…
Ma copine aimerait bien voir des aurores boréales. En Ayant déjà vu, ça ne m'importe peu, mais elle aimerai beaucoup en voir. Savez vous si ce n'est pas trop tard pour en observer ?
Si vous avez des remarques ou conseils à me donner, je suis preneur.
Bonne journée
Vincent
Salut Vincent
Pour être allé deux fois en Laponie dont une partie de la Kungsleden (à l'envers) je vais essayer de répondre à quelques unes de tes questions.
Question climat, c'est le Grand Nord ! Même si le changement de climat commence à se faire sentir, et même si début Avril est la meilleure période pour faire cette itinérance, il ne faut pas négliger cette donnée: si le vent se lève, ce qui est assez courant,  le froid ressenti (effet wind chill) peut très vite se faire sentir. Donc ne néglige pas le côté vestimentaire, notamment au niveau des couches externes (gore tex fortement conseillé).  Mieux vaut trop porter (même pour rien) que de revenir avec des orteils ou des phalanges en moins !!!:( Ce n'est une méthode géniale pour gagner du poids … :.(Privilégie la laine (Mérinos) et le synthétique (surtout pas de coton)
Côté refuge, c'est confort. Relativement peu éloignés les uns des autres, ils permettent des étapes pas trop éprouvantes. Il faut savoir aussi qu'il existe quelques abris de survie (avec poêle mais sans couchage) entre certains refuges qui permettent de se mettre temporairement à l'abri (petits triangles rouges sur la carte) comme par exemple le Radunjarga entre Abiskojaure et Alesjaure.
Pour le couchage, tous les refuges sont équipés de couettes, mais pas de drap. (mais je n'ai pas fait tous les refuges); donc prévoyez  des "sacs à viande".
Côté nourriture, la plupart des refuges ne font pas de demi-pension (sauf peut-être à Kebnekaise, mais peut-être dans d'autres aussi) , cependant tu peux trouver dans les gros refuges du ravitaillement mais, sauf si tu as un portefeuille bien garni, je te le déconseille, car c'est assez cher. Au départ à Abisko Ostra il y a une supérette (peut-être aussi à Touristation ?) Après c'est une question de choix: marcher léger mais avec un gros port-monnaie ou porter plus lourd… Si vous emmenez une pulka, ça permet de transporter plus de choses qu'en sac à doc et avec beaucoup moins de fatigue. Dans les refuges vous trouverez largement de quoi  faire la cuisine (gamelles et couverts…smile Il y a cependant une tradition qu'il faut essayer de respecter, c'est de faire les "corvées", à savoir remplir les jerricans d'eau et couper du bois pour les suivants.
Côté hygiène, sans vouloir se transformer en trappeur canadien après une saison hivernale, je trouve que dans les régions froides on peut se dispenser pendant quelques jours d'une toilette approfondie vu qu'on transpire moins (en principe ) ; de toute façon c'est à éviter si jamais le vent se lève !  A savoir aussi qu'il existe dans certains refuges comme à Salka un sauna (et ailleurs sûrement ? ). Et y a pas mieux pour se refaire une santé !:D
Enfin pour les aurores, c'est un peu comme le loto. Il faut avoir un peu de chance et espérer qu'il y ait conjonction de plusieurs paramètres : d'abord une activité solaire un peu plus forte que d'habitude, qu'il fasse nuit et … qu'il n'y ait pas de couvertures nuageuses. En deux séjours, je n'ai pas eu la chance d'en voir une seule ! Il faut donc éviter de construire un projet que là-dessus…
J'espère que j'aurais répondu à certaines de tes questions. Mais d'autres "laponiens" t'apporteront sûrement des compléments d'infos.
Bonne préparation, et peut-être qu'on se verra sur la Kungsleden  vu que j'y retourne de nouveau cette année  avec mon association (voir l'info dans la page actualité du site)
Nordiquement bien
Vincent74
Salut Vincent74,
Merci pour ta réponse. 
Tu parles de corvée d'eau, comment ça se passe exactement ?
Vincent
Bonjour,
Nous sommes allés sur la Kebnekaise ces deux dernières années (ma femme, mon fils de 6 ans et moi, le matos dans 2 pulkas), la première fois d'Abisko à Kvikkjokk, l'autre fois d'Abisko à Kebnekaise. Il y a un petit magasin à Abisko turiststation mais pas très bien fourni, nous y avons trouvé quand même du cœur de renne séché et franchement c'est très bon.
Après aucun des refuge ne fait à manger jusqu'à Kebnekaise (là il y a un restaurant); tu pourra trouver de la nourriture à acheter à Abiskojaure, Alesjaure, Sälka et Kebnekaise.
Pour l'eau, il faut aller la chercher dans les lacs à coté desquels sont construits les refuges; c'est bien fait, les gardiens des refuges sont accueillants et expliquent bien comment cela marche; idem pour aller couper le bois qui sert à chauffer le refuge.
Pour se laver, il y a un sauna à Abiskojaure, Alesjaure, Sälka; s'est organisé pour s'y laver, c'est très agréable. A Kebnekaise, c'est un hotel de montagne, il y a des douches.
Dans les étapes que tu décrit, cela vaut la peine quand tu es à Tjäktja de faire une étape de plus en passant par Nallo pour aller à Sälka (quitte à ne pas dormir à Tjäktja, c'est une descente pour aller à Nallo, c'est assez rapide), c'est vraiment magnifique cet endroit. L'étape Kebnekaise à Nikkaluokta est moins intéressante, il y a des motoneiges sans arrêt, et si tu n'es pas un puriste, cela vaut presque la peine de gagner un jour en faisant cette étape en motoneige, c'est bien organisé à Kebnekaise.
A Kebnekaise, si vous avez le temps, une course à la journée pour aller à Tarfalla vaut le coup.
Pour les aurores, à mon avis avril c'est un peu tard car les jours sont beaucoup plus longs.
Voilà, c'est un très beau voyage, à dispo si tu as d'autres questions
E
Bonjour,

Une solution pour le ravitaillement non emporté de France peut consister à s'arrêter à Kiruna et à aller à l'ICA (taille moyenne) qui se trouve dans  le centre (il y a peut être d'autre supermarchés mais je ne connais pas)
Si vous prenez le train de nuit depuis Stockholm (ou Arlanda) il est possible de s'y arrêter quelques heures et de prendre le train suivant. C'est ce que j'ai prévu de faire en Mars.
Sinon pour avoir discuté avec des Suédois, il prennent en principe (on va dire très souvent) quelques bougies (type chauffe plat), une pelle et un bâton de rechange par sécurité : la pelle pour se faire un trou de secours en cas de tempête; le bâton en cas de casse.. UN baton pour 2 personnes suffit largement. On en casse pas souvent !
Emmanuel à raison les passages sont superbes du coté de Tarfalla. Il est possible aussi de faire un aller retour dans la journée de Sälka à Nallo pour celles ou ceux qui veulent passer par la Tjäktjapasset.
Pour la corvée de bois, il y a un coin installé en extérieur ou en intérieur suivant le refuge. Le bois est généralement en grands morceaux de ~3 mètres. Il faut le couper en buches et le refendre. C'est pas bien compliqué et ça réchauffe ! 
P.
Salut les gars,
Merci pour vos retours. Avez vous une idée du temps que l'on met pour faire chaque étape ?
Bonne journée
Ça dépend à la fois des conditions de neige, de la météo et de ton degré d'entraînement. Mais comme tu as du le voir en préparant ton circuit, les refuges ne sont pas trop éloignés les uns des autres. La plus longue étape est sûrement la 2ème entre Abiskojaure et Alesjaure (20km) avec du dénivelé positif .
Il est possible de cumuler aussi deux étapes en une et je pense surtout aux deux dernières qui sont quasiment toutes deux en faux plats descendants ce qui permet d'éviter Kebnekaise. Intéressant en cas de retard ou pour se ballader autour de Nikkaluokta en attendant le bus…
Mais si vous avez du temps devant vous, l'essentiel c'est de profiter du cadre, et prendre son temps dans ces paysages est du pur bonheur …
Et je confirme la remarque d'Emmanuel, le secteur de Nallo est magnifique
Salut,
Merci, je pensais à une chose, sur la carte j'avais vu la possibilité de passer à Nallo mais j'y avait renoncé car sur la carte c'est un chemin en pointillé, donc uniquement pour l'été. Je voudrais être sur de pouvoir passé….
Je pensais faire une chose c'est remplacer l'étape Tjaktja - Salka par Tjaktja - Nallo - Salka, ça fait 17km, je penses que c'est jouable. Qu'en pensez vous ?
Bon dimanche
Bonjour,
En 2008, j'avais fait Alesjaure => Vistas => Sälka par Nallo: et avec pulka: aucun problème, sans doute les plus belles étapes de notre Kungsleden (surtout qu'il faisait grand beau).
J'en avait fait un compte rendu sur ce site, mais il n'y est plus…
Lilou
:)
 
S'inscrire ou se connecter pour créer ou poster une réponse.