Les secrets du Spitzberg

 
Concernant un voyage nordique ou arctique, j'ai décidé que ma prochaine destination serait probablement le Spitzberg.
Après maintes réflections, j'ai décidé que la terre de Baffin était moins avantageuse pour moi (j'irai peut-être un jour) car le trek à plus de chance d'être à pied qu'en ski vu les conditions de glace. Et au prix que ça me coute, se serait fous de dépenser autant pour retourner en Laponie suédoise (si j'étais riche je retournerais n'importe quand!).
Donc pour goûter encore plus à l'arctique j'ai eu cette illumination qu'est le Spitzberg et la cie avec laquelle je veux partir fait aussi une expé folle vers le pôle nord. Je me suis dis; prépares-toi pour le pôle et c'est certain que tu sera prête pour le Spitzberg.
Déjà l'hiver prochain je compte faire la traversée du lac Abitibi au Québec (immensité blanche, nuits à -30 ou -35 et bivouac en tente) car ça me dira si je suis capable et j'en ferai une chronique.
En attendant je veux tout savoir sur cette destination norvégienne alors j'invite ceux qui sont allés à me révéler leurs secrets et sur tout les aspects;
Organisation, météo, ours polaires, sécurité, paysage, difficultés techniques. Et si vous avez faite du SRN au Groenland, était-ce mieux?
Merci de vos conseils et bon été!
Modifié il y a 8 ans
Hello Sylvia, J'ai eu la chance de pouvoir m'offrir deux randonnées nordiques, une au Spitzberg en 2009 et une au Groeland en 2010 dont tu trouveras les récits et photos sur mon blog (www.mermontagne@blogspot.com). Je pense que çà vaut plus que de longs discours ….
Toutefois, voici mes remarques au sujet de ces régions
SpitzbergA ma connaissance la rando nordique accompagnée se pratique dans 3 régions bien distinctes quant au paysage parcouru.
1) La côte Est - Région du Sabine Land, avec les montagnes tabulaires typique de cette île minière et les calottes glacaires moyennement élevée mais aux horizons infinis, très exposées au vent et aux repères difficiles en cas de mauvais temps et puis la banquise bien pratiquables à ski. C'est celle que j'ai parcouru. Il faut cependant s'y rendre tôt en saison car dès le début de la fonte, les vallées sont impraticables et la banquise se disloque assez vite. Autre bémol, on y croise de plus en plus de motoneige en virée touristique.
2)La région de l'Oscar Land passe pour une des plus belles régions de l'île pour la randon (je confirme selon mon goût), plus montagneuses, entièrement glacaire. Elle a l'avantage de se parcourir plus tard en saison, donc par des températures beaucoup plus clémentes. Elle se parcourt aussi avec des skis de rando alpins ce qui permet de réaliser de courtes mais très belles ascencions des sommets avoisinants. Il faut s'y rendre en bateau ce qui augmente les coûts du voyage.
3)Des randos en général avec ski alpin se pratique aussi dans la région plus Centre/Nord vers les sommets principaux (autre rêve) mais les distances et l'engagement sont encore plus importants.
Il faut encore savoir que de par sa situation et de par l'influence du Gulf Stream, la météo est souvent très instable. Mon expérience a été à ce titre exceptionnellement chanceuse, mais qui dit "anticyclone bien en place" dit aussi "Froid en rapport".
L'0urs polaire - que je n'ai pas eu la chance de rencontrer - est une composante importante du risque à gérer, surtout sur la côte Est. Les règles de sécurité sont à ce titre imposée par le Gouverneur de l'île. GroenlandLe pays est immense et les possibilités assez diverses en fonction de ce que l'on recherche. Je me suis rendu au mois de mars dans le Liverpool Land, sur la côte Est, aux abord du plus grand fjord au monde. J'ai trouvé cette région tout simplement époustoufflante de par l'éloignement, l'isolement, la beauté et la diversité des lieux. La météo à cette période est en général plus stable, bien que très froide, et une fois encore j'ai eu une chance inouïe avec le temps puisqui'il n'a pratiquement fait que grand beau. Un seul regret, pratiquant aussi le ski-alpinisme, j'aurai aimé gravir les sommets avoisinants.
Le problème de l'ours polaire est identique au Spitzberg, bien présent sur la côte, (même si on en a pas vu) mais on a croisé une trace en plein massif … !!! Equipement et vigilance de rigueur.
Terre de BaffinDes agences organisent des petites expéditions tant à ski nordique qu'à ski alpin et pulka. Cela fait partie d'un de mes rêves qui pourrait bientôt voir le jour. (Ces deux destinations - Groenland et Terre de Baffin - ont l'avantage de l'éloignement et de l'isolement mais cet avantage est coûteux pour les tarifs de son aérien et de la logistique nécessaire)
Voir pour l'essentiel mais je réponds volontiers à toute autre question de ta part.
Avec mes cordiales salutations. Luc
Modifié il y a 8 ans
merci pour toutes ces infos. En fait, je comptais m'inscrire dans un voyage organisé. J e pensais à la compagnie Grand Nord Grand Large (sans vouloir faire de pub) car je ne me vois pas partir là-bas toute seule. Je dois donc m'informer des régions qu'ils vont visiter.
Jusqu'à combien descend la température? C'est le + important pour moi par rapport au nuits en tente. Et quelles sont les règles concernant l'ours blanc? Je suis aventureuse mais l'animal me fait quand même peur!!!
Modifié il y a 8 ans
Aux dernières nouvelles, 3 opérateurs francophones proposent cette destination.En période de neige (mars, avril, mai) ou en été (juin à septembre).
Grand Nord Grand LargeSvalbard NatureTerres Oubliées
D'autres opérateurs diffusent ces céjours mais n'en sont pas producteurs, juste revendeurs.Pour avoir des infos sérieuses, évite de solliciter des revendeurs. Appelle directement les producteurs.
Aller au Spitzberg toute seule : possible avec un gros budget (transferts en bateau, avion sur place) mais pas recommandé. Même parfois illégal : tu dois obtenir une autorisation du gouverneur pour le trek dans la plupart des zones. Tu devras louer aussi une balise, un téléphone Iridium, avoir une assurance rapatriement conséquente.
Ours polaires : 4000 ours pour 2000 habitants.Ils sont présents. Tu dois louer un fusil et savoir t'en servir. Sans fusil, tu ne peux pas quitter la ville de Longyearbyen. Même pas aller au-dessus dans les montagnes. Sinon, tu prends des risques et les autorités peuvent te sanctionner.
Températures :hiver = fréquemment -30° et jusqu'à -40° -45° sur les sommetsété = aucune gelée nocturne en bord de mer en juillet. Parfois légèrement en-dessous de 0°C à partir du mois d'août.
Regarde l'album : http://www.facebook.com/album.php?aid=4529&id;=100000973309587&l;=40bd6c4d82
PS : été 2011, j'organise un séjour "Faune Polaire et Glaciers entre 79° et 80° Nord"
michel clarguide polaire
 
Modifié il y a 8 ans
Hop,
je viens rapidement faire notre pub lol, merci surtout à Régis pour ce site, tu vois j'ai fini par m'inscrire…
bon bah très rapidement parce que Michel à très bien répondu…
nous sommes effectivement producteur, et amis avec les autres structures qui ont été cité plus haut, tous animé par la même passion !!!
voici un petit bout d'article d'une balade de l'an passé : http://voyages.liberation.fr/blogs/premier-pas-sur-la-terre-gelee-du-spitzberg
nous avons un participant et ami qui a due faire un récit il n'y a pas longtemps : Franck Gourdin
 
nous restons à ta disposition pour plus d'informations et de renseignements
 
pour le reste c'est trés subjectif
 
Tiens, Michel, tu organises ton séjour avec qui ?
 
 
Amicalement
 
Gilles Reboisson
Modifié il y a 8 ans
Bonjour Sylva
Je suis parti au Spitzberg au mois d'avril 2010 avec Svalbard Nature et j'ai été ravi de mon séjour; l'organisation était très bien, le point fort était l'encadrement avec un guide exceptionnel (Tito) J'ai fais un petit récit: http://www.skirandonnenordique.com/modules/actualites/item.php?itemid=158
Je n'avais aucune expérience du ski de rando nordique, je suis tombé sous le charme de cette discipline et du Spitzberg.
 
 
Modifié il y a 8 ans
Merci à tous ceux qui m'ont répondu.
Concernant les ours polaires, doit-on chacun porter une arme ou les guides s'en chargent.
Autre question pour les sptzbergiens ici présents; les régions visitées pour la randonnée en ski nordique sont elles vraiment belles ou le plus incroyable est réservé aux adeptes du ski de rando alpin?
J'irai consulter tous les documents que vous m'avez envoyés (quand j'aurai une minute!).
Ça me rassure de voir que certains d'entres vous n'aviez pas trop l'expérience du grand nord ou du SRN et néanmoins vous avez super bien vécu votre expérience.
En attendant, je m'entraîne plus pour être en forme. Si vous avez fait escale ensuite en Norvège; dites-moi les + et les -; Bergen, Oslo et quoi encore?
Peut-être un peu d'info sur le niveau de difficulté techinique en SRN serait bien; dénivelé, distances, etc..
Merci encore
Modifié il y a 8 ans
Bon là je viens de visionner ton reportage que j'avais déjà lu d'ailleurs en y laissant un commentaire.
Je suis vendue.  Je suis surprise des températures que vous avez eues! Diantre, ce n'était pas très froid. Je sais que ça ne veut rien dire… Il me reste à voir dans quelles régions vont nos trois cies respectives et de jeter un coup d'oeil pour le Groenland.
En passant, pour ceux qui vousraient aller à la terre de Baffin,  je peux sans scrupule vous coneiller la cie québécoise Les Karavaniers du monde et aussi pour ceux qui rêvent d'Ellesmere; Canadian Arctic Holidays avec le grand randonneur polaire Richard Weber.
Concernant vos infos; je songe même prendre des cours de tir l'année avant mon départ au cas où. Ça dépendra des responsabilité des guide à cet égard.
Aujourd'hui il fait 27degré à Mtl. Ouf!!! J'adore nos étés de lacs, de baignade et de kayak de mer mais vivement l'hiver!
Modifié il y a 8 ans
Par rapport au froid nous avons eu de la chance mais 15 jours plus tot il avait fait très froid….
Le guide à un fusil gros calibre, il y a un pistolet d'alarme collectif et chacun est muni d'un stylo lance fusée, je ne pense pas qu'il soit utile que tu prennes des cours de tir!
Si tu veux te rendre compte des paysages rencontrés j'ai de nombreuses photos de mon voyage, contactes moi par mail: eric.v@orange.fr je te donnerais un lien sur picasa pour les consulter
 
Modifié il y a 8 ans
Hi Silva,
 
En vrac, quelques pistes pour le SPITZBERG :
 
Lorsque j’ai envisagé un raid nordique là-bas, à l’automne 2006 pour le printemps suivant…eh bien cet excellent site skirandonnenordique.com , n’existait pas pour glaner des conseils !!
Voilà comment j’ai procédé :
 
1/ J’ai tout d’abord récupéré les différentes fiches techniques avec listes de matériel auprès des agences organisant des raids à skis en milieu dit « polaire », au SPITZBERG et ailleurs.
 
2/ Quelques recherches sur Internet, j’avais trouvé intéressant  notamment :
 
« Les techniques des expéditions hivernales dans l’arctique à pied ou à ski » :
http://arctique.chez-alice.fr/Les_techniquex.htm
 
( tu l’as peut -être déjà consulté, car il a déjà été cité sur SRN.com )
un petit bémol : le document date un peu, mais les techniques restent identiquesune petite erreur ; ne pas prendre des sous gants en soie comme noté dans ce texte : beaucoup  trop fragiles pour un raid, et pas assez chauds pour ce genre de destination.Eviter le chapitre trousse à pharmacie ( des médicaments cités ne sont plus disponibles )Tu peux remplacer ce chapitre par la consultation d’un petit bouquin remarquable, d’un format pratique et d’un prix modique :
« Le guide médical pour le voyage », du Dr Emmanuel CAUCHY :
http://guide-medical-pour-le-voyage.edimontagne.com/
et http://www.ifremmont.com/fr/boutique/livres
 
à part ces quelques remarques, le reste du site est une bonne introduction.
 
3/ Après réflexion, j’ai tout simplement légèrement modifié ma liste de vêtements pour la LAPONIE, en renforçant la protection des mains, des pieds et de la tête ( logique..)
J’ai investi dans un nouveau sur-pantalon isolant en fibres synthétiques à zips latéraux pour mettre par-dessus le pantalon de ski le soir au bivouac (l’idéal est d’en trouver un qui peut s' enfiler et s'enlever sans quitter les grosses bottes )
 
4/ Une dizaine de jours avant le départ, le guide nous a appelés chacun tour à tour pour connaître nos questions au sujet du raid et du matériel : j’ai trouvé sa démarche épatante, en quelques questions, tout était réglé, le contact établi, ce qui fait que je suis partie sans aucune appréhension.
 
5/ Sur place, nous nous sommes retrouvés à 10, une entente excellente, un guide calme et extrêmement compétent qui nous a appris des tas de choses.
Aucun stress puisqu’il était chasseur, lorsque l’ours s’est dirigé vers nous, nous savions à l’avance qu’il saurait gérer….
 
Je pense aussi qu’il est totalement inutile de prendre des cours de tir !! le maniement d’une arme en arctique nécessite des protocoles très précis, le guide seul est responsable du fusil  !!
Si par malheur ( cas tout à fait improbable ) le guide était pris d’un malaise lors de l’arrivée de l’ours, tu peux être sûre que les garçons présents s’empareront du fusil sans te laisser y toucher ! (en gros, je pense  une fille pour 5 garçons dans ce type de raid !!)
 
Voilà les conseils qui me viennent à l’esprit, si tu as des questions très précises, tu peux également me les poser sur le site ou par mail  tolynx18@gmail.com
 
Par ailleurs je te confirme ce qu’a dit Labelude au sujet du Liverpool Land au GROENDLAND : tous ceux qui ont eu la chance d’y aller trouvent cet endroit absolument magnifique et t’en parlent avec des étoiles plein les yeux…
Quand tu sera allée  au SPITZBERG (et revenue enchantée , ça  c’est sûr ), il se pourrait bien que toi aussi, tu regardes dans cette direction !!
Modifié il y a 8 ans
 
S'inscrire ou se connecter pour créer ou poster une réponse.