Tous les messages créés par Régis Cahn

C'est vraiement une rando que je ve faire…mais je ne suis pas dispo.
Bonne rando
Régis qui regarde la pluie laver les montagnes :-)
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 10 ans
Christophe a écrit:
Bon depuis le début, j'ai enfin craqué il y a quelques jours : j'ai un réchaud à essence.
J'espérais rester le dernier à ne pas en avoir !!!! :-D :-D :-D
Des tests à -25° de mes cartouches gaz "grand froid" ont fini de me rendre à l'évidence : dans le mélange butane/propane/isobutane, pendant qu'il y en a un ou deux qui gèlent, le troisième brule quand même masi la cartouche se vide rapidement en étant pas vide. Je m'explique : le gaz qui arrive à bruler à -25° brule, mais pas les deux autres gaz de la cartouche donc une fois que celui qui brule à fini de bruler et que les autres ne peuvent pas brulsr à cause du froid, la cartouche ne produit plus de flamme tout en étant pas vide. J'suis clair là, NON ???? :-D :-D
Elles serviront pour les températures positives !!!

Mon pote pyromane a un Primus Omnifuel (je crois que c'est ce que tu as aussi Régis ?).
Il m'en a fait la démonstration. J'en ai commandé un (avec le kit d'entretien et un buvard supplémentaire).
J'ai aussi commandé de l'essence C pour m'apercevoir, APRES, que son transport est interdit en avion !! :-(
L'intêrêt de l'Omnifuel est de pouvoir mettre gaz et essence..Il suffit de changer le gicleur.
Lorsque tu sors de l'aéroport la première mission, c'est de trouver du carburant…Il te suffit d'aller dans une station essence ou mieux encore de trouver de l'essence C (Coleman par exemple) qui n'encrasse pas le gicleur.
Effectivement en avion, ce n'est pas recommandé :-)
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 10 ans
Ce qu'in m'impressionne c'est la taille des congères…
J'espère que les skis en belgique une fois sont équipés de roulettes…
Il y a de quoi faire un beau bonhome de neige :-)
On rigoloe on rigole…mais c'est aussi ça le nordique, pouvoir faire du ski avec 10 cm de neige…
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 10 ans
Christophe a écrit:
je crois que c'est clair et explicite comme titre !! :-D

Est-ce que ça vaudrais pas le coup de consacré une partie du forum à nos trucs, astuces et autres demandes concernant la nourriture en milieu nordique, l'hydratation, et la bobologie (la vraie, pas celle pratiqué dans el XVIème arrondissement de Paris).

C’est une très bonne idée de l’intégrer dans le forum, je pensais faire une rubrique pour la Saison 2 avec l’alimentation – hydratation – et bobologie…
Je vais aussi concevoir une rubrique sur le raid nordique, qui n’existe actuellement pas : j’ai pourtant très régulièrement des questions par email..
Si vous souhaitez m’aider, c’est possible ! Vos retours d’expériences sont les bienvenus !

Je commence en vous parlant de GLOUGLOU :

J'ai noté en lisant l'article de Christophe/Wildtrekker dans le No11 de Carnet d'Aventures, une astuce consistant à manger régulièrement un mélange sucré/salé pour avoir soif et bien s'hydrater (notion de soif qui disparait avec le froid).

Effectivement avec le grand froid tu n’as pas soif..en tout cas les quelques premières heures d’effort.
Après lorsque le sentiment de soif se fait sentir, c’est un peu tard car la fatigue s’est installée.
Susciter la soif c’est une bonne idée, sachant que le sel est important pour l’organisme. D’ailleurs les coureurs en montagne (trail) mettent un peu de sel dans l’eau pour éviter trop de déperdition de sels minéraux lors de longues distances. Les aliments salés permettent aussi de varier l’alimentation…Car en général la journée, tu ne fais pas de pause « repas » et tu manges sucré : des barres, du chocolat…
A force c’est écœurant et tu as envie de salé !
Boire lorsqu’il fait froid c’est difficile et contraignant…
Je fais ces remarques en pensant plus précisément aux longues sorties lors de raid en terres nordiques.
Personnellement en France, je prends le temps de manger un sandwich de boire mon thé et de contempler le paysage, lors de mes sorties….Avec le froid en région nordique, ce n’est franchement pas toujours possible et de toute façon les pauses sont de quelques minutes….Par temps plus doux, tout devient plus facile.

D'où problème d'hydratation. EN parcourant diverses magasines sur le sujet et en discutant avec mon diététicien préféré (c'est un pote en fait), je me suis rendu compte que je m'hydratais mal.

Ça ne m’étonne pas…car c’est très difficile : on ne boit jamais assez !

Pas par la quantité ou la qualité du produit, mais par le simple fait que ce soit une poche à eau glissé dans le sac à dos, cette dernière se trouve au froid malgré sa housse néoprène, et on boit donc du liquide trop froid ce qui peux occasionner des maux de ventre, et ne participe pas du tout au bon passage de l'eau vers le sang.

Lors de sorties à la journée et par temps froid mais sans plus, tu derais utiliser :
- ta poche d’eau qui te permet de boire régulièrement (toutes les 30 minutes par exemple à raison de 2 à 3 litres par jour)
- une thermos avec du thé ou de la tisane bien chaud…(ce qui permet au corps d’ingurgiter un liquide chaud – aide au réchauffement du corps)

La poche a eau est utilisable par temps froid (mais pas trop). Mais par très grand froid (A partir de –15°c)…la poche a eau est souvent inutilisable car le contenu gèle…
Lors de mes virées en Scandinavie, je n’utilise pas de poches à eaux alors qu’en France oui.
Je préfère avoir une thermos d’eau chaude et une autre d’eau froide
Je trouve que les boissons chaudes ne sont pas désaltérante alors effectivement un peu d’eau froide fait du bien…
Ces deux dernières soirées, j'ai testé deux choses (à part mes chaussures de marche rapide). Température identique, même trajet.
Première version : poche à eau dans sac à dos, housse néoprène pour la poche et le tube.
Deuxième version : poche à eau dans sa housse néoprène attachée autour du cou et cachée sous la polaire.

Dans le premier cas, eau glacée, pas trop de douleur car je pense que je n'ai pas assez bu, mais hydratation perfectible.
J'enchaine la deuxième version directement après la première, le surcroit de fatigue est un challenge et c'est surtout un bon révélateur.La poche est au chaud, la boisson à bonne température, presque tiède, j'ai pu prendre de grosse gorgée sans risque de me geler l'estomac ou les intestins en même temps et être abonné aux WC. J'ai également bu beaucoup plus sur le même parcours.
Ce qui m'a amené à un résultat de La palisse : il faut bien s'hydrater pour bien tenir la distance, mais le "bien s'hydrater" veut dire aussi moins froid.

Et avoir une poche autour du coup…tu peux expliquer comment tu fais ?
C’est toi que j’ai vu tester de l’eau avec un produit énergétique, lors de notre sortie en Chartreuse ?
Bonne idée pour ces infos…


Testez ! :-D

Et c'est pour qui le MIAM-MIAM ???
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 10 ans
Raspa a écrit:
Voici quelques photos d'un randonnée raquette effectué en février 2008 sur les pentes du Mont Lozère.

Beaux espaces et paysage surprenant.

http://peli-meli.blogspot.com/
Les photos sont très belles…merci !
C'est dans quel coin ?
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 10 ans
Je répond tranquillement à mes emails après 3 semaines d'absence…
Je me permet de mettre ici ce message car vous aussi vous êtes suceptible de vous poser la question et surtout de répondre !

Bonjour,

Je viens de parcourir votre site avec plein d'attention (et d'envie) et je me permet de vous écrire car nous sommes trois étudiants et souhaitons partir l'hiver prochain (probablement fin février) dans la région d'Abisko en Suède pour effectuer un raid nordique avec ski et pulka.

Nous ne sommes pas très expérimentés et cherchons des conseils pour préparer au mieux notre séjour:
Choix d'itinéraires, de matériels, de choses auxquelles il faut absolument s'entrainer…

Je vous remercie de votre attention.

Amicalement François

Bonjour François,
Tu peux trouver de nombreux éléments de réponse ici :
http://www.skirandonnenordique.com/modules/newbb/viewtopic.php?topic_id=157&forum=20&post_id=839#forumpost839
et
http://www.skirandonnenordique.com/modules/newbb/viewtopic.php?topic_id=129&forum=20&post_id=623#forumpost623
et
http://www.skirandonnenordique.com/modules/newbb/viewtopic.php?topic_id=13&forum=3&post_id=19#forumpost19

et aussi un itinéraire sur www.raidnordique.com
Sur ce forum, il y a de nombreux post qui causent « raid nordique » avec pulka et sans…en en tente ou en refuge !
Ce que vous pouvez faire, c’est avant de partir dans la régions d’Abisko, c’est de faire des sorties le week end ou sur plusieurs jours en France (Jura, Massif central, Vosges, Vercors…)
Pour la suède, tu as le très bon site du STF (Svenska Turistföreningen (Homologue du Club Alpin Français) : http://www.stfturist.se/)
Tu trouveras de nombreuses cartes, info sur les parcours, adresses email des différents refuges…
Concernant l’itinéraire, c’est dur de répondre, sachant que je ne sais pas si vous souhaitez dormir en refuge ou non..
Le matériel : tu trouveras de nombreuses infos sur les skis de randonnée nordique sur ce site. C’est le ski idéal pour parcourir ces contrées…
Les suédois n’utilisent que ça…
La pulka dépendra de votre envie…c’est un plus mais la plupart le font en sac à dos. Les refuges l’hiver sont gardés…
Si tu as d’autres questions, n’hésites pas….

Nordiquement.
Régis
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 10 ans
Réponse à un email de Baptiste concernant les raids nordiques..comment acquérir de l'expérience, par quoi commencer….si vous aussi vous avez votre idée, n'hésitez pas !

Bonjour,

Merci de bien vouloir lire ces quelques lignes.
Je suis passionné de trekking, de terre nordique et de condition
extrêmes !
J'aurais voulu quelques conseils vis-à-vis de la mise en oeuvre d'un
projet tel que la traversée du Kebnekaise !
J'ai comme projet de traverser la Laponie suédoise en suivant le
cercle polaire arctique et j'aurais voulu profiter de votre
expérience quand à la technique à adopter pour démarcher des
sponsors, du temps de préparation d'une telle expédition (sans
compter la préparation physique), … .
J'aurais également voulu savoir comment vous aviez fait pour arriver
la ou vous en êtes aujourd'hui !
Il me parrait difficile de débuter dans cette pratique sans avoir de
référence et sans l'appui de gens d'expérience !

Merci d'avance de votre attention !
Cordialement Baptiste

Bonjour Baptiste,
Tout d’abord, merci pour ton message…
Avant de répondre plus précisément à tes questions, je tiens à te dire que je suis simplement passionné de ski de randonnée nordique, de pulka, de bivouac hivernal et que je ne fais pas d’exploit. J’essaye simplement de découvrir des contrées qui me passionnent.
J’ai pris l’habitude ces dernières années de raconter mes sorties sur internet…Mais il ne faut pas se fier à la « vitrine »…
Il y a des gens qui sont sur le terrains et qui font des choses plus difficiles et qui ne se racontent pas…
Ceci étant, j’ai envie de partager et transmettre ma passion, c’est pour cela que je suis content de pouvoir répondre à ton courriel !
La Traversée du Kebnekaise est une classique « raid nordique » au nord de la Suède…(Laponie)…L’itinéraire est balisé et jalonné par des refuges…
Cependant, j’avais choisi de dormir sous tente et d’être complètement autonome et seul. En réalité c’est cet aspect des choses qui rend le raid plus « engagé »…
Je ne sais pas quelles expériences tu as…mais avant de rechercher des sponsors, il vaut mieux te tester…tester ton envie, ton mental, ton physique…Parce que traverser la Laponie, c’est un magnifique projet…qui s’étend de Finlande à la Norvège sans balisage avec des terrains très différents. Sans expériences, lances toi sur des parcours, tel que le Kebnekaise ou d’autres…. (Norvège, Finlande…)C’est personnellement ce que j’ai fait… : de nombreuses sorties tout les hivers, des traversées de massifs en France (Vercors, Jura…) Puis le Kebnekaise et dernièrement les montagnes norvégiennes…
Seul, c’est très différent..tu ne peux rien laisser au hasard, il faut t’entrainer physiquement mais aussi te tester et connaître parfaitement ton matériel…
Les sponsors c’est un plus… ça t’aide énormément car ces expériences sont couteuses et le matériel est technique….mais saches que ça prend énormément de temps et que ce n’est pas facile…Ce n’est pas aussi l’essentiel dans ce genre de projet….
A ta disposition pour répondre à d’autres questions.
Régis
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 10 ans
Quelques échanges avec par email que je met à contribution …
Salut Régis,

J'ai vu que tu va, ou est déjà, parti pour la traversée
Hardangervidda-Jotunheimen.
On pars aussi la faire en rando-kite le 12 avril (mais on n'a que 7
jours). On devait le faire l'an passé mais on a dû changer de
destination à l'Aéroport d'Oslo à cause des conditions météo terribles
qu'il y avait à ce moment sur le Hardanger. J'espère que ce coup sera le
bon.
Intéressé pour avoir des infos à ton retour.
Amicalement
Bernard

Hello Bernard,
Enfin inscrit !
La communauté des passionnés du raid nordique s’agrandit ! et en plus en kite…
Je viens juste de rentrer de Norvège…
J’ai décidé au tout dernier moment de ne pas utiliser mon kite pour des raisons de poids et de manque d’entraînement…
J’ai bien fait car, j’étais très chargé…je me suis d’ailleurs délesté de mon poids en cours de route…Le kite faisant 2 kilos, j’ai pas senti le programme pulka + voile….

J’ai débuté mon périple à Haukeliseter au sud du Hardangervidda, accessible en bus depuis Oslo.
J’ai eu du vent du nord pendant 3 jours (je n’aurais pas pu utiliser le kite)…
Le vent à tourné en Est…
A Haukeliseter, j’ai vu de nombreux Kiteux
J’ai aussi vu au cœur du plateau du Hardanger un couple faisant une étape par mauvais temps….(Je n’aurais pas osé…visibilité – de 100 mètres avec gros vent et neige)…le lendemain grosse tempête : cloué pendant une journée… après ce fut des belles journées sans trop de vent et même sans vent.
Le plateau du Hardanger est vraiment fait pour le kite…celui qui maitrise peut se régaler….le terrain est vallonné et il y a des traversées de grands lacs…

Le massif du Skarvheimen / Filefjell est plus physique : il alterne montées et descentes…sans doute possible en kite… (mais plus difficile). la pulka peut sans doute poser quelques problèmes….
J’ai arrêté mon périple à Sltettingbu au pied du Jotunheimen car le gros mauvais temps faisait rage…et j’avais plus et pas envie de prendre des risques inutiles.
Cette remontée vers le nord est splendide…. plus tu avances et plus tu te rapproches des cimes élancées du Jotunheimen…. Ceci étant, il vaut mieux aller en direction du Sud pour avoir le soleil de face (C’est ce que font les norvégiens….)

Je connais la suite en ce qui concerne le Jotunheimen…il s’agit de vallées faciles à skier mais alternant des montées et descentes…
7 jours c’est peut être jouable si vous avez les bonnes conditions météo et de vent….
Mais lorsque les tempêtes font rages…ça ne rigole pas…
Avril doit être plus clément….
Renseignes toi aussi sur le balisage…car l’orientation n’est pas facile dans ces contrées.
Sinon le paysage est grandiose.
Si tu as d’autres questions, n’hésites pas.
Amicalement
Régis
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 10 ans
Oui oui, je vais faire un petit topo…mais je récupère :-)
J'ai le cerveau encore dans la neige !
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 10 ans
Cher passionné,

Retrouvez-ce samedi quelques images de ski de randonnée nordique sur France 3….
Toutes les infos en page actu (http://www.skirandonnenordique.com/modules/actualites/item.php?itemid=28)

Régis
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 10 ans