Tous les messages créés par Régis Cahn

Une idée ici
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 5 ans
Jeudi 10 Janvier 2013

Itinéraire : Départ de l'altitude 1185 m située quelques virages avant le parking du centre nordique d'Herbouilly (Route D221). Prendre la piste forestière (piste blanche : fond, pieton, randonnée nordique) qui file en direction des ruines de la Baraque de Sarna. Bien avant, au panneau directionnel squi rejoint le village de Tourtre et le col de la Sarna, prendre la direction du col. Prendre le chemin à droite (pancarte col de la Sarna) et rejoindre la Grotte de l'Ours. A la grotte, monter au col de la Sarna (laisser la piste pour Roybon) et prendre à droite en direction de Darbounouse (Grande prairie-Bergerie). Cet itinéraire permet de récuperer le GR 91 (Grande Traversée du Vercors).


Avis : bel itinéraire permettant d'acceder à la réserve des hauts plateaux du Vercors. La première partie se déroule sur une piste large puis eumprunte un sentier dans la forêt qui grimpe raid (peaux nécessaires). Le retour peut se faire par le chemin de l'aller (descente rapide dans les bois - possibilité de déchausser pendant plusieurs centaines de mètres), ou depuis le Col de la Sarna, prendre direction Roybon et recouper à gauche (sentier) pour redescendre au point de départ de la randonnée. Carte IGN Top 25 3236 OT Villard-de-Lans - Mont Aiguille. A faire en condition de poudreuse.

Conditions et enneigement : neige dure et neige glacée en sous-bois. Neige porteuse mais pas facile à skier dans les traces. Pluie/neige à 1300 mètres d'altitude. Cailloux plus que visible sur Darbounouse. Manque de neige en partie forestière. Conditions plus que moyennes pour cet itinéraire. Neige annoncée pour la fin de semaine et le week-end.
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 5 ans
Merci Jacou pour ces belles photos.
Sympa le bivouac !
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 5 ans
Bonjour,

Au départ d'Herbouilly, il s'agit principalement des pistes de skis de fond. Ceci étant, il y a des possibilités de sortir des traces. Il faut "inventer" un itinéraire avec la carte IGN.

Concernant les loueurs, ul faut consulter la liste des professionnels du Vercors.
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 5 ans
Je l'ai testé, et largement utilisé.
Utilisé jusqu'à -30°C sans vent et j'ai pas eu de soucis d'affichage.
Ensuite, c'est un autre univers….
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 5 ans
Romain Froment, skieur de randonnée nordique, motivé et passionné vient de passer plusieurs jours sur les hauts-plateaux du Vercors. Il nous a envoyé un message et des photos que nous souhaitons partager avec vous ! Une belle expérience ! Voici ce que l’on peut ressentir seul sur les hauts plateaux du Vercors.

L’aventure est à votre porte !



« Je reviens de 5 jours/4 nuits dans le Vercors en solitaire et en autonomie avec la pulka Snowsled (un peu de calme en cette fin d'année a fait le plus grand bien : ai vu 2 traces de ski mais personne sur les hauts plateaux en 5jours !). J'ai eu tout type de temps : temps froid sec, tempête de vent, jour blanc, tempête de neige, neige mouillée, donc tous types de neige : mouillée; fraiche, verglacée, poudreuse, etc.. ce qui était bien pour tester le matériel, m'entrainer et apprendre un peu mieux à skier !

J1 : j'avais prévu de partir du col de rousset, mais vu la douceur, j'ai opté pour le vallon de combeau et bien m'en a pris. Départ bas de Combeau (Sud-Vercors) 13H30 / arrivé pied de la montagnette à 16H30. Bivouac sous tente montée seul par un vent d'enfer.

J2 : Départ 9H00 puis grande tirée jusqu'à la cabane des Aiguillettes dans laquelle je m'engouffre juste avant la tempête : le grand luxe. J'en profite pour tout faire sécher. La tempête fait rage dehors toute la nuit et la cabane est un peu plus ensevelie de neige le lendemain matin….

J3 : redescente par le pas des chaton un peu délicat, puis grand mouvement circulaire dans les bois du plateaux bas, qui me ramène vers midi à la cabane de Pré Peyret, puis je suis le GR91 à l'ouest de Peyre Rouge, jusqu'au pied du col des Bachasson où je monte la tente par un froid glacial.

J4 : retour vers Combeau en longeant la bordure sud du haut plateau (Jardins du Roi). Arrivée à la Croix du Lautaret vers 15h00 dans un effet de "jour blanc" très peaumant et dangereux : je n'y vois pas à 2m. Je décide de planter ma tente à 15H00, à 10m d'un gouffre caché par une congère (que j'ai vu seulement sur les 2 derniers mètres). On y verra plus clair demain ! Le GPS c'est bien mais ça a ses limites. Nuit horrible dans une tempête de vent et de neige à me demander si la tente allait tenir…

J5 : petit matin glacial avec la tente recouvert par 30cm de poudreuse, tout était congelé (fermetures éclaires, NNBC75, spatules des skis, toiles de tentes, gourde, lacets, etc… ) et j'ai passé 2H00 à plier tout cela et à tout remettre en marche…mais je suis récompensé par la météo : temps ensoleillé froid et sec. Je fais une grande boucle circulaire toute la journée par ce temps magnifique : Tête chevalière, Tête des Beaumiers, Têtes des Chanaux, et retour, à regret, au Pas de la Coche pour une redescente jusqu'à la cabane de l'Essaure avec un petit virons sur ce petit plateau, puis descente en chasse neige vers le parking de Combeau où la voiture m'attend recouverte par les couches de neige de ces derniers jours…

Conclusion : magnifique et envie d'aller plus loin, plus longtemps et de peaufiner mon équipement pour rendre ce genre de raid le plus "confortable" et le plus sûr possible !
Restent pas mal de choses à apprendre encore, entre autre le télémark… pas facile surtout pour moi qui suis de la plaine et pas un grand skieur… mais on se débrouille et on innove quand des difficultés apparaissent, ainsi :
J'ai dû enlever les skis et mettre des crampons de glacier pour monter à pied la pulka dans des raidillons totalement verglacés du GR91 sous Peyre rouge (la prochaine fois j'emporterai aussi une paire de raquette)
J'ai dû aussi mettre les skis et le harnais sur la pulka et descendre en luge (!) quand je n'étais pas trop à l'aise avec des grandes descentes… c'est sympa également !»


Nous remerçions Romain pour le partage et pour nous avoir autorisé à publier ce récit et ces photos.

N’hésitez pas à partager vos expériences soit sur le forum soit en nous envoyant par email un texte de qualité et des belles photos. Ce sera avec plaisir que nous publierons dans la rubrique récits d’aventures.
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 5 ans
[Attention] : annulation de la journée sur le site de Méaudre (Vercors)
La journée qui devait se dérouler à Méaudre le dimanche 13 janvier est annulée.

Nous vous invitons à vous reportez sur les sites de Champoléon (Hautes-Alpes) et Les Rousses (Jura).

Merci pour votre compréhension.
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 5 ans
Salut,

J'utilise le SKYWATCH 3 qui est très bien pour mes besoins : température, température ressentie (windchill) et vitesse du vent.
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 5 ans
forez a écrit :

Je ne suis pas barbu … :-)
Moi, j'essaye….

Et je skie assez souvent sur des skis étroits ! :lol:
Moi aussi…. et j'aodre ! Et tu en aura la preuve prochainement….


Tu me gardes quand même ??? :-(
Il y a de la place pour les chemises à carreaux skiant sur des skis étroits… (même si les phénomènes de mode les rendent mioritaires….) !! Alors OUI :-)
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 5 ans
Salut Roro,

Je te comprend… Le col du Rousset est un point de départ fabuleux pour acceder aux hauts plateaux du Vercors. Mais c'est vrai que la montée est longue et fastidieuse… Mais pour atteindre la réserve, il faut savoir en baver un peu non ? Si c'était trop facile il y aurait trop de monde non ?!!

Pour la montée en tire fesse, ce n'est pas le Parc qu'il faut contacter mais le département de la Drôme ou l'administration des stations de la Drôme.

Je partage la même monotonie que toi, mais au fond, je crois que je préfère suer pour atteindre le haut de la butte que de me faire tracter mécaniquement… (quoi que j'ai déjà pris le tc pour m'entraîner en telemark !!)
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 5 ans