Tous les messages créés par Régis Cahn

Le Marquette Backcountry ski : ski en plastique 30% raquette - 70% skis, nous en avions parlé ici
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 7 ans
sancho a écrit :

ya rien de tel qu'un ski de fond classique et une pompe souple au dessus d'une descente gelée pour apprendre à déchausser ou à se faire une cheville.

Je partage a peu près l'intégralité de ce que tu viens de dire, mais c'est cette phrase qui a retenu mon attention.

Déjà pour le sens de la formule mais aussi pour surenchérir et dire que c'est 1 des raisons pour laquelle le ski de fond fait fuir depuis si longtemps le grand public et génère une image ringarde de la pratique nordique.
C'est aussi à cause de ce matériel que le SRN n'avait jamais réussi à percer dans l'univers des activités hivernales.

Pour rebondir sur les autres interventions :

Traverser le Vercors en ski de fond à écailles est réservé à une minorité de bons fondeurs / skieurs mais surement pas au grand public. Descendre la face ouest du Veymont avec des Epoch ou Annum est réservé à une minorité de bons skieurs mais surement pas au grand public.

Le matériel stable, sécurisant, confortable et maniable est l'avenir de la randonnée nordique pour le plus grand nombre.

Et encore heureux que les petites minorités invisibles puissent se régaler en faisant appel à la technique et à un matériel moins conventionnel.

Le SRN c'est du ski hors traces et hors balisage tout en laissant le talon et l'esprit libre… Que ce soit en skating, en pure SRN ou avec des skis-telemark… l'esprit est le même. Mais il existe du matériel se situant au milieu des extrêmes adapté au plus grand nombre et pour le plus grand plaisir des jeunes randonneurs et des plus expérimentés.
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 7 ans
Et hop quelques photos du BC Positrack de Rossignol prises en Chartreuse et dans le vercors…
C'est en fait la copie du Salomon Xadv 89 avec les mêmes écailles, et la même cotation. C'est la sérigraphie qui change ! Ces skis de SRN existent toujours mais ils sont difficile à trouver en France.

Rossignol n'a pas envie d'en vendre dans nos magasins. Ce n'est pas grave, ils n'apportent rien de plus à l'existant.

1. Rossignol considère que le backcountry c'est pour l'Amérique et pas pour la France
2. les chaussures et les skis rossignol en SRN ne sont que des copies des autres marques.
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 7 ans
Oui c'est http://www.sporten.cz/eng/home/
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 7 ans
Bonjour Sylvie,

Effectivement un article sur le Journal du Parc présente l'activité. Il est intitulé "On a oublié la randonnée nordique" écrit par Éric Charron.

La journée du ski de randonnée nordique sera à nouveau organisé l'an prochain. Toutes les infos sur ce site.

Te concernant, tu pourrait prendre contact avec le Club Alpin Français de Grenoble. Il y a une section "ski de randonnée nordique" avec des sorties organisées en semaine et le week-end. Il y a tout niveau !

Une autre bonne façon d'aborder la randonnée nordique c'est de se faire accompagner par un professionnel. Cela permet d'acquérir plus rapidement des techniques et de la connaissance du terrain. 2 agences sur le secteur sont spécialisées : Arcanson et Grand Angle (Voir annuaire des pros).

Ensuite tu peux passer une annonce dans la rubrique "bourse au coéquipier" pour tenter de trouver une personne susceptible de partager un moment nordique.

N'hésites pas à poser des questions - Bienvenue sur SRN !

Régis
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 7 ans
Les conditions de neige sont parfaites pour notre Aventure Nordique ! Pour vous rendre compte de l'enneigement ce samedi 05 mars, consultez le dernier avis concernant les conditions de neige dans le Vercors.
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 7 ans
Samedi 05 mars 2011

Itinéraire : départ du Bourg du Dessus à Autrans à 1180m. Tout de suite à gauche il faut descendre dans la combe pour rejoindre le GR 9 et filer en direction de Sous le Pas de Montbrand, puis sous le Pas de la Pierre taillée. Atteindre le Signal de Nave. Poursuivre le parcours en crête pour la Fontaine de Nave. Avant cette dernière, tirer plein sud dans le Pré de Nave et atteindre la Cabane du même nom. Ensuite descendre sur l’abri Forestier de Font Scellier. A la grotte de Ture suivre un sentier qui retourne sur le Bourg du dessus.

Conditions : neige abondante sur tout le parcours, particulièrement en sous-bois. Neige de printemps au soleil et plus froide dans les bois. Parfait !

Avis : Une boucle magnifique dans la forêt autranaise. Aux alentours du signal de Nave, parcours en crête. Bonne descente de la Cabane de Nave jusqu’au Bourg du Dessus. Une sortie nature, parcours varié. Boucle de 4 heures. Elle peut-être rallongée en passant à proximité du Bec de l’Orient. Voir itinéraire Autrans – La Cheminée – Cabane de Nave.
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 7 ans
Oui avec 1m79 et 70 kg, je prendrais des 1m69.
Le programme que tu annonces correspond bien aux Outtabounds.

Je peux que allez dans ton sens, j'utilise principalement ces skis ! :-) La limite du matos… C'est plutôt l'homme qui se met des limites :-)
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 7 ans
Oui c'est lamentable ! Juste des problèmes de collage. Normalement les nouveaux modèles devraient ne pas rencontrer ce problème. Ceci étant on peut pas tout avoir…une chaussure made in tout plastique, pas (trop)chère fait à l'autre bout du monde sans vérification du process de fabrication… Fabrication à bas prix pour vendre en masse.

Et c'est le randonneur qui paye (1 fois avec le porte-monnaie) et qui re-paye (2 fois sur le terrain).
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 7 ans
Découvrez le ski nordique de randonnée. Montagne TV vient de publier un reportage en présence de Notre Sancho MADE In JURA ! Une vidéo qui nous montre et prouve que le spectre du ski backcountry est très large : de la balade à des figures réservées aux initiés. La Rando nordique, c'est aussi le partage, les rencontres, la nature…

<center><object width="480" height="270"><param name="movie" value="http://www.dailymotion.com/swf/video/xhcwa9?theme=none"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowScriptAccess" value="always"></param><embed type="application/x-shockwave-flash" src="http://www.dailymotion.com/swf/video/xhcwa9?theme=none" width="480" height="270" allowfullscreen="true" allowscriptaccess="always"></embed></object><br /></center>

Source : Ski nordique dans les montagnes du Jura / MonnuageTv

Je rajoute un article glané sur le portail de la jeunesse en Franche-Comté

" Le backcountry n’est ni tout à fait du ski alpin, ni tout à fait du ski de fond, mais un peu des deux. Et aussi un peu de la raquette, dont il reprend l’esprit. « L’esprit ballade et découverte, tout en gardant l’aspect glisse » précise Stéphane Sanchez, l’un des rares moniteurs à proposer des sorties randonnée nordique dans la région. La randonnée nordique ou l’autre nom du backcountry. « Ce vocable a été adopté parce qu’il percute, dans l’idée qu’il pouvait parler aux jeunes et se détacher du ski de fond à l’image soit vieillotte, soit liée à la compétition. En réalité, la pratique existe depuis très longtemps. Le backcountry, c’est ce qu’on faisait il y a quelques décennies sur les skis en bois que l’on voit sur les représentations d’époque, jusqu’à ce que l’on invente les cours de ski. Dans son aspect moderne, il date d’il y a une quinzaine d’année. Mais cela fait 4 ou 5 ans que le matériel a beaucoup évolué». Les skis utilisés sont aussi large que ceux de la descente, avec des carres métalliques et des écailles dessous. Le talon est décollé, comme en ski de fond, mais reste accroché au ski par un câble. Pour la neige glacée ou profonde, on ajoute des peaux de phoque. Ce qui donne à l’équipement l’atout de la polyvalence : « c'est le moyen simple et efficace de parcourir tous types de pentes » est-il écrit sur le site de Stéphane Sanchez, www.evasionsnordiques.com. « Il n’est pas aussi efficace qu'un ski alpin sur des terrains descendants, ni aussi performant qu'un ski de fond au plat ou en montée. Mais force est de constater qu'en ski alpin, les portions plates ou montantes se transforment vite en belle galère, et que la descente en ski de fond est une affaire d'équilibristes aguerris. Le ski de backcountry concilie les intérêts des deux ».

Pour l’instant, ce type de matériel n’est pas évident à trouver en location. Stéphane Sanchez est encore l’un des seuls à proposer des prestations avec prêt de skis adaptés. Pourtant l’expérience rencontre un certain succès. « J’ai 30 à 40 clients par semaine dont 80 % n’ont jamais chaussé de skis de fond. Et ça plaît énormément, beaucoup veulent refaire des ballades ».

Premier avantage, selon lui, un apprentissage facile. « C’est plus facile que le ski de fond traditionnel. Il y a des personnes qui veulent faire du ski de fond juste pour le plaisir de la promenade. Mais lorsqu’ils prennent des cours, ils sont face à des aspects très techniques, pas facile d’accès au premier abord et pas forcément en phase avec ce qu’ils attendent ». Pour profiter pleinement du backcountry, il faut quand même être capable de descendre une piste bleue en alpin et d’ouvrir un chasse-neige sur une piste damée en fond. « Mais on adapte les parcours au niveau des gens. En descente, on prend par exemple des lignes de pente différentes selon l’expérience ».

Seconde qualité, la possibilité de s’éloigner des circuits courants. « Un bon skieur pourra aller là où vont les raquettes. C’est une pratique de liberté, d’évasion, de nature qui correspond à un retour aux sources dans l’air du temps. C’est un support pour découvrir le patrimoine et l’environnement, aller sur les plus hautes crêtes, voir des paysages magnifiques. L’ambiance est vraiment différente des pistes damées, qui sont une forme d’autoroute ».
Cela fait du backcountry l’équivalent pour la moyenne montagne du ski de randonnée alpin pour les terrains à pente forte, sans la manipulation pour passer d’une position «montée» à une position «descente». Il se pratique forcément sur des terrains moins accidentés et suit des parcours comportant une alternance de plats, de montées et de descentes, alors que la randonnée alpine a pour principe de monter jusqu’à un but élevé pour redescendre. Idéal pour la montagne du Jura." Écrit par Stéphane Paris

Le site de Sancho : http://www.evasionsnordiques.com
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 7 ans