Tous les messages créés par Régis Cahn

Samedi 04 décembre
Itinéraire : Les Arnauds - Beauregard (Matheysine) (Voir itinéraire Conest)
Conditions : neige poudreuse et en quantité dès le hameau des Arnauds. Au sommet de Beauregard (1632), la neige était croutée.
Avis : itinéraire fréquenté mais splendide. Enneigement parfait. Vue panoramique sur le plateau Matheysin, la vallée Grenobloise, le Taillefer, le Dévoluy, le Vercors…
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 8 ans
Tiens nous au courant de ce fameux montage !!!
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 8 ans
Nicolas Masson a écrit :
Bonsoir,

De ce que tu as dit je retiens que
- tu as été fondeur,
- tu pratiques déjà le ski de rando alpin.
(et je passe pudiquement sous silence ta période "patinettes"smile

Contrairement à piquepique ailleurs dans le forum, tu ne cherches donc pas un ski nordique "à tout faire", mais un ski nordique complémentaire à tes skis alpins.

Donc tu pourrais éliminer les skis nordiques les plus larges et paraboliques et les chaussures rigides qui s'approchent trop de ton matériel d'alpin.

Ah bon et pourquoi ?
C'est trop théorique le raisonnement. On ne peut pas TOUT transposer à notre propre raisonnement. et l'Outtabounds ne remplace pas un ski Alpin et n'est ni un complément. C'est une autre pratique.
Sur le papier, le raisonnement tient, mais sur le terrain pas toujours. Pour cela, il suffit de se rendre compte, de regarder les skieurs de rando skier pour s'apercevoir que la plupart ont des difficultés avec les skis étroits (c'est d'ailleurs un des raisons pour laquelle notre pratique est tombée dans l'oublie). Oui l'Outbounds est un bon ski mais est bien plus restrictif qu'un ski légèrement plus large. Un ski large est plus restrictif sur des portions ultra-plates, ce qui est relativement rare dans nos massifs.

Les chaussures en norme SNS modèle Fischer que j'avais essayées en 2009 étaient très mauvaises de ce point de vue-là. Les Fischer BCX6 en NNNBC que j'ai testées en 2010 allaient beaucoup mieux (dans la limite de ce qu'on peut raisonnablement attendre d'une chaussure "semi-rigide"smile.

Les SNS de Fischer étaient d'une construction totalement médiocre. Les nouveaux modèles sont largement mieux (s'ils ont réglé le problème de la colle)


En ce qui concerne en particulier la "fluidité" sur le plat, d'après mon expérience avec les Outtabound, j'ai ressenti qu'un ski court, large et parabolique a du mal à filer droit sur le plat (il se met en travers), et le cambre presque alpin n'aide pas à avoir un pas dynamique.

Évidemment qu'ils apportent moins de dynamique qu'un Outbounds mais très franchement ça fait des années que j'utilise des Outtabounds… je file droit, vite et je passe partout avec facilité et plaisir de ne pas tomber a chaque virage.

Topolino a écrit :

Effectivement je ne cherche pas un ski a tout faire, néanmoins sur ce point, je me connais, je prefere ne pas me limiter. entre Outbound et Ounttabound, je sens plutôt que Outtabound est pluss dans mes cordes.
Pourquoi?
Parce que je sais d'avance que je permettrais qq sorties plat/vallon et me faire une bonne descente avec poudreuse si la météo est ok.
Parce que j'ai une bonne caisse, et que ce n'est pas qq cm de plus a la spatule qui vont m'empêcher d'avancer ( un peu comme mes diamirs sur mes ski de rando)

Je partage ce point.
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 8 ans
Dimanche 28 novembre 2010
Itinéraire : départ du stade de Neige de Lans (1400m) en Vercors en direction du plateau et du plateau des Ramées 1620m).(Voir itinéraire Moucherotte). Descente par les pistes de ski Alpin de Lans (pour affuter les techniques de descentes !)
Conditions : belle poudreuse (30 cm à 1500 m). Sur les crêtes le vent a soufflé la neige. Sur les pistes forestières, quelques cailloux apparents.

Avis : une belle sortie non loin des villes et villages… Le panorama est splendide. Le plateau des Ramées est propice au ski de randonnée nordique.
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 8 ans
Le Playmobil norvégien au Pôle sud…
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 8 ans
et ?
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 8 ans
1er réponse pour Robert,
Je publierais un test des Asnes… mais pour cela je dois les tester. Il seront présent lors de la journée du SRN (en taille 1m80 et 75mm) Vous pourrez les essayer.

Robert a écrit :
Donc si j'ai bien compris : semelles lisses plus demi-peaux et à priori pas de fart . Donc on les garde en principe tout les temps : plat+ montées + courtes descentes et on les retire pour les longues descentes ?

Oui c'est tout à fait comme cela que je conçoit ce ski en randonnée nordique. Mais d'ailleurs pourquoi pas si besoin pour les longues distances de mettre du fart d'accroche.

2nd réponse pour Piquepique…
Je vais être franc: je ne suis pas du tout étonné que tu soit déçu d'un assemblage E99 et chaussures Salomon XadV. Les skis sont étroits et les chaussures souples…

En ce qui concerne les skis Salomon X-adv 69 (le petit frère du 89) : je vais dans ton sens, ce sont des skis de mauvaise qualité… et j'ai bien peur que les Atomic sont conçus sur le même schéma.

Sur le sujet telemark je ne peux pas répondre, car je ne connais pas le matos, si ce n'est que ce n'est plus le même usage et donc plus la même pratique.

Je réitère : les skis paraboliques de type Outtabounds + chaussures semi-rigide ou rigide sont parfais pour ton programme et c'est l'avenir du ski de randonnée nordique.
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 8 ans
Merci piquepique de soulever le débat…
J’en profite pour donner mon point de vue sous 2 angles.

1) Le matériel
Asnes : 103-68-93 mm - 2140g (172 cm)
Ce sont des skis aussi bien utilisables en ski de randonnée nordique qu’en ski de rando.
Ces skis apportent véritablement quelque chose :
- la qualité de fabrication
- le système de demi-peaux de phoque « intégrées », si bien que l’on profite d’une bonne accroche et l’on optimise la glisse.
Les dimensions du Storetind d’Asnes sont les limites de la randonnée nordique.

J’ai eu, il y a quelques jours des Annum (109-78-95 - Madshus) dans les mains (185cm :2622 grammes)… Je n’ai pas du tout hâte de les essayer ! Bien que fervent du ski « large, court, parabolique » pour la randonnée nordique, ces skis sont lourds, trop large, la surface des écailles est trop longue et le cambre est quasi inexistant. Tout ceci n’est qu’une impression, je pourrais en dire plus après test. D’ailleurs il sera à disposition lors de la journée du ski de randonnée nordique (Vercors). Vous pourrez l’essayer !

Concernant l’Epoch, je n’ai pas encore d’avis. Le Rossignol, je ne le connais pas et ce n’est plus un ski de rando nordique.

Pour répondre à la première question : oui, il y a d’énormes différences entre les skis mentionnés plus haut : comportement et usage, poids, qualité de fabrication.

2) La pratique
Trop c’est trop… trop large, trop lourd ce n’est plus du ski de randonnée nordique.Franchement qui aurait idée d’aller se balader avec des Annum aux pieds ? Pour faire 4 virages de telemark peut-être ? Pour faire du ski de randonnée alpine ? Dans ce cas il est préférable de s’équiper avec du matériel spécifique. D’ailleurs l’Annum sur le papier est peut-être porteur, mais qu’en est-il en poudreuse avec des écailles sous la moitié de la semelle ?

J’ai envie de dire que les limites basses et hautes du ski de randonnée nordique c’est par exemple :
- Voss (Madshus) : 60/50/55
- Outtabounds (Fisher) : 88 - 68 – 78 / Epoch (Madshus) 99-68-84

En dessous, ça sert à rien pour le hors-trace, au dessus on dépasse l’intérêt de la randonnée nordique : légèreté, propulsion, vitesse, accroche dans les montées, pas de manipulation entre descentes et montée…sont les attributs du SRN.

A ce sujet, les fabricants font une erreur, par manque totale de connaissance de notre pratique (pas manque d’intérêt aussi) et par facilité. Ils font fabriquer par d’autres les skis sans prendre en compte les spécificités techniques des skis nordiques (donc les Annum sont fabriqués et disparaitront aussi vite qu’ils sont venus).

A l’avenir, pour aider les futurs pratiquants il serait plus que bénéfique de n’avoir que :
- Au maximum 3 catégories de skis : étroit (Voss), intermédiaire (Snowbound) et large (Outtabounds)
- Au maximum 2 catégories de fixations / chaussures (et c’est déjà trop)… Quel est l’intérêt à ce jour de mettre sur le marché des fixations Salomon ? puisqu’il n’y a que Salomon qui peut utiliser Salomon…

Si la pratique doit se développer, il faut plus de clarté.
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 8 ans
Je t'ai répondu, sur ce fil de discussion.
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 8 ans
Al1 a écrit :

Re: Journée du ski de randonnée nordique 2011 Bonjour, J'ai découvert le SRN avec le fameux reportage de Chronique d'en Haut au printemps. C'est formidable Internet, on peut regarder Chronique d'en Haut même quand on habite loin des Alpes (Angers dans mon cas). Bref, ça m'a emballé, j'en a causé à un pote et ça l'emballé aussi. Question donc : comment et avec qui organiser quelques jours autour de la journée du 16/01 afin d'aller au delà de la simple découverte ? J'imagine par exemples quelques jours de stage avec un moniteur pour appréhender les notions élémentaires type, ce qu'il faut de technique de base telemark sur piste et ailleurs, des rando à la journées pas trop techniques, mais pas juste du balade mémère de 45 minutes… (on est pas équipés bivouac hivernal). Mon profil en quelques mots (je laisse Gilles se présenter quand il passera par ici): zéro expérience en ski de fond, ski alpin et snow board niveau touriste de plaine une semaine/an, excellente condition physique et le gout de l'effort (en particulier de la rando alpine estivale). A qui me conseillez vous de m'adresser pour ce genre de plan ? (Dans le Vercors, ça serait pas mal) Alain (ps, si c'est pas le bon sujet, merci de déplacer où bon vous semble

Bonjour Al1,

Bienvenue sur Skirandonnenordique.com
Pour découvrir ce qu'est le ski de randonnée nordique, tu peux explorer quelques explications sur la pratique.
Sur les traces du paradis blanc te permet de t'évader sur les territoires de la randonnée nordique.

Ensuite c'est une tres bonne idée que de venir s'essayer au ski d'évasion, lors de la seconde édition de la journée du SRN

Pour répondre à ta questions :
Après cette journée, vous pouvez louer du matériel et continuer votre apprentissage seul. Ceci étant, il est effectivement préférable d'acquérir les bonnes bases, les grands principes et l'esprit de la randonnée nordique avec un professionnel. Tu devrais trouver ton bonheur, en consultant l'annuaire des professionnels.

Sur le massif du Vercors, il y a des écoles de ski (Méaudre et Autrans) qui dispensent des cours de "randonnée nordique"… Tu peux aussi consulter les agences Arcanson et Grand Angle sur le sujet.

Tiens nous au courant !

Nordiquement

Régis
Skirandonneenordique.com, le site du Ski de Randonnée Nordique - SRN - Backcountry.
Modifié il y a 8 ans