Sac à dos Runner R-LIGHT 30 l Randonnée & Trekking > Sacs à dos

par
Régis Cahn avatar
Régis Cahn

Note : 3,0 / 5

Raidlight : Runner R Light 30l

Lors d’un précédent comparatif de sacs à dos, nous avions testé le modèle Aventure du concepteur Raidlight. Cette fois-ci nous avons mis au banc d’essai le modèle Runner R-Light - 30 litres.

Testé
par
Régis Cahn avatar
Régis Cahn

Notre choix d’utiliser un sac, initialement prévu pour les courses nature et le raid orientation n’est pas innocent… Nous cherchons la légèreté pour ne pas s’encombrer inutilement. Nous l’avons testé sur une quinzaine de sorties…

Caractéristiques techniques :
fleche_droite.gif Marque : Raidlight
fleche_droite.gif Modèle Runner R-light 30 l
fleche_droite.gif Volume : 30 litres.
fleche_droite.gif Poids : 690 grammes.
fleche_droite.gif Spécificités : haute compressibilité (de 30 à 10 litres) polyester 600D ripstop - mesh, polyester aéré (dos et poche) - 6 coussins en mousse pour le dos – 1 poche ceinture zippée - 2 poches filet latérales - 4 élastiques porte bâtons – 1 compartiment MP3, 1 ceinture porte bidon, 1 sifflet d’urgence. Livré avec un bidon.
fleche_droite.gif Coloris : gris, rouge et noir
fleche_droite.gif Fabriqué en Chine.
fleche_droite.gif Prix public conseillé : 84 €

raidlight.jpg

Aspect du sac :
Look classique et simple.
Les finitions du Runner R-light sont abouties. La robustesse pourra se vérifier après des mois d’utilisation.

La qualité du portage :
Confort : le sac est sans armature, ce qui lui permet de gagner en légèreté. Six coussins - mousse évitent le contact entre le dos du sac et la peau : l’air peut circuler et empêche la sensation d’humidité. Grâce à la disposition des 6 coussins-mousse, on ne sent pas non plus le contenu du sac. Le Runner R-light est très léger et confortable. Tout a été étudié pour optimiser la légèreté : des trous ont été percés sur les bretelles pour diminuer le poids.

Les accessoires :
fleche_droite.gif portes bâtons : une pièce en néoprène sur la face du sac permet le d’accrocher les bâtons.
fleche_droite.gif 2 élastiques porte-bâtons
fleche_droite.gif un porte gourde très accessible pour la course à pied et le roller, ainsi que pour la marche.
fleche_droite.gif 1 élastique sur le devant du sac pour accrocher ce que l’on veut : casque par exemple…
fleche_droite.gif 1 cordon de compression pour optimiser le contenu du sac
fleche_droite.gif 2 sangles sur le haut du sac (au niveau des bretelles) en guise de rappel de charges.
fleche_droite.gif 2 patchs réfléchissants sur les bretelles.
Le rangement :
fleche_droite.gif une partie centrale avec une petite poche filet pour ranger les clés et les papiers.
fleche_droite.gif une seconde poche sur le dessus du sac permet de disposer la gourde à eau. Il est possible de mettre un camelback de 3 litres et de le fixer sur le haut de la poche avec 2 velcros.
Le positionnement du compartiment à eau est astucieux. La poche à eau s’insère sur le devant du sac, ce qui évite de devoir enlever tout le chargement !
fleche_droite.gif une petite poche sur le haut du sac (pour mettre une paire de lunette, une boussole…),
fleche_droite.gif une petite poche zippée sur la ceinture à droite et une petite poche filet sur la partie gauche.
fleche_droite.gif deux grandes poches filet sur les cotés à l’extérieur (carte, bouteille de 50cl…)
Pour les adeptes des sports d’eau et des passages de gué : si l’eau s’infiltre ou se renverse dans le sac, elle s’écoulera automatiquement par les trous-filtres prévus à cet effet.

Ce que nous en pensons :
Le Runner R-light bat des records de légèreté avec ses 690 grammes. Il est destiné aux raids-aventures et aux courses d’orientation. Nous l’avons utilisé lors de randonnées pédestres, de sorties vélo et de marches rapides. On l’a particulièrement apprécié lors d’un week end « marche » en essayant d’emporter le minimum d’équipement.
On a réussi à insérer 9,7 kg de matériel : bivouac pour 1 personne, 1 thermarest, 1 duvet, 1 frontale, 1 doudoune, 1 couteau, 1 portion repas. Grâce au nombreux accessoires et poches, on a réussi (en forçant un peu)à tout faire rentrer !

Pour une randonnée d’une journée, il est parfait. Au-delà, il est conseillé d’emporter le strict minimum. Avec ce « litrage » n’espérez pas l’impossible !

On le recommande pour une sortie de 2 jours avec des nuitées en refuge. Pour les habitués de la rigidité et des armatures, il faudra vous faire à ce type de sac à dos… Une bosse dans le dos peut se produire, lorsque le sac est trop chargé

Comme son homologue Aventure, il pourra être utilisé lors des sorties ski (attention toutefois, il n’est pas muni de sangles spécifiques pour le portage). Le Runner R-light est particulièrement adapté pour les adeptes de la Marche Ultra Légère (MUL).

Site web du fabricant : www.raidlight.com

Note du test 3 / 5

2 commentaires

par Christophe
Christophe avatar
 

Est-ce que ce sac ne souffre pas du même défaut que son prédécesseur ?
Lors du salon de la rando 2008, on en avait parlé avec Olivier (de C.A) et son reproche était la qualité un fragile du sac due au tissus très léger.
Même chose ici, ou on a affaire à quelque chose de plus solide ?

par Régis Cahn
Régis Cahn avatar
 

Non la conception du sac est la même… c'est effectivement le défaut de light… les tissus et les coutures ne sont pas faites pour durer 20 ans….. c'est un peu ce qu'on peut reprocher à ce type de produit.

Merci de vous ou de vous inscrire pour écrire un commentaire.