Tente Lafuma X Light 2 Bivouac > Tentes

stef

stef

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 25 tests
  • 2 avis
  • 0 actualité
  • 47 commentaires
  • 453 messages

Note 3,0/5

Test tente Lafuma X Light 2Lafuma est une marque généraliste vieille de 80 ans qui a su à une époque être innovante et à la pointe dans son domaine. Actuellement, plutôt que des produits haut de gamme et très aboutis, Lafuma a plus la réputation de proposer des accessoires souvent peu onéreux, pour un usage occasionnel ou destinés à des activités de plein-air peu engagées.

Testé par
stef

stef

  • 0 topo
  • 0 sortie
  • 25 tests
  • 2 avis
  • 0 actualité
  • 47 commentaires
  • 453 messages

Note du test 3/5

Pensée pour la randonnée légère sur deux saisons, la X light 2 est une tente mono-paroi. De forme tunnel, son volume utile prévu pour deux personnes est assuré par deux arceaux pré-coudés qui se glissent dans des fourreaux externes.

L'entrée de la tente est unique et se fait de manière frontale. Les fermetures de la porte et de la moustiquaire qui la double, sont équipées de deux curseurs. Trois haubans, un à l'arrière et deux sur les côtés avant, sont destinés à renforcer sa tenue au vent.

La ventilation de la tente est assurée par la combinaison de différents orifices équipés de moustiquaire : 2 trappes en haut de chacun des côtés avant, 1 trappe sur l'arrière et un filet d'aération qui court le long des deux bas-côtés de la tente.

Conditions de test :
Cyclo-randonnées dans le Valais et sur le Jura

Tente Lafuma X-Light 2

Caractéristiques techniques :
Marque : Lafuma
Modèle : X Light 2
Matériaux :
- toit polyester 190T ripstop (enduction polyuréthane 1500 mm Schmerber + enduction silicone sur le dessus)
- 2 arceaux aluminium AIR HERCULES®, Ø 8,85 mm
- Tapis de sol en polyamide 190T Taffeta (enduction polyuréthane 1500 mm Schmerber)
- 10 sardines en aluminium de 16 cm de long

Taille : uniquement en deux places
Accessoires : un tube de réparation pour les arceaux + un crochet pour enlever les sardines + un crochet pour fixer un éclairage intérieur + une housse de rangement à trois compartiments (1 pour la tente, 1 pour les arceaux, 1 pour les sardines, les crochets et le tube de réparation).

Dimensions :
- longueur totale extérieure de 280 cm
- espace utile de 225 cm de long / 90 cm de large à l'entrée / 140 cm de large aux épaules / 60 cm de large aux pieds
- hauteur à l'avant 90 cm / à l'arrière 40 cm
- abside de 55 cm de largeur et 90 de longueur

Poids: 1,65 kg
Coloris : rouille/gris anthracite
Fabriquée en Chine
Prix public conseillé : 160 €

Entrée unique et frontale

Avis :
Si la X light 2 n'a pas les prétentions de certains modèles scandinaves ou anglo-saxons, il n'en reste pas moins et relativement à sa catégorie, que la qualité, les caractéristiques et les performances des tissus ou des arceaux sont correctes.

À contrario, une partie des coutures semblent plutôt faibles, notamment là où les tensions sont les plus importantes. Quelques points se sont passablement ajourés, pouvant ainsi laisser supposer une faiblesse s'accroissant sur le long terme et occasionner un défaut dans la protection contre les intempéries et l'humidité.

Certaines coutures marquent rapidement des signes de faiblesse.

L'imperméabilité du toit a subi avec succès les fortes précipitations d'une nuit d'orage. Le tapis de sol est d'un bon grammage, d'aspect résistant et d'une bonne étanchéité.

Il faut préciser que globalement, les conditions de test n'ont pas éprouvé sévèrement cette tente, notamment pour ce qui touche sa tenue au vent.

En théorie et concernant ce point précis, on peut attribuer un atout à la X light 2 : sa forme assez ramassée et plutôt fuselée. On peut cependant lui trouver un inconvénient : des arceaux pré-coudés dont la forme s'approche d'un angle droit, principalement pour l'arceau arrière. Sans doute que cette forme d'arceau souffre plus et résiste moins à la pression du vent que des arceaux à la forme plus galbée.

Une bonne imperméabilité

Un autre aspect négatif dû à cette forme est que le passage de l'arceau dans le fourreau arrière tend la toile du toit de telle manière qu'il s'y forme une surface plate. Par gravité, l'eau descend de la partie avant de la tente, se trouve bloquée par le fourreau de l'arceau, s'accumule sur cette surface plate où passe une couture et y stagne.

Accumulation d'eau à l'arrière de la tente

Le montage et démontage de la tente qui reposent sur la combinaison de deux arceaux, de deux fourreaux externes, de trois cordons d'haubanage, de la possibilité d'installer un nombre minimal d'arrimage au sol, d'une seule toile à dresser, sont très simples et rapides à effectuer.
Dans ce domaine, on peut cependant relever deux imperfections. D'abord le nombre de sardines est insuffisant puisque les 10 sardines ne permettent pas d'assurer l'ensemble des arrimages (13 au maximum). Par ailleurs, l'interface tissu/sardines est assurée par des élastiques, certes doublés et qui semblent d'assez bonne facture, mais qui restent des élastiques dont la durabilité sur le long terme peut rendre dubitatif.

Réglage de tension

Attrayante par son poids et par sa facilité de montage/démontage, la tente X light 2 pèche toutefois par ses mêmes avantages. En effet, la recherche de gain au niveau du poids reposant principalement sur l'économie de matière, il en résulte une abside réduite à la portion congrue et qui ne permet de stocker que très peu de matériel et en aucun cas des accessoires volumineux type sac à dos ou sacoches de vélo. En outre, en cas de précipitations cette absence d'abside expose directement l'intérieur de la tente dès que l'on ouvre la porte.

Une abside aux dimensions très réduites

Par ailleurs, avec une largeur au niveau des pieds de 60 cm d'espace utile, le seuil ultime du confort et de la fonctionnalité est franchi pour basculer dans le domaine du confinement… Avec une telle cote pour sa plus petite largeur, ajoutée à une hauteur minimale de 40 cm, ne pas toucher les parois de la X light 2 relève de la gageure quasi impossible à relever !

Toucher les parois quand il s'agit de la toile de la chambre intérieure d'une tente double parois, implique des conséquences bien moindres que quand il s'agit d'une tente mono-paroi. Dans ce cas précis, on est en contact direct avec l'humidité de la condensation. Sa dispersion sur les sacs de couchage, les vêtements ou sur le tapis de sol s'en trouve dès lors favorisée.

Une condensation assez importante

À noter qu'à l'usage la condensation dans la X light 2 s'est révélée plutôt abondante. Même si le principe d'un filet d'aération sur les deux bas côtés de la tente combiné à trois trappes d'aération placées en hauteur semble une bonne solution pour ventiler l'intérieur de la tente. Dans les faits, il est cependant difficile de ne pas obstruer le filet avec les sacs de couchage et donc de ne pas compromettre la circulation de l'air.

Une alternative pourrait être l'utilisation de cette tente par une seule personne, ce qui résoudrait à coup sûr les problèmes liés au contact avec les parois et réduirait sensiblement la sensation de confinement. Les mouvements liés à l'habillage/déshabillage et autres manipulations que suppose un bivouac (encore plus nombreux à l'intérieur de la tente quand les conditions météo sont mauvaises) s'en trouveraient également favorisés.

Le choix d'une tente mono-paroi correspond à un compromis entre le confort, la protection et le poids. La X light 2 peut donc séduire les inconditionnels de la randonnée légère dont le budget n'est pas illimité. Dans le cadre d'usages occasionnels et relativement peu engagés, elle peut éventuellement être un assez bon compromis entre le concept plus abouti mais plus lourd de la tente deux parois et le dépouillement spartiate du tarp.

Une dimension très réduite au niveau des pieds

Points faibles :
- Faiblesse d'une partie des coutures.
- Les coutures sous la porte d'entrée et celles du filet d'aération ne sont pas thermo-soudées. Cependant, ces coutures sont à l'abri, pour la première de l'abside et pour les secondes de la retombée du tissu qui protège le filet d'aération.
- L'absence de poches intérieures.
- Un crochet pour un éventuel éclairage est livré avec la tente mais aucun point d'ancrage à l'intérieur n'est prévu pour le fixer.
- Normalement vendu avec trois cordons d'haubanage, le modèle en test s'est avéré au déballage dépourvu d'un des cordons.
- Un nombre insuffisant de sardines pour assurer tous les arrimages. 3 sardines de plus auraient suffi sans pour autant apporter un notable surcroît de poids.
- Un espace utile sous-dimensionné du bassin jusqu'aux pieds.
- Une abside insignifiante qui ne permet qu'un stockage très réduit de matériel et expose l'intérieur de la tente aux précipitations quand la porte est ouverte.

La chambre est exposée aux intempéries quand la porte est ouverte

Points forts :
- Montage/démontage très simples et rapides.
- Poids et prix peu élevés.

système d'arrimage filet d'aération qui court le long des deux bas-côtés de la tente Des arceaux préformés 2 trappes en haut de chacun des côtés avant

Site web du fabricant Lafuma

Commentaires

Aucun commentaire