Encore un peu de neige..

Samedi dernier, profitant des 6 à 8 cm de neige tombés sur le massif du Forez, j'ai rechaussé mes "Germina-cailloux" pour un tour au col du Béal (1390m) et direction la "petite Laponie" comme d'habitude très bien pourvue en neige, où, au grès de ma fantaisie j'ai navigué sans problème. A la sortie, un peu plus difficile sur les quelques centimètres de fraîche puis, derrière "Puy gros", coté nord, pas de problème, la neige s'y entasse bien à l'abri, et reste un maximum..En remontant, coté Ouest, je pris carrément le long du bois, où, de même que sur l'arrière, la neige, poussée par le vent d'ouest arrive à faire une bonne couche jusqu'au buron en ruine de "chez Chitou". Là, à droite toute,un peu plus difficile en cherchant les plaques de neige, j'atteignis le flanc Est du Chesseton et ses petits hêtres, très bien enneigé, pour revenir à mon point de départ "limite" sur les 6 à 8 cm et quelques plaques de vieille tenant encore.. A signaler la rencontre d'un "traileur" et son chien courant en direction du col de la Loge.
Hier, lundi, suite à la demande d'une amie désireuse de faire un petit tour de raquettes, nous sommes partis, l'après midi, sous le soleil et le vent de sud, de ce même col, mais coté Est cette fois car la sortie de samedi était impossible sauf à marcher environ 2 km pour chausser. Donc, en route, raquettes dans le sac à dos tout de même pendant environ 1 km avant de chausser après la traversée du ruisseau de "font noire". Déchaussage avant le chalet Gauchon, et à partir de là, en suivant la lisière du bois "Chapouilloux" jusqu'au pied de "Procher", pas trop de difficultés. Par contre, toute la montée jusqu'à la piste dite "de la Chamboite" était sèche, alors, nouveau déchaussage pour atteindre cette dernière et trouver de la continuité presque jusqu'à la voiture.
Avec les températures actuelles c'est presque inespéré de pouvoir encore sortir (chez nous en tout cas), et il ne faut pas être top exigeant pour la couche et avoir le matériel voulu..
Neige de la jonquille.
Ce matin 2 mai, au col du Béal (1390m), munis de mes  "Germina" cailloux de rando j'ai fait une petite ballade en direction de "2 boules". Parti sur 6 à 8 cm de neige dont 2 de surface, humides et le reste croûté, par un fort vent d'ouest dans le dos, j'arrivais sans difficulté à "2 boules". Tentant un essai sur la piste forestière en direction du col de la Loge, il m'a fallu revenir en raison du manque de neige apparent au départ. Donc, retour dans mes traces puis hors traces direction " Puy gros". Le vent d'ouest en pleine face, et des averses de grésil, je décidais d'entrer dans la "petite Laponie" pour y être à l'abri, "ouf", c'était le rêve.. Je longeai le bois bien à l'abri, puis repris le découvert avec le vent toujours de face, m'obligeant à m'arc bouter pour avancer. Je retrouvai mes traces aller ce qui me facilita un peu la tache bien que la couche minime n'était pas trop "freinante"..Revenu (ouf) au "pas de la croix", je pris sous la route la direction sud (vent de coté) puis, à l'abri de la butte de "Rochecourbe" pouvais souffler un peu. La traversée de la route du Brugeron sans neige, tellement elle y est soufflée par le vent d'ouest, puis le retour aux bâtiments du col, simple formalité, mais, voir au cours d'une sortie, même tardive, toutes ces jonquilles qui émergent de la neige n'est pas très fréquent, pour moi en tout cas. smile
 
S'inscrire ou se connecter pour créer ou poster une réponse.