Escalade sur l'Ile de Baffin, par cinq allemands :

http://artestras.wmod.rd.llnw.net/geo/arte7/EUR_DE_FR/arteprod/A7_SGT_ENC_08_040232-000-A_PG_HQ_FR.wmv

Approche en traîneaux tractés par les moto-neiges des Inuits de Scott Inlet (Pond Inlet dans le film, Scott Inlet sur la carte), puis une semaine d'escalade sur une seule paroi, puis vingt jours de retour à la civilisation en tractant leurs pulke, parfois aidés d'un cerf-volant.

Leurs fix semblent être des Silvretta, pour utiliser avec les chaussures d'alpinisme.

Ils sont chiés ces gars : ils sont devant des phénomènes géologiques passionnants et rares - un résumé à 25 ', des deux énormes "oeil"s dans le litage de la roche - avec des successions de couches passionnantes pour l'histoire de la Terre à cet endroit là, et eux, tout ce qu'ils arrivent à y voir, c'est où je pose mon pied, où je pose ma main et où je pose mon coinceur… Juste un obstacle à franchir avec panache. Même métamorphisées à ce point, c'est bavard, des roches.

Dans les premières images, à 7' 30", ils avaient annoncé du granite. Il n'y en a aucun dans les images d'ascension montrées. Peut-être des gneiss ? Les litages très hétérogènes sont fortement tourmentés.


Très très très en gros, une paléogéographie de la Laurentia à laquelle appartient la Terre de Baffin :
http://www2.ggl.ulaval.ca/personnel/bourque/s4/cambrien.pangee.html

Mais vraiment en gros…

Moins grossier :
http://www2.ggl.ulaval.ca/personnel/bourque/s4/precambrien.html
Il appert que Pond Inlet (Scott Inlet ?) et la paroi escaladée sont dans la zone archéenne : entre 4 et 2,5 Ga d'âge (radiométrique).
La séparation entre le Grønland et la Terre de Baffin n'a eu lieu qu'à l'Eocène, 40 Ma.
Modifié il y a 11 ans