Le ski, c'est vraiment trop cher !

Article du www.parisien.fr

Comme quoi, le back country, ça a du bon :lol:
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 13 ans
Meunon, c'est pas trop cher, je reviens du Val d'Aoste, 173 euros par personne pour 6 jours, rien que pour les remontées mécaniques, vous trouvez ça cher vous ? :-(

:-? Soyons positifs… nous fréquentons depuis plus de dix ans Pila, une station 100% ski alpin, sur les hauteurs d'Aoste, en face du Grand Combin/Gd. St Bernard. Et pour la première fois, j'ai vu des raquettes à neige en location et même de la promotion pour ce genre de balade ! Ca mérite d'être souligné dans une station 100% ski alpin. Nous avons fait une petite nocture en raquettes à neige organisée pas l'association "Sac à Dos", ces types sont vraiment bien et méritent un petite pub : http://www.sacados.it/ (le site est encore en construction)

(Encore un autre beau lien : http://www.une-montagne-de-refuges.com/pdf/dossier_de_presse_Refuges_2007.pdf)

Alors vous me direz, quel rapport avec le ski de randonnée nordique ? oui oui, je sais, dès que j'ai rangé la voiture, je vous fait un petit compre-rendu des deux balades que j'ai pu faire avec mes vieux ski de telemark et bottine en cuir 75 mm ! Disons que j'ai bien tâté les limites du ski de randonné nordique en haute montagne, où la raquette à neige est sans doute plus adaptée pour le "back country". Quant au vrai ski de randonné ("alpinistico"smile, j'ai assisté avant-hier à un course nocture de qq centaines de coureurs, raaah, je ne vous dit pas le matos (les cuisses des gars et de filles aussi d'ailleurs…smile, ces skis ont l'air aussi légers que des skis de fond ! (Mais pas leur prix je suppose…smile

à + :-)
"Personne ne nous oblige à prendre notre voiture là où il est plus facile d'aller à vélo/ski." (Bernard F., philosophe du 21ème siècle)
Modifié il y a 13 ans
Quand je pense que mes séjours en Turquie m'ont coûtés 99€ par semaine en hotel ****, en demi pension avec le vol et les taxes d'aéroport comprises !!!!
C'est vrai que le ski reste cher surtout au niveau du forfait. J'avais l'habitude d'aller dans le domaine des 3 vallées (Menuires, Val Tho et Courche !!) et à près de 200 € le forfait, vaut mieux y aller seul qu'en famille (et merci tonton pour son appart aux Ménuires à 100 € la semaine).

Dans le Vercors, que je découvre en hiver, ça fait moins boite à touristes, il y a moins de pistes de ski alpin, mais le forfait est à 88 € la semaine.

J'aime bien cette station (pour l'instant la seule que je connaisse du coin) car c'est assez complet (ski alpin, ski de fond, raquettes) pou contenter toute la famille.

Les Pyrennées où j'avais l'habitude d'aller pendant mes vacances scolaires parisiennes, etaient bien plus loin (1000 bornes au lieu de 600), mais bien moins chères et surtout moins fréquentées par les parigots (normal, trop loin).

J'envie ceux qui habitent près de la montagne depuis mon coind e campagne désespérément plat !! :-(

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 13 ans
J'envie ceux qui habitent près de la montagne depuis mon coind e campagne désespérément plat !! :-(
Ben t'as qu'à faire du vélo comme moi ! :lol:
(sans blague, je les envie aussi, mais pourquoi que je suis né dans le plat pays ???)
"Personne ne nous oblige à prendre notre voiture là où il est plus facile d'aller à vélo/ski." (Bernard F., philosophe du 21ème siècle)
Modifié il y a 13 ans
BernardF a écrit:
Quant au vrai ski de randonné ("alpinistico"smile, j'ai assisté avant-hier à un course nocture de qq centaines de coureurs, raaah, je ne vous dit pas le matos (les cuisses des gars et de filles aussi d'ailleurs…smile, ces skis ont l'air aussi légers que des skis de fond ! (Mais pas leur prix je suppose…smile

Le matériel ultra-léger des compétiteurs est évidemment hors de prix (et le prix au kilo, je n'en parle même pas !).

Par contre à niveau de gamme égal, le ski de randonnée "alpin", c'est pas plus cher que le ski de randonnée "nordique"…

D'ailleurs une compétition de "ski alpinisme" en nocturne, ça n'a pas grand chose à voir avec la ski de rando "alpin" tel qu'il est pratiqué par tout un chacun.
Modifié il y a 13 ans
pour ma part je suis originaire du queyras
si je te dit que les gens du pays , ne paye pas de forfait ski alpin et fond , sur le domain de risoul et vars !!!!
il me tard d'y retourner habité .bonjour les economies !!!!!!!!!!!
Modifié il y a 13 ans
Qui m'a dit un jour que la "Patrouille des Glaciers" en Suisse se faisait en ski de randonnée nordique ? Et que maintenant ce n'est plus possible ?
Qui confirme ?
Merci la réponse m'intéresse.
Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 13 ans
BernardF a écrit:
Ben t'as qu'à faire du vélo comme moi ! :lol:
(sans blague, je les envie aussi, mais pourquoi que je suis né dans le plat pays ???)
Bon j'suis pas né dans le plat pays (le Morvan suffit).
Pour le vélo,; c'est presque mort : je hais le vélo de route (avec le bagnoles qui te passent au raz des fesse à toutes vitesse. J'ai déjà plusieurs potes qui ont laissés des membres ou la vie avec ce "sport". Le VTT m'est autorisé sur route campagnarde plate !!! :-( Donc plus de sauts de bosses, plus de descentes AFLB, docn plus trop envie de faire du vélo.
Rando, raquette, ski randonnée, je pense que je tiens mon trio d'efforts.

Je me souviens aussi à une époque lointaine et encore en état du forfait scandaleur de 177 Frs par jours pour le glacier de la Grande Motte à Tignes :
- de 7H00 à 9H00 : ICE Board : tu fais une faute de carres, tu te retrouve en bas avec ton snoboard en ayant fais la descente sur les fesses
- de 9H00 à 11H00 : ce ressemble à du snowboard
- de 11H00 à 13H00 : Soupe-board. SI t'as pas utilisé un fart pour neige chaude, tu retournes au pied du téléphérique à pied.

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 13 ans
Christophe a écrit:
Pour le vélo,; c'est presque mort : je hais le vélo de route (avec le bagnoles qui te passent au raz des fesse à toutes vitesse. J'ai déjà plusieurs potes qui ont laissés des membres ou la vie avec ce "sport".
Tutut… ce n'est donc pas le vélo que tu hais mais les voitures. Ce n'est pas le vélo qui est dangereux, ce sont les infractructures "tout-à-la-bagnole". Faut remettre les choses à leur juste place. :-x

Pendant mes vacances, j'ai eu exactement ce même problème avec le ski alpin. A un moment, on nous a conseillé pour ne pas traverser une piste rouge de faire un détour, d'abord descendre ici, et puis remonter par là-bas… ET PUIS QUOI ENCORE ? Moi j'ai traversé la piste, et avec le chien d'un amie en plus. Non mais… En plus il s'agissait d'un chemin forestier très facile, qui mène à une jolie chappelle, et qui est le but de promenade principal pour les retraités du coin (ou pour les parents qui doivent garder les mioches pendant que le conjoint s'éclate sur les pistes). Non, ça commence vraiment à bien faire de ces "tout-à-la-voiture" et de ces "tout-pour-le-ski-alpin" ! Voilà, j'ai dis ce que j'avais à dire. A vous le studio. :-x
"Personne ne nous oblige à prendre notre voiture là où il est plus facile d'aller à vélo/ski." (Bernard F., philosophe du 21ème siècle)
Modifié il y a 13 ans
Régis Cahn a écrit:
Qui m'a dit un jour que la "Patrouille des Glaciers" en Suisse se faisait en ski de randonnée nordique ? Et que maintenant ce n'est plus possible ?
Qui confirme ?

Ce que j'ai lu quelque part, (skitour, camptocamp ?) c'est qu' "autrefois" certains courraient la "Patrouille des Glaciers" (course de ski alpinisme) avec du matériel typé nordique pour profiter de l'avantage du poids léger à la montée.

Evidemment ça devait être moins efficace qu'en alpin à la descente, mais je vous propose le calcul suivant :
- Un randonneur alpin monte 1000m de dénivelé à 500m/h et les descend à 100m/min. L'aller retour lui prend 120+10=130 minutes
- Un randonneur nordique va 10% plus vite à la montée, et deux fois plus lentement à la descente. L'aller-retour lui prend 0.90*120+2*10=128 minutes. Il gagne la course !

Si ça ne se fait plus c'est peut-être que le réglement a changé pour obliger les concurrents à utiliser du matériel alpin, ou parce que le matériel alpin moderne ultra-léger est devenu encore plus efficace.
Modifié il y a 13 ans