Le ski, c'est vraiment trop cher !

Si ça ne se fait plus c'est peut-être que le réglement a changé pour obliger les concurrents à utiliser du matériel alpin, ou parce que le matériel alpin moderne ultra-léger est devenu encore plus efficace.
Le matériel de ski de rando m'a plutôt l'air d'être une niche à part, ni alpin, ni rando nordique. Le matériel que j'ai vu la semaine passée dans une course dans le Val d'Aoste, m'avait l'air aussi léger que celui de randonnée nordique : petits skis, chaussures qui n'ont pas l'air d'être plus lourdes qu'une telemark coque plastique T4, fixation avant à peine plus grosse que ma petite super-telemark 75mm, fixation arrière qui ressemble plus à une calle de montée qu'à une fixation. Bref plus rien à voir avec les vieilles (et lourdes) fix Silvretta ou autres. D'ailleurs je me demande pourquoi on ne pourrait pas utiliser ce type de matériel pour faire de la rando nordique. Le prix sans doute ? On m'a dit la semaine passée qu'il fallait investir minimum 1000-1500 euros pour du matos de rando alpiniste… :-( mais pour quelqu'un qui fait les deux types de pratique, pourquoi pas ?
"Personne ne nous oblige à prendre notre voiture là où il est plus facile d'aller à vélo/ski." (Bernard F., philosophe du 21ème siècle)
Modifié il y a 12 ans
Le matériel que j'ai vu la semaine passée dans une course dans le Val d'Aoste, m'avait l'air aussi léger que celui de randonnée nordique : petits skis, chaussures qui n'ont pas l'air d'être plus lourdes qu'une telemark coque plastique T4, fixation avant à peine plus grosse que ma petite super-telemark 75mm, fixation arrière qui ressemble plus à une calle de montée qu'à une fixation. Bref plus rien à voir avec les vieilles (et lourdes) fix Silvretta ou autres.

Tu as vu passer une course de formule 1, et tu t'es dit
"les voitures modernes n'ont plus rien à voir avec les vieilles Clio que j'ai connues il y a 10 ans !"

D'ailleurs je me demande pourquoi on ne pourrait pas utiliser ce type de matériel pour faire de la rando nordique.

Pourquoi pas ?
- Parce que le cambre du ski alpin ne permet pas de réaliser un pas alternatif dynamique comme en ski nordique.
- Parce que la chaussure rigide ne permet pas non plus de réaliser un pas alternatif dynamique.
- Parce que sans les peaux tu ferais du surplace sur le plat et les faux plats.
- Parce qu'avec les peaux tu glisserais moins bien que des skis nordiques à écailles sur le plat et les faux plats.
- Parce que les chaussures et les fixations sont quand même encore significativement plus lourdes -car plus rigides-.

Alors oui, il n'y a qu'à faire un ski de rando type alpin, ajouter un peu de cambre, des écailles et monter des fixations nordiques.
Félicitations, tu viens de réinventer le Fischer Boundless, ou le Salomon X-machintruc !

Le prix sans doute ? On m'a dit la semaine passée qu'il fallait investir minimum 1000-1500 euros pour du matos de rando alpiniste

Source = catalogue Vieux Campeur en ligne.
(je choisis des modèles milieu de gamme, les plus répandus donc les moins chers)

Skis Dynastar Altitrail 269€ / 2560g
Chaussures Scarpa Laser 299€ / 3480g
Fixations TLT 214€ / 670g
Peaux coll-tex 77€
TOTAL Panoplie de rando alpine 859€ / 6710g

C'est plus cher que du matériel de rando nordique, mais on est loin des 1000€ annoncés.

Par contre, si tu veux rivaliser avec les compétiteurs
Skis Trab Sint Aero 649€ / 1930g
Chaussures Scarpa F1 379€ / 2740g
Fixations LowTech Race 499€ / 320g
Peaux Coll-Tex 79€
TOTAL Panoplie de rando alpine de compétition 1606€ / 4990g

mais pour quelqu'un qui fait les deux types de pratique, pourquoi pas ?

Personnellement, j'ai 3 panoplies de ski de rando différentes…
Modifié il y a 12 ans
C'est d'ailleurs la même chose pour les Vélo..tu as ceux de Carrouf et puis tu as les autres…
En tout cas, j'aime cette conversation, parce qu'a dire vrai je me suis posé la question de l'utilité du ski de randonnée nordique par rapport à la légèreté du ski de montagne. Je crois avoir eu des réponses qui me satisfont !!!
En ce qui concerne la patrouille des Glaciers…Bravo pour le calcul…
Mais c'est vrai que j'ai déjà doublé un nombre important de randonneur en ski de montagne avec mes nordiques…
Et justement en parlant du Boundless…. je vais, j'ai envie, je doit ABS -OLU-MENt le tester….
Tu le connais MNI ?
Ce serait sympa de savoir qui a quoi ….
Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 12 ans
Woaw ! Merci pour toutes ces infos ! :-D

Par contre, j'ai comme un doute sur l'efficacité des écailles des ski de randonnée nordique. Question: dans le Vercors et autre Massif Central, y a-t-il moyen de se passer de peaux de phoque ? Quand je vous entend parler de Jura, de traversée des Pyrénées, en plus avec pulka ! Je doute que les seules écailles des suffisent ! Sont-ce des écailles plus profondes que les skis de fond ? (sur les quelques modèles de ski de rando nordique que j'ai jamais vu dans ma vie, il ne m'a pas semblé que c'était le cas…smile Sur quel type de terrain pratiques-tu la rando nordique, MNi ?
"Personne ne nous oblige à prendre notre voiture là où il est plus facile d'aller à vélo/ski." (Bernard F., philosophe du 21ème siècle)
Modifié il y a 12 ans
De la rando nordique avec pulka sans peaux : je ne connais pas
De la rando nordique classique sans peaux : c'est rare.

Pour toute les traversées que j'ai faite….j'ai toujours utilisé plus ou moins les peaux.
Tout dépend du type de neige, du poids que tu portes ou tu tractes.
Les itinéraires qui sont sur ce site…sont souvent réalisés avec des peaux…
Je les enlève bien évidement pour profiter de la glisse…mais dans les montées… je n'aime pas faire le canard…
Dans un terrain vallonné un peu trop vallonné avec une alternance de montées et de descentes…je laisse souvent les peaux (car tu glisses tout de même)..
Certaines fois sur un itinéraire tu mettras quasiment tout le temps les peaux.
La fois d'après tu ne les mettras pas.
Personnellement, je ne suis pas un adepte d'enlever et de remettre toute les 5 minutes les peluches.
Concernant les écailles, ce sont les mêmes qu'en Ski de Fond.
Elles adherent bien mais tout dépend de la neige !
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 12 ans
OK, très intéressant en effet. Autant je ne suis pas convaincu par les écailles (les sorties un peu "backcountry" que j'ai faites, c'était avec peaux, même en Belgique, c'est dire…smile, autant je comprends mieux maintenant l'histoire de la cambrure des skis et de la souplesse des chaussures qui permettent ce fameux pas alternatif/classique, c'est vrai que le pas des skis de rando, c'est moins élégant, plus efficace mais moins coulé…
"Personne ne nous oblige à prendre notre voiture là où il est plus facile d'aller à vélo/ski." (Bernard F., philosophe du 21ème siècle)
Modifié il y a 12 ans
Pour répondre aux différentes questions qui me sont personnellement adressées…

Régis :
Le calcul du gain de temps sur un aller-retour, c'est une adaptation de ce que m'avait dit un ami, ancien coureur de ski de fond -lequel faisait dans sa jeunesse l'aller retour Corrençon - Col de Rousset dans la journée à l'entraînement-, je cite : " en montée on gagne des minutes, en descente on gagne des secondes".

Régis : "Qui a quoi ?"
Mon matériel de rando nordique c'est
* Fischer Snowbound + Voile 3 pins + Scarpa T4

Mes autres panoplies de ski de rando c'est
* Atomic MX11 - TLT - Scarpa Laser (pour le raid, et le raide !)
* Movement Red Apple 74 - Rottefella Chili sur adaptateur Silvretta EasyGo - Crispi CXR

Régis : "le Boundless ?"
Je n'ai pas essayé, et je ne suis pas tenté.
Sans doute parce que j'ai déjà des skis larges destinés à la descente en telemark (les Red Apple) je veux que mes skis nordiques soient vraiment "nordiques", (relativement) étroits, (relativement) légers, (relativement) souples.
Confronté en nordique à une descente technique, je ne me dirai pas "Ah ! si j'avais des Boudless", mais "Sur ce type de terrain j'aurais du choisir mes Red Apple ou mes skis alpins".

BernardF : "Quel type de terrain ? Peaux ou écailles ?"

Mes randos nordiques cette saison…
-si tu ne connais pas les environs de Grenoble, ça ne te dira rien !, tu peux regarder les cartes sur geoportail pour te faire une idée du type de terrain-

- Grand Rocher depuis le Col du Barioz.
- La Molière depuis le Col de la Croix Perrin, aller par la crête, retour par la route forestière.
- Charmant Som depuis le Col de Porte, montée par la crête Montfromage-Balme de l'Air, descente par la piste rouge jusqu'au départ du télésiège.
- Sénépy depuis les Signaraux.
- Moucherotte depuis le Stade de Neige de Lans.

Sur toutes sauf la dernière, j'ai utilisé ponctuellement les peaux dans les parties montante raides et longues.
Pour les montées douces ou courtes, je reste avec les écailles, quitte à faire quelques traversées-conversions, ou passer un raidillon en canard.
Modifié il y a 12 ans
BernardF a écrit:
Question: dans le Vercors et autre Massif Central, y a-t-il moyen de se passer de peaux de phoque ? Quand je vous entend parler de Jura, de traversée des Pyrénées, en plus avec pulka ! Je doute que les seules écailles des suffisent !
Pour l'instant j'ai réussi à me passer des peaux dans le Vercors mais j'ai du finir une côte importante en raquette (je sais pas si les peaux auraient suffit, j'ai fait au plus rapide).
Pour les Pyrennées, je ne pense pas qu'on puisse se passer des peaux, mais j'y vais aussi avec les raquettes car certains dénivelés vont être importants (merci IGN), et je n'aurais peut-être pas d'autres solutions.

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 12 ans
MNi a écrit:
Pour répondre aux différentes questions qui me sont personnellement adressées…

Régis :
Le calcul du gain de temps sur un aller-retour, c'est une adaptation de ce que m'avait dit un ami, ancien coureur de ski de fond -lequel faisait dans sa jeunesse l'aller retour Corrençon - Col de Rousset dans la journée à l'entraînement-, je cite : " en montée on gagne des minutes, en descente on gagne des secondes".

Régis : "Qui a quoi ?"
Mon matériel de rando nordique c'est
* Fischer Snowbound + Voile 3 pins + Scarpa T4

Mes autres panoplies de ski de rando c'est
* Atomic MX11 - TLT - Scarpa Laser (pour le raid, et le raide !)
* Movement Red Apple 74 - Rottefella Chili sur adaptateur Silvretta EasyGo - Crispi CXR

Régis : "le Boundless ?"
Je n'ai pas essayé, et je ne suis pas tenté.
Sans doute parce que j'ai déjà des skis larges destinés à la descente en telemark (les Red Apple) je veux que mes skis nordiques soient vraiment "nordiques", (relativement) étroits, (relativement) légers, (relativement) souples.
Confronté en nordique à une descente technique, je ne me dirai pas "Ah ! si j'avais des Boudless", mais "Sur ce type de terrain j'aurais du choisir mes Red Apple ou mes skis alpins".

BernardF : "Quel type de terrain ? Peaux ou écailles ?"

Mes randos nordiques cette saison…
-si tu ne connais pas les environs de Grenoble, ça ne te dira rien !, tu peux regarder les cartes sur geoportail pour te faire une idée du type de terrain-

- Grand Rocher depuis le Col du Barioz.
- La Molière depuis le Col de la Croix Perrin, aller par la crête, retour par la route forestière.
- Charmant Som depuis le Col de Porte, montée par la crête Montfromage-Balme de l'Air, descente par la piste rouge jusqu'au départ du télésiège.
- Sénépy depuis les Signaraux.
- Moucherotte depuis le Stade de Neige de Lans.

Sur toutes sauf la dernière, j'ai utilisé ponctuellement les peaux dans les parties montante raides et longues.
Pour les montées douces ou courtes, je reste avec les écailles, quitte à faire quelques traversées-conversions, ou passer un raidillon en canard.

Mni,
Petite question le Sénépy.
Tu pars des Signaraux en empruntant les pistes de fond ? Puis tu rejoints le col du Sénépy par la crète et après tu suis la piste qui grimpe au sommet ?
Merci pour ton retour…
Est ce que les pentes craignent un peu suivant l'enneigement ?
Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 12 ans
Régis Cahn a écrit:
Petite question le Sénépy.
Tu pars des Signaraux en empruntant les pistes de fond ? Puis tu rejoints le col du Sénépy par la crète et après tu suis la piste qui grimpe au sommet ?
Merci pour ton retour…
Est ce que les pentes craignent un peu suivant l'enneigement ?

Tu prépares déjà tes sorties pour janvier 2009 ?

En me posant ce genre de question, à moi, tu t'exposes à une réponse du genre : "tu n'as qu'à regarder la carte et faire marcher ton imagination !"

Voici en gros la boucle que j'avais faite :
Parking au pied du téléski / chemin à flanc vers "Serre Leycons" et "Côtes Fouillouses" / Col du Sénépy / aller-retour au sommet par la face est / longer la crête du Serre de l'Horizon et du Serre de la Combette en restant face S puis E / plateau "1517" / descente par la piste le long du teleski (où je m'étais mis une belle boîte sur la neige dure).
Mais je te recommande évidemment de ne pas suivre cet itinéraire et d'inventer le tien.

Quant à "est ce que les pentes craignent un peu suivant l'enneigement ?" par défaut il faut toujours considérer que la réponse à cette question est "oui" : je serais incapable de te garantir qu'il n'y a jamais eu et qu'il n'y aura jamais d'avalanche dans le massif du Sénépy !
Ceci dit, à toi de juger les conditions au moment où tu voudras y aller.

En ce qui me concerne, les conditions de neige le jour où j'y suis allé étaient de celles qui me font répondre "Mon oeuil !" à l'imprécation absurde "Le risque zéro n'existe pas".
Modifié il y a 12 ans