MNi a écrit:
Régis Cahn a écrit:
Petite question le Sénépy.
Tu pars des Signaraux en empruntant les pistes de fond ? Puis tu rejoints le col du Sénépy par la crète et après tu suis la piste qui grimpe au sommet ?
Merci pour ton retour…
Est ce que les pentes craignent un peu suivant l'enneigement ?

Tu prépares déjà tes sorties pour janvier 2009 ?

En me posant ce genre de question, à moi, tu t'exposes à une réponse du genre : "tu n'as qu'à regarder la carte et faire marcher ton imagination !"

Voici en gros la boucle que j'avais faite :
Parking au pied du téléski / chemin à flanc vers "Serre Leycons" et "Côtes Fouillouses" / Col du Sénépy / aller-retour au sommet par la face est / longer la crête du Serre de l'Horizon et du Serre de la Combette en restant face S puis E / plateau "1517" / descente par la piste le long du teleski (où je m'étais mis une belle boîte sur la neige dure).
Mais je te recommande évidemment de ne pas suivre cet itinéraire et d'inventer le tien.

Quant à "est ce que les pentes craignent un peu suivant l'enneigement ?" par défaut il faut toujours considérer que la réponse à cette question est "oui" : je serais incapable de te garantir qu'il n'y a jamais eu et qu'il n'y aura jamais d'avalanche dans le massif du Sénépy !
Ceci dit, à toi de juger les conditions au moment où tu voudras y aller.

En ce qui me concerne, les conditions de neige le jour où j'y suis allé étaient de celles qui me font répondre "Mon oeuil !" à l'imprécation absurde "Le risque zéro n'existe pas".

Ah je reconnais bien les intro de Mni…un poil rentre dedans…mais sans trop :-)
Merci pour ta réponse. Préparer c'est un bien grand mot. Je me promène près de chez moi et loin de la neige. Je profites de ces week end printaniers pour découvrir des coins.
J'étais il y a 2 semaines au Conest et aujourd'hui au Sénépy.
J'étais équipé d'une belle carte IGN…et d'un sens d'orientation unique en son genre. Comme il y a plein de pistes, de possibilités, je voulais simplement connaître tes solutions…
En voyant la pente finale, j'ai fortement pensé que pas nivologie incertaine, je n'irais pas m'y frotter.
Et puis, j'ai regardé à l'horizon et j'ai vu le Beaumont…où le nordique doit s'y prêter à merveille.

La conclusion est pas mal aussi.
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 12 ans