Le Ski de Randonnée Nordique - Quèsaco ?

Suite aux dernières prestations publiques de Régis, je lui ai suggéré d'avoir des phrases toutes prêtes pour vulgariser notre pratique face aux questions posées, souvent les mêmes.

J'ai tenté de décliner chaque question avec les différents points de vue possible pour présenter la réponse.

1. Qu’est ce que le ski de randonnée nordique ?

1.1 Historique
C’est la version actuelle du ski tel qu’il a été inventé et pratiqué dès la préhistoire par les peuples nordiques : c’est un moyen pratique et efficace pour se déplacer dans des espaces naturels enneigés.

1.2 Matériel
Les skis de randonnée nordique ont une largeur et une cambrure intermédiaires entre ceux des skis de fond et des skis alpins, ils sont munis de carre et d’un système anti-recul (écailles ou fart de retenu), parfois complété par des peaux de phoques. Chaussures et fixations laissent le talon libre et permettent la flexion naturelle du pied.

1.3 Lieu de pratique
Le ski de randonnée nordique se pratique dans des espaces naturels non aménagés sur des terrains enneigés à pente faible ou moyenne.

1.4 Technique
En ski de randonnée nordique on peut faire appel à toutes les techniques de progression à ski, empruntées aux répertoires habituels du ski de fond, du telemark, du ski de randonnée et du ski alpin.


2. Quelle est la différence entre le ski de randonnée nordique et le ski de fond ?

2.1 Historique
Le ski de randonnée nordique est le ski nordique original, le ski de fond en est une spécialisation adaptée aux parcours à faible pente sur des pistes tracées, apparue avec les courses de distance et le damage des pistes.

2.2 Matériel
Par rapport au matériel de ski de fond, les skis de randonnées nordiques sont plus larges pour avoir de la portance en neige profonde, munis de carres pour être dirigés en descente et plus courts pour être maniables en tous terrains. Les chaussures sont plus rigides pour donner un meilleur contrôle en devers et en descente et peuvent être utilisées pour marcher à pieds sur des parcours déneigés.

2.3 Lieu de pratique
Le ski de randonnée nordique se pratique en dehors des pistes aménagées pour le ski de fond, un parcours de randonnée nordique peut comporter des passages beaucoup plus raides que ceux normalement rencontrés sur une piste de ski de fond.

2.4 Technique
Outre les techniques du ski de fond « classique » (pas alternatif), le ski de randonnée nordique utilise des techniques appartenant au répertoire du telemark et du ski alpin pour la progression et la descente en tous terrains et toutes neiges.


3. Quelle est la différence entre le ski de randonnée nordique et le ski de randonnée alpin ?

3.1 Historique
Le ski de randonnée nordique est le ski original, le ski alpin en est une spécialisation adaptée aux terrains à pente forte, apparue avec l’introduction du ski dans les massifs alpins, et les courses de vitesse en descente.

3.2 Matériel
Les skis de randonnée nordique plus étroits et légers équipés de chaussures flexibles permettent une progression plus rapide et confortable sur le plat. Avec l’anti-recul des skis et les fixations qui laissent le talon libre, il n’y a pas de manipulation pour passer d’une position « montée » à une position « descente ».
Plus souple et moins stable, le matériel de ski de randonnée nordique n’est pas adapté sur des pentes raides.

3.3 Lieu de pratique
Le ski de randonnée nordique se pratique sur des terrains moins accidentés que le ski alpin.
Alors que le principe du ski de randonnée alpin est de monter jusqu’à un but élevé et de redescendre, en évitant les passages plats qui sont peu efficaces en termes de dénivelé, le principe du ski de randonnée nordique est de réaliser un parcours linéaire qui peut comporter une alternance et une répétition de plat, de montée et de descente. Pentes et contre-pentes s’enchainent en continuité.

3.4 Technique
Sur le plat et le faux-plat le ski de randonnée nordique utilise un pas glissé dynamique plus souple et rapide que celui de la randonnée alpine.
Les descentes sont effectuées avec le talon libre en utilisant notamment les techniques du telemark.


4. Quelle est la différence entre le ski de randonnée nordique et la randonnée en raquettes ?

4.1 Historique
Le ski était plutôt le mode de déplacement sur neige des peuples nordiques eurasiens, les raquettes plutôt celui des peuples amérindiens.
La même année, l’expédition d’Amundsen est arrivée la première au pôle Sud et revenue saine et sauve, à skis. Celle de Scott est arrivée plus tard au pôle et tous sont morts d’épuisement au retour, à pieds.

4.2 Matériel
La glisse des skis de randonnée nordique est adapté et efficace en toutes neiges alors que la portance des raquettes n’est pas utile en neige dure ou damée.

4.3 Lieu de pratique
Le domaine d’utilisation des raquettes est marginalement plus étendu que celui du ski de randonnée nordique, en particulier dans les conditions où le manteau neigeux n’est pas suffisant pour être skiable.

4.4 Technique
La glisse du ski de randonnée nordique permet de se déplacer plus loin, plus vite, avec moins d’efforts et avec le plaisir spécifique de la glisse.
Modifié il y a 10 ans
Je trouve cette "fiche" à la fois claire, complète et synthétique. Très bien.
Est-ce la peine d'ajouter que c'est le seul membre de la famille Ski où il n'y a pas de compét', de championnat, de club spécifique ? J'allais aussi parler de "kermesses" ou de "fête de…" dédiées, mais depuis un certains temps c'est inexacte ;-)…
Dans le cadre de la vocation "itinérance" du SRN, évoquer également l'usage possible de la pulka comme équipement adapté et complémentaire ?
Modifié il y a 10 ans
Le risque de passer pour un docte pointilleux et prétentieux (donc un chiant) m'a empêché de ramener dans un premier élan mon "grain de sel" sur l'affaire Scott/Amundsen.
Et puis ça a été plus fort que moi… alors sous le fallacieux prétexte que l'on parle de ski, allons jusqu'au bout.

Il me semble bien que Scott et ses partenaires étaient eux aussi à ski. Ils n'ont repris qu'une partie des principaux conseils de Nansen qui leur recommandait également d'utiliser des chiens de traîneaux.
Contrairement au groupe mené par Amudsen, ces officiers de marine de Sa Gracieuse Majesté refusèrent d'utiliser les techniques vestimentaires et de progressions d'indigènes primitifs. Ils tirèrent donc essentiellement eux-même les traîneaux (appoint de poneys islandais et d'un véhicule à moteur qui se révélèrent très vite inadaptés), ce qui leur fut fatale.
La petite histoire veut aussi qu'ils avaient considéré comme futile et comme accessoire les conseils liés au fartage…
Ca n'enlève rien à la supériorité du ski sur la raquette ;-) et si ça n'intéresse personne, on supprime ce message !!
Modifié il y a 10 ans
stef a écrit:
Le risque de passer pour un docte pointilleux et prétentieux (donc un chiant) m'a empêcher de ramener dans un premier élan mon "grain de sel" sur l'affaire Scott/Amundsen.
(…smile

Il me semble bien que Scott et ses partenaires été eux aussi à ski. (…smile

En effet, je n'avais jamais pris la peine de vérifier cette histoire.

Donc l'expédition de Scott avait aussi de skis, et cet exemple n'est pas pertinent pour comparer les vertus du skis et de la marche à pied comme moyen de déplacement sur la neige.

Merci de m'avoir appris ça.
Modifié il y a 10 ans
Le ski de randonnée nordique est au ski de fond ce que le ski-alpinisme est au ski de piste : des possibilités d'exploration supérieures.
Enfin, c'est mon avis. ;-)

Avec de plus vastes espaces de jeu et la pulka qui permet de partir avec un équipement complet et adapté, c'est le début de beaucoup d'aventures.

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 10 ans
J'ai donc modifié la page de présentation du Ski de Randonnée Nordique parce que cette explication me paraît être très clair.

Ca répond à presque toute les questions :
- qu'est ce que c'est, où, depuis quand, les différences avec les autres pratiques….
C'est une définition pure qui n'évoque pas l'aspect ludique ou le "spirit" du ski nordique.

Merci Nicolas pour ce contenu pédagogique.

Il est vrai que les nouveaux arrivants se pose des questions encore plus simples :
Après le c'est quoi, c'est le comment :
Ce ski est il fait pour moi ?
Comment pratiquer : seul, accompagné par des amis, un pro ?
Où trouver le matériel ?
où concrètement aller pour débuter

Il est clair qu'on trouve une quantité d'informations sur ce site.
Mais les futurs pratiquants (qu'ils ne savent pas encore qu'ils vont nordiquer) ne surfent peut-être pas sur www.skirandonnenordique.com

Merci pour ce WIKINordic !
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 10 ans