Mountain Wilderness, le Club alpin français de Briançon et la Société alpine de protection de la nature
vous invitent à participer le dimanche 5 février 2012 à une randonnée à skis au mont Chaberton (Montgenèvre, 05), pour protester contre l'artificialisation galopante des espaces naturels de montagne.

Le projet "Chaberton 3000"
La station de Montgenèvre projette de réaliser une extension importante de son domaine skiable entre 2150 et 3131m d'altitude dans le vallon des Baisses et jusqu'au sommet du Mont Chaberton : 6 remontées mécaniques seraient créées, desservant 25km de nouvelles pistes et un restaurant d'altitude. Plusieurs vallons non équipés serait également rendus accessibles gravitairement aux skieurs hors-piste depuis des nouvelles remontées atteignant les crêtes.

Ce projet est explicitement dicté par la concurrence effrénée entre des stations pourtant voisines (Montgenèvre, Serre-Chevalier, Sestrières) qui plutôt que de jouer la complémentarité et la diversification de l'offre, s'arrachent à celui qui annoncera le plus de kilomètres de pistes une clientèle dont le nombre stagne.

Nous nous opposons à ce projet pour plusieurs raisons :
- La "course à l'armement" des stations de ski est incompatible avec la finitude des ressources et des espaces. Ce modèle conduit les territoires de montagne dans une impasse, c'est le contraire du développement durable.
- Les impacts du projet sur la faune et la flore (plusieurs espèces rares ou menacées répertoriés sur le site) sont trop importants et ne seront pas compensés.
- Les espaces naturels consommés par l'artificialisation seront perdus pour tous ceux, présents et à venir, qui souhaitent faire l'expérience de la beauté et de la wilderness de montagne.

Organisation
Nous prévoyons de monter au sommet du mont Chaberton (3131m) par la voie normale depuis le col de Montgenèvre (dénivelé 1300m, difficulté ski 2.3). Au sommet nous déploierons symboliquement drapeaux et banderoles.

Le rendez-vous est fixé à 7 h 30 le dimanche 5 février sur le Champ de Mars de Briançon, pour organiser le covoiturage, ou à 8 h au départ normal de la randonnée, à Montgenèvre.

Tous les participants seront autonomes et responsables de leur propre sécurité sur le parcours. Prévoir en conséquence tout le matériel habituel, en particulier le matériel de sécurité (Arva, pelle, sonde…smile ainsi que crampons et piolet… et un bon casse croûte !
Les participants se rendront au point de rendez-vous par leurs propres moyens : nous vous encourageons à covoiturer ou à utiliser les transports en communs si vous le pouvez.

La randonnée pourra être annulée, ou détournée vers un autre objectif impacté par le projet, selon les conditions particulières du jour.

Si vous souhaitez participer, merci de vous faire connaître auprès du secrétariat de Mountain Wilderness par courriel vn(AT)mountainwilderness(POINT)fr
Modifié il y a 9 ans