MIAM-MIAM, GLOUGLOU, BOBO !!!

je crois que c'est clair et explicite comme titre !! :-D

Est-ce que ça vaudrais pas le coup de consacré une partie du forum à nos trucs, astuces et autres demandes concernant la nourriture en milieu nordique, l'hydratation, et la bobologie (la vraie, pas celle pratiqué dans el XVIème arrondissement de Paris).

Je commence en vous parlant de GLOUGLOU :

J'ai noté en lisant l'article de Christophe/Wildtrekker dans le No11 de Carnet d'Aventures, une astuce consistant à manger régulièrement un mélange sucré/salé pour avoir soif et bien s'hydrater (notion de soif qui disparait avec le froid).
D'où problème d'hydratation. EN parcourant diverses magasines sur le sujet et en discutant avec mon diététicien préféré (c'est un pote en fait), je me suis rendu compte que je m'hydratais mal.
Pas par la quantité ou la qualité du produit, mais par le simple fait que ce soit une poche à eau glissé dans le sac à dos, cette dernière se trouve au froid malgré sa housse néoprène, et on boit donc du liquide trop froid ce qui peux occasionner des maux de ventre, et ne participe pas du tout au bon passage de l'eau vers le sang.

Ces deux dernières soirées, j'ai testé deux choses (à part mes chaussures de marche rapide). Température identique, même trajet.
Première version : poche à eau dans sac à dos, housse néoprène pour la poche et le tube.
Deuxième version : poche à eau dans sa housse néoprène attachée autour du cou et cachée sous la polaire.

Dans le premier cas, eau glacée, pas trop de douleur car je pense que je n'ai pas assez bu, mais hydratation perfectible.
J'enchaine la deuxième version directement après la première, le surcroit de fatigue est un challenge et c'est surtout un bon révélateur.La poche est au chaud, la boisson à bonne température, presque tiède, j'ai pu prendre de grosse gorgée sans risque de me geler l'estomac ou les intestins en même temps et être abonné aux WC. J'ai également bu beaucoup plus sur le même parcours.
Ce qui m'a amené à un résultat de La palisse : il faut bien s'hydrater pour bien tenir la distance, mais le "bien s'hydrater" veut dire aussi moins froid.

Testez ! :-D

Et c'est pour qui le MIAM-MIAM ???

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 11 ans
Christophe a écrit:
je crois que c'est clair et explicite comme titre !! :-D

Est-ce que ça vaudrais pas le coup de consacré une partie du forum à nos trucs, astuces et autres demandes concernant la nourriture en milieu nordique, l'hydratation, et la bobologie (la vraie, pas celle pratiqué dans el XVIème arrondissement de Paris).

C’est une très bonne idée de l’intégrer dans le forum, je pensais faire une rubrique pour la Saison 2 avec l’alimentation – hydratation – et bobologie…
Je vais aussi concevoir une rubrique sur le raid nordique, qui n’existe actuellement pas : j’ai pourtant très régulièrement des questions par email..
Si vous souhaitez m’aider, c’est possible ! Vos retours d’expériences sont les bienvenus !

Je commence en vous parlant de GLOUGLOU :

J'ai noté en lisant l'article de Christophe/Wildtrekker dans le No11 de Carnet d'Aventures, une astuce consistant à manger régulièrement un mélange sucré/salé pour avoir soif et bien s'hydrater (notion de soif qui disparait avec le froid).

Effectivement avec le grand froid tu n’as pas soif..en tout cas les quelques premières heures d’effort.
Après lorsque le sentiment de soif se fait sentir, c’est un peu tard car la fatigue s’est installée.
Susciter la soif c’est une bonne idée, sachant que le sel est important pour l’organisme. D’ailleurs les coureurs en montagne (trail) mettent un peu de sel dans l’eau pour éviter trop de déperdition de sels minéraux lors de longues distances. Les aliments salés permettent aussi de varier l’alimentation…Car en général la journée, tu ne fais pas de pause « repas » et tu manges sucré : des barres, du chocolat…
A force c’est écœurant et tu as envie de salé !
Boire lorsqu’il fait froid c’est difficile et contraignant…
Je fais ces remarques en pensant plus précisément aux longues sorties lors de raid en terres nordiques.
Personnellement en France, je prends le temps de manger un sandwich de boire mon thé et de contempler le paysage, lors de mes sorties….Avec le froid en région nordique, ce n’est franchement pas toujours possible et de toute façon les pauses sont de quelques minutes….Par temps plus doux, tout devient plus facile.

D'où problème d'hydratation. EN parcourant diverses magasines sur le sujet et en discutant avec mon diététicien préféré (c'est un pote en fait), je me suis rendu compte que je m'hydratais mal.

Ça ne m’étonne pas…car c’est très difficile : on ne boit jamais assez !

Pas par la quantité ou la qualité du produit, mais par le simple fait que ce soit une poche à eau glissé dans le sac à dos, cette dernière se trouve au froid malgré sa housse néoprène, et on boit donc du liquide trop froid ce qui peux occasionner des maux de ventre, et ne participe pas du tout au bon passage de l'eau vers le sang.

Lors de sorties à la journée et par temps froid mais sans plus, tu derais utiliser :
- ta poche d’eau qui te permet de boire régulièrement (toutes les 30 minutes par exemple à raison de 2 à 3 litres par jour)
- une thermos avec du thé ou de la tisane bien chaud…(ce qui permet au corps d’ingurgiter un liquide chaud – aide au réchauffement du corps)

La poche a eau est utilisable par temps froid (mais pas trop). Mais par très grand froid (A partir de –15°c)…la poche a eau est souvent inutilisable car le contenu gèle…
Lors de mes virées en Scandinavie, je n’utilise pas de poches à eaux alors qu’en France oui.
Je préfère avoir une thermos d’eau chaude et une autre d’eau froide
Je trouve que les boissons chaudes ne sont pas désaltérante alors effectivement un peu d’eau froide fait du bien…
Ces deux dernières soirées, j'ai testé deux choses (à part mes chaussures de marche rapide). Température identique, même trajet.
Première version : poche à eau dans sac à dos, housse néoprène pour la poche et le tube.
Deuxième version : poche à eau dans sa housse néoprène attachée autour du cou et cachée sous la polaire.

Dans le premier cas, eau glacée, pas trop de douleur car je pense que je n'ai pas assez bu, mais hydratation perfectible.
J'enchaine la deuxième version directement après la première, le surcroit de fatigue est un challenge et c'est surtout un bon révélateur.La poche est au chaud, la boisson à bonne température, presque tiède, j'ai pu prendre de grosse gorgée sans risque de me geler l'estomac ou les intestins en même temps et être abonné aux WC. J'ai également bu beaucoup plus sur le même parcours.
Ce qui m'a amené à un résultat de La palisse : il faut bien s'hydrater pour bien tenir la distance, mais le "bien s'hydrater" veut dire aussi moins froid.

Et avoir une poche autour du coup…tu peux expliquer comment tu fais ?
C’est toi que j’ai vu tester de l’eau avec un produit énergétique, lors de notre sortie en Chartreuse ?
Bonne idée pour ces infos…


Testez ! :-D

Et c'est pour qui le MIAM-MIAM ???
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 11 ans
Régis Cahn a écrit:
Si vous souhaitez m’aider, c’est possible ! Vos retours d’expériences sont les bienvenus !
OUI, OUI, bien sûr.
J'ai constaté (à part sur les site de nutrition) que c'est un sujet aps assez abordé (sauf quelques articles dans Carnet d'Av) et j'ai rien trouvé de spécifique à "notre" activité.

Régis Cahn a écrit:
Après lorsque le sentiment de soif se fait sentir, c’est un peu tard car la fatigue s’est installée.
OUi, mon pote m'avait dit il y a longtemps : "quand tu as soif, c'est déjà trop tard !!".
Depuis je m'hydrate dès que je peux.

Régis Cahn a écrit:
Car en général la journée, tu ne fais pas de pause « repas » et tu manges sucré : des barres, du chocolat…
A force c’est écœurant et tu as envie de salé !
Boire lorsqu’il fait froid c’est difficile et contraignant…
Je fais ces remarques en pensant plus précisément aux longues sorties lors de raid en terres nordiques.
C'est pour ça que j'ai du beurre de cacahouètes pour me faire une tartine de temps en temps et j'ai acheté, pour gouter, un préparation HYPERcalorique "pour sportif" de gâteau salé. On verra ce que ça donne.

Régis Cahn a écrit:
Lors de sorties à la journée et par temps froid mais sans plus, tu derais utiliser :
- ta poche d’eau qui te permet de boire régulièrement (toutes les 30 minutes par exemple à raison de 2 à 3 litres par jour)
- une thermos avec du thé ou de la tisane bien chaud…(ce qui permet au corps d’ingurgiter un liquide chaud – aide au réchauffement du corps)
La poche a eau est utilisable par temps froid (mais pas trop). Mais par très grand froid (A partir de –15°c)…la poche a eau est souvent inutilisable car le contenu gèle…
Lors de mes virées en Scandinavie, je n’utilise pas de poches à eaux alors qu’en France oui.
J'ai toujours effectivement un thermos de thé chaud (mais je sais que c'est pas le meilleur produit hydratant).
Pour la poche à eau, j'ai vu une astuce ce soir donné par le vendeur "diététique" du magasin de sport pas trop loin de chez moi (et compétiteur de haut niveau) : il m'a sorti une astuce évidente "l'air est un bon isolant". Donc il m'a suggéré (et j'y ai pas pensé avant, quelle buse suis-je), d'entourer ma poche à eau de rouleau à bulles, de la coller dans la poche néoprène puis de mettre le tout dans un sac congélation (qui isole lui aussi). Ca fait peut-être un peu trop, mais son astuce mérite essai.

Régis Cahn a écrit:
Et avoir une poche autour du coup…tu peux expliquer comment tu fais ?
C’est toi que j’ai vu tester de l’eau avec un produit énergétique, lors de notre sortie en Chartreuse ?
Euh pour le cou, j'étais ailleurs, il s'agit bien sûr d'une poche à eau placé dan un petit sac à dos (genre 0L, juste la poche) et en plaçant le tout SOUS le blouson.
Oui, j'avoue avoir mis des substances illicites en Chartreuse ! :-D
EN plus en vous suivant j'ai travaillé en anaérobie alors que j'étais en pleine période de travail en aérobie (donc pas dans le bon rythme). Maintenant, ça va, je travaille la vitesse depuis quelques temps mais j'ai pas encore trouvé le bon rythme qui me permettra d'aller vite et loin. Pour l'instant je vais loin, mais pas vite !!

En plus je sais que tu es accro au Nutella qui est une source de glucides et de lipides. J'utilise aussi le beurre de cacahouètes car c'est une source de lipide importante (et c'est salé pour éviter "l'overdose" de sucre).
Est-ce une info connu par ceux qui veulent se lancer ??? Bon maintenant s'ils ont lu ce message, ils savent !!! :-D Mais avant ????

PS : en passant, une page d'info sur le froid sur le site du fabricant de certains produits que j'utilise : OVERSTIM.s NUTRITION DU SPORTIF EN ENVIRONNEMENT FROID

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 11 ans