nooooon pas encore des demi-peaux !

Que nenni, mon Bernard . Tu perces plus large que la
vis et tu insères une tout petit bout de tube alu
badigeonné d'araldite .Comme ça tout le monde est
content : ta vis, ton ski , toi …
Modifié il y a 10 ans
Robert a écrit:
Emplacement de la demi-peau ? Je me suis pas fait encore
une religion sur ce point

La logique (la mécanique, en fait) voudrait que la peau soit centrée sur le point d'application du poids du skieur sur le ski (l'avant du pied pour la progression en montée).
Modifié il y a 10 ans
Tout a fait…en pure mécanique . Dans les faits
j'ai volontairement laissé cette donnée à l'appréciation
de chacun dans la mesure il faut trouver un compromis
entre l'efficacité d'accroche à la montée, l'intensité
du freinage et l'incidence de la pièce métallique sur
la conduite du ski .
Pour le moment la combinaison qui me conviens c'est
une longueur de peau de 45 cm ( ce sont en fait des 1/3
de peau ! ) et l'arrière de la peau arrive au milieu
du pied , de sorte qu'elle ne recouve pas totalement
les écailles .
En fait, je me demande si le système le plus simple
ça n'est pas celui qu'utilise ma femme : Un tendeur
élastique accroché à l'avant du ski et des demi
peaux s'arrètant également a la moitié de la chaussure .
Tu utilises quoi comme système , Nicolas ?
Modifié il y a 10 ans
J'ai acheté en 2005 des demi peaux Black Diamond (pour la petite histoire, nous étions 2 à avoir acheté des peaux et sur les 4 peaux, une était montée à l'envers … je vous passe le commentaire sur l'impression d'accroche lors de leur première utilisation !)
Bref, je voulais m'en fabriquer d'autres paires et je cherchais quoi prendre comme plaque métallique jusqu'à ce je tombe sur le post : un seuil de porte bien évidement !!
Du coup, j'ai été voir l'état des peaux. En effet, celles-ci sont tenus par une sangle et non un câble comme proposé par Robert.
Après donc 5 ans d'utilisation (pas trop intensive : ayant des skis à fart, on a moins besoin des peaux que nos amis les poissons :lol: mais bon, ça c'est un autre débat !), il s'avère que la sangle commence à s'user un tout petit peu, coté extérieur (coté neige !) et rien du tout coté intérieur (coté ski et care !).
Du coup je pense réaliser le même système, avec un seuil de porte très basic (3 cm de large au lieu des 5 cm sur les peaux commerciales), sans rainure et une sangle de 2 cm (au lieu de 2,5).
Seul défaut du montage des peaux BD : la sangle coté clips est trop longue pour des skis nordiques. Mais ça, c'est facile de faire attention lors du rivetage.
Modifié il y a 10 ans
Robert a écrit:
Tu utilises quoi comme système , Nicolas ?

J'ai des peaux Black Diamond en tous points identiques -usure compris- à celles de Pisco.

Comme ma seul préoccupation c'est l'accroche en montée, je les positionne centrées sur l'avant du pied.

Pour tout autre usage, la position idéale des peaux c'est "pliées au fond du sac".
Modifié il y a 10 ans

dommage, on ne voit plus les photos du bricolage 

idée : imiter le bout des skis asnes ; des lumières latérales dans les pattes de la tole pour y  faire passer la sangle (ca sera serti avec la peau comme sur les asnes) ; ca me parait encore plus bas que le seuil de porte 

correction : la sangle sera à découvert donc bourrelet neige etc etc –> donc on se rabat sur le seuil de porte en alu ; en cours de fabrication
Modifié il y a 3 ans
Tout à fait d'accord avec Nicolas smile
J'ai des demi-peaux qui sont toujours dans mon sac "range tout" où je peux piocher des accessoires suivant le temps en arrivant sur neige et je les prends dans le sac à dos si vraiment je dois faire de la montée et que la neige est très glacée ou qu'il y en a une grosse couche.
Sinon, c'est ça, c'est au fond du sac, dans la voiture au cas où smile