Les objectifs du site en quelques lignes :

www.skirandonnenordique.com

Pourquoi ce site ? Un constat : la littérature, Internet, les revues spécialisées n’abordent pratiquement pas cette pratique du ski « nature ». Injustement méconnu en France, le ski de randonnée nordique est largement utilisé en Scandinavie. Cette pratique douce et sportive répond à un besoin « de retour à la nature » des pratiquants et à une recherche de symbiose avec l’environnement. C’est un sport ouvert à tous, peu coûteux et bénéfique pour la santé.

www.skirandonnenordique.com est un guide en ligne collaboratif ouvert à tous.
Les membres du site participent à sa vie.
Les débutants et initiés partagent de nombreuses informations :
- Des itinéraires en France et à l’étranger : durée de l’itinéraire, difficulté, danger, dénivelée, hébergement, topographie
- Des informations techniques sur le matériel : chaussures, fixations, bâtons, skis, vêtements
- Des dossiers complémentaires sur le raid, la pulka, le bivouac hivernal
- Des informations sur la sécurité, topographie, nivologie, météorologie
- Des données pratiques sur ce sport : condition physique, conséquences du froid sur le corps
- De nombreuses photos et vidéos
- un espace pro (ou trouver le matos, avec qui partir)
- Un forum

Ce projet a été réalisé en collaboration avec la Direction Départementale Jeunesse et Sport de l’Isère (DDJS) et l’association des GTV (Grandes Traversées du Vercors).

Pour tout complément d’information, postez un message sur le forum ou contactez moi !
Bien sportivement.

Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 12 ans
je te cite :

Cette pratique douce et sportive répond à un besoin « de retour à la nature » des pratiquants et à une recherche de symbiose avec l’environnement. C’est un sport ouvert à tous, peu coûteux et bénéfique pour la santé.

Juste une critique (mais gentiment) : à lire cette phrase on
dirait que tu nous parles d'une tisanne …

D'accord , c'est doux, écolo et bénéfique pour la santé ( Les pantouffles aussi, remarque! )

Mais ça n'est pas que ça . Ca n'est pas une pratique réservée à des vieillards adeptes des médecines douces , elle est tout aussi bien adaptée aux joyeux fètards un peu agaçés par ce qui ce passe dans nos belles montagnes , par le ski bizness , par la nature vendue en tranche lyophilisées dans les rayons de BOBO-Sport , et mème plus généralement par ce qu'on appelle " Sport " sous nos latitudes et qui souvent correspond a des étalages de biceps .

Et ça n'est pas non plus censé ètre triste et spatiate comme
une tisanne .C'est de l'effort mais c'est rigolo !

Ce qui est certain à mon sens c'est que c'est le ski le
moins cher qui existe ( y compris le ski de rando ) le plus
facile à pratiquer et - de loin - le moins dangereux .
Bref tous les atouts pour ètre un sport de masse …
Ce qu'il est d'ailleur sous d'autres cieux .

Bien entendu ça mérite d'ètre connu et tu fais une super BA
en créant ce site , mais je me demande parfois si j'ai
vraiment envie d'y contribuer .. Non, sans rire, Je ne
donne jamais , par exemple , le nom des bons restaurants
que je connais …de peur que ça se sache et que j'y retrouve
la foule .

La rando Nordique c'est tellement bien qu'on devrait garder ça pour nous : On laisse les autres se ruiner dans les stations, se
bousculer sur les pistes et dans les files d'attente aux tire fesses, se peter les jambes, s'écraser en hors piste , faire les kakous
avec leur beau matériel bien cher , ou s'ils sont plus " sportifs "
tourner en rond sur les pistes de fond commes des écureuils dans des cages ou encore s'entasser dans des refuges sinistres pour une nuit très sage après avoir bu une tisanne et avant de s'enfiler 900 mètres de dénivellé en suant comme des
phoques avec le téléphonne portable dans la poche pour
appeller le PG " aucazou " …

Bon je blague , faut la faire cette BA , c'est trop bon le nordique
on n'a pas le droit de garder ça pour nous .

Ce qu'il faudrait obtenir c'est certainement qu'on arrète de
faire une confusion : La rando nordique c'est pas du ski de
fond : J'ai regardé à l'occasion d'un autre post ce qu'il y avait à faire sur le plateau des Glières et j'ai découvert qu'il y a un site de fond qui propose un tracé de " randonnée nordique " de
…..6 km
Tu parles ! Pourquoi pas 500 mètres ? Et en plus je suppose
qu'il faut payer !
En fait en rando nordique tu suis ton chemin , Point !
Ca m'agace souvent de voir que pour acceder a certains
coins tu es OBLIGE de passer sur leurs autoroutes dammées et de cracher au bassinet ( exemple à CORRENCON ) .
A la limite ça ne me generait pas trop de payer s'il existait
des itineraires non dammés et plus ou moins sécurisés .
Encore faudrait-il que cela soit un itinéraire , un vrai
pas un bout de chemin de quelques kilomètres .
Et mon rève c'est que sur cet itinéraire il y ait un refuge ;
mais un vrai , pas une cabanne tristounette . Un refuge
comme en autriche avec bière , schnaps et musique et pourquoi pas , un grand sauna ou un bain nordique au milieu de la neige

Bon , je rève peut-ètre
Modifié il y a 12 ans
Cela tient sans doute à la polyvalence et à la versatilité de la randonnée nordique -il y autant de manière de pratiquer que de pratiquants- (donc pas tant que ça, finalement !), mais je ne retrouve pas dans vos descriptions ce qui est pour moi la qualité fondamentale du ski de randonnée nordique.

Il existe des activités bien codifiées, cloisonnées entre elles (ski "de piste", ski "de fond", ski "de rando"smile, chacune ayant inventé et developpé ses propres techniques pour parcourir un certain type de terrain de montagne enneigé.
Le ski de randonnée nordique transcende ce cloisonnement et permet de parcourir la montagne enneigée en utilisant successivement des techniques empruntés aux autres "sortes" de ski, il permet de cumuler sur un seule sortie tous les plaisirs et les satisfactions possibles du ski.

Concernant la publication de topos sur internet : je suis a priori contre. Mais il ne s'agit pas de garder égoïstement pour soi sa connaissance des bons coins. Au contraire.
Une grande partie du plaisir de la randonnée nordique vient de l'aspect "aventure" : il faut chercher et inventer son itinéraire. En balisant un parcours pour les suivants, plutôt que de partager, on les prive de leur plaisir de faire leur propre trace.
Modifié il y a 12 ans
On retrouve notre Robert et sa fougue qui va finir par devenir légendaire !
J’ai longtemps hésité à faire ce site…parce que moi aussi j’avais envie que cette pratique reste confidentielle…et que l’on ne connaisse pas nos coins…
Je me disais : si j’annonce un itinéraire…tout le monde va y aller…
Si je mets en ligne des itinéraires, ça va être trop facile pour le randonneur…il n’aura pas besoin de chercher son cheminement.
Je n’ai pas voulu faire une BA en réalisant ce site. Je souhaite par le biais de www.skirandonnenordique.com de permettre aux initiés mais aussi aux débutants d’avoir un endroit où trouver et partager de l’info.
L’info est éparpillée, souvent peu précises (hormis certains sites mais ils ne sont pas forcément réactualisés).
L’objectif du site est de promouvoir cette pratique qui restera « une niche »…un eldorado pour celles et ceux qui ont le goût de l’effort.

Parce que derrière les mots « pratique douce, sans moyens motorisés…peu couteuse et bénéfique pour la santé »…le message rejoint ce que tu penses Robert.
Un sport pur, alternatif qui peut devenir difficile…loin de l’agitation ambiante…loin aussi des défis et du nombre de sommets conclus…Pas besoin d’avoir le dernier équipement hi-teck pour se rentrer dedans…ou simplement parcourir une forêt de pins à crochets.

Le ski de randonnée nordique est une pratique 100% nature, mais c’est aussi un sport…un vrai, mais sans compétition…un sport d’endurance !
Tu peux « t’enfiler » des kilomètres et des dénivelés, tu peux affronter de véritables tempêtes…tu peux te mettre KO après une journée de ski de randonnée nordique.
Tu peux aussi te balader et profiter pour boire un bon café crème au refuge du coin…ou un tisane.

Tu peux être seul ou accompagné par un copain ou par un professionnel.
Tu peux t’aventurer loin de ta voiture ou rester au bord des pistes.
Tu peux utiliser un ski avec écaille, ou un ski de forêt avec des fixations de télémark…(référence à la polyvalence - MNI)

En réalité, il existe un nombre de pratiquant plus important que l’on ne pense…Il y aussi de nombreuses personnes qui ne connaissent pas cette pratique.

Le ski de randonnée nordique n’est en rien du ski de fond. C’est un cousin. Ce n’est pas non plus du ski de randonnée ou du télémark. C’est du ski de randonnée nordique, un ski hors traces, un ski de découverte, de traversée, d’aventure et de déplacement. Un ski libre !
C’est une des principales origines de l’existence de ce site.

Publier un itinéraire, n’enlèvera en rien la phase de découverte du randonneur.
Le temps, la nivologie, la connaissance du terrain, la découverte s’acquiert sur le terrain et non sur les cartes ou sur les topos. Le randonneur fait et fera sa propre trace.
Que ce passe t’il pour la raquette à neige : une part importante de pratiquants ne s’aventurent pas au-delà des traces balisées. Les autres utilisent les topos, comme une aide à la décision « Qu’elle est la sortie que je peux faire ce week end ». On étudie le topo à la maison avec la carte et on part à l’aventure. D’ailleurs c’est pour cette raison que je vais sans doute enlever le système de cotation sur ce site, car cela ne correspond à rien, car tout dépend de l’état de la neige et du niveau du pratiquant.
« Avec les topos en ligne, il y aura plus de monde » Ah bon et depuis quand ? Posez la question au parc du Vercors, s’il y a plus de monde aujourd’hui que dans les années 1970..vous serez étonné de la réponse.

Je n’ai pas peur de diffuser des informations…car elles resteront confinés à une minorité. (Je souhaite promouvoir cette pratique).
Parce que il y aura une minorité de pratiquant par rapport au reste des sports de neige. Et dans cette minorité, chacun choisira son topo en fonction de ces envies et de ces possibilités.
Et si un pratiquant vient sur skirandonnenordique.com c’est qu’il est sensible et qu’il aime la nature et son environnement.
Il y a celui qui s’éloigne à une heure de sa voiture et celui qui s’enfonce dans l’inconnu et qui découvre.

J’ai envie de dépoussiérer cette pratique qui je trouve est en réalité plus « moderne » que certaines autres…
Partager l’info, c’est aussi échanger entre nous et c’est aussi montrer au fabricant que cette pratique existe…et qu’il peuvent continuer à faire de la R&D sur ce sujet !

J’ai souvent vu ce type de sujet sur ces problématiques.
Faut il enlever ce refuge du site pour limiter la fréquentation ?
Faut il que la pratique du trail soit récupéré par une fédération ?

C’est en vérité une fausse question. Les randonneurs en raquettes sont toujours au même endroit alors qu’il existe une multitude de topos, idem pour le ski de montagne. Mais celui qui veut découvrir, parcourir, aller plus loin sait où trouver l’info !!!

www.skirandonnenordique.com un site pour des passionnées, des néophytes, ouvert à toutes les pratiques !
Le site du ski libre et 100% nature.
C’est un peu l’idée générale que j’ai voulu exprimer dans la partie « PUB » du site.

Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 12 ans
Avoir peur que, à cause du site, les itinéraires rando-nordique soient surpeuplés ? Mort-de-rire ! A mon avis, la plupart des pratiquants ne sont pas accros de l’internet comme nous ! (euh… comme moi) En tout cas, moi, petit belge, je peux dire merci à un site comme celui-ci. Il y a deux jours encore, je suis aller poser quelques questions chez un des seuls deux spécialistes de Bruxelles qui louent des skis de rando (la « vrai », pas la « nordique »), et au niveau rando nordique, c’est niente, nada, rien, presque le silence-radio. Donc, heureusement que je peux faire mes emplettes sur Internet et prendre mes infos ici !

Moi aussi, j'adore le style carré, vaguement politiquement incorrect et asocial de Robert ! Et c'est pour ça que j'aime le ski de rando nordique : chuis tout seul et on me fout la paix, tranquille, peinard au milieu de nulle part (enfin… n'exagérons pas non plus… je n’en suis pas encore aux expéditions polaires !). C'est pas cher, pas d'équipement ultra-sophistiqué-à-la-mode-déjà-démodé-après-deux-ans-hou-le-ringard, on est loin des pistes pour skieurs friqués et des autoroutes à ski bruyantes et démoliseuses de montagne, et loin aussi des circuits de ski de fond type « Scalextric » qui tournent en rond !

Pour moi, le ski de rando nordique s’apparente quand même très fort à la raquette à neige, qui demande, elle, encore moins de moyens. Le ski a sans doute ceci en plus qu’il est plus grisant, avec cette sensation de glisse qu’il procure. Quant aux habitudes des uns et des autres, fréquentation des même itinéraires de randos, des mêmes refuges, etc. ce n’est pas propre à la rando nordique ou aux raquettes, je retrouve ces même habitudes dans les trips de vélo-rando-voyage ou randonnée pédestre type « GR ». Moi, faire le chemin de Compostelle ou gravir le sommet du Mont Ventoux ? Non merci…
"Personne ne nous oblige à prendre notre voiture là où il est plus facile d'aller à vélo/ski." (Bernard F., philosophe du 21ème siècle)
Modifié il y a 12 ans
BernardF a écrit:
Avoir peur que, à cause du site, les itinéraires rando-nordique soient surpeuplés ? Mort-de-rire ! A mon avis, la plupart des pratiquants ne sont pas accros de l’internet comme nous ! (euh… comme moi) En tout cas, moi, petit belge, je peux dire merci à un site comme celui-ci. Il y a deux jours encore, je suis aller poser quelques questions chez un des seuls deux spécialistes de Bruxelles qui louent des skis de rando (la « vrai », pas la « nordique »), et au niveau rando nordique, c’est niente, nada, rien, presque le silence-radio. Donc, heureusement que je peux faire mes emplettes sur Internet et prendre mes infos ici !
Ce n'est pas lié à la Belgique cette méconnaissance…
En France c'est pareil…sauf quelques rares magasin tenu par des passionnés ! (Il existait un magasin à Grenoble comme cela : Altacota : le spécialiste des glisses alternatives ).
Les vendeurs ne connaissent pas le ski de randonnée nordique…
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 12 ans