Arvi !

Bonjour à tous depuis mon petit village de Savoie, à 1600m d'altitude.
On m'a invité à venir m'inscrire ici, alors voilà smile
J'habite dans les Alpes de Savoie, plus précisément en Maurienne. 
Je pratique déjà le ski de rando. En gros mon terrain de jeu est principalement les pentes de la Grande Chible, ainsi que les secteurs : Etendard, Arves, Galibier-Cerces, Thabor, Encombres, Lauzière, mais aussi Vanoise, Ambin, Mont Cenis, Rochemelon…
Je connaissais déjà un petit peu le SRN (sans savoir que ça s'appelait comme ça), surtout sensibilisé par des amis qui ont participé à l'aventure Rail&Ride. Le dernier n° de Des Racines et des Ailes (http://www.skirandonneenordique.com/forums/c/les-sujets-hors-traces/bavardages/des-racines-des-ailes/?page=1#post-21027) a fini de me convaincre. Cependant j'ai quelques doutes sur la faisabilité et le plaisir du SRN dans mon secteur. Les pentes ne sont-elles pas un peu trop …pentues ? smile 
Je me demande aussi comment ça se passe au niveau des fixations. 
Enfin voilà, bonne journée à vous tous. 
Qui est guidé par une étoile ne regarde jamais en arrière (L. de Vinci)
Modifié il y a 2 ans
Dans les secteurs que tu cites, il est tout à fait possible de mon point de vue de faire du SRN, à condition de changer légèrement ton approche du terrain par rapport au ski de rando et d'être à l'aise ski aux pieds, notamment en ce qui concerne la descente en talon libre.

Pour les sorties, voir par exemple ici :
- http://www.skirandonneenordique.com/sorties/recits-de-sorties/vagabondage-en-lauziere/
- http://www.skirandonneenordique.com/itineraires/croix-de-fer-col-des-quirlies/

Dans le Massif du Thabor, il y a aussi de quoi de faire de jolies sorties en SRN, je compte d'ailleurs essayer d'aller y traîner mes spatules cet hivers smile
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 2 ans
Herban
Les pentes ne sont-elles pas un peu trop …pentues ?
Bonjour Herban
Les pentes seront trop pentues si tu les choisis mal ! smile
Comme Mickaël, les nombreux cols autour du Thabor sont magnifiques à parcourir en SRN, avec un accès facile par le col de la Vallée Etroite. Tu fais allusion au Cerces, la vallée de Névache est là toute proche, facile d'accès également, c'est là que s'installèrent dans les années 70 / 80 des pionniers qui ont participé à la démocratisation du SRN qui penche.
Des possibilités également dans le cœur de la Vanoise, les longues vallées au-dessus de Termignon qui communiquent avec la Tarentaise.
Mais ça ne sera jamais le Jura, et il te faudra probablement un temps d'adaptation au talon libre, et ne pas vouloir tout de suite effectuer tes parcours habituels.
Tu vas donc avoir plein de choses à découvrir, c'est une chance !smile
Merci pour votre accueil !
vouip, j'espère que ça pourra le faire par chez-moi.
…question "talon libre" je vais prendre le temps d'apprendre les rudiments du télémark cet hiver avant de tâter le SRN, je pense que ça me sera utile 
Qui est guidé par une étoile ne regarde jamais en arrière (L. de Vinci)
Adiu,
il faut repenser les parcours : par exemple souvent j'ai remarqué que je croise les skieur alpins car je fais la rando à l'envers. Les secteurs les plus pentus à la montée et et inversement. On galère pas mal quand les conditions de neige sont pourries plus qu'à cause de la pente (ce qui arrive très souvent dans les Pyrénées, et surement moins dans les Alpes savoyardes, ou alors le réchauffement climatique a vraiment frappé…smile. Personnellement je suis passé directement de l'alpin au SRN sans apprentissage et j'ai galéré pendant une saison mais en réussissant à passer partout.
Bonas pasejadas