ced

Bonjour,
Allez je viens de vous rejoindre alors je me présente rapidement…
J'ai l'occasion depuis cette année de re-fréquenter la montagne en hiver (j'avais déjà eu l'occasion de faire un peu de ski de fond dans ma jeunesse) et cela m'a donné l'opportunité d'apprendre le ski alpin, où je me suis bien amusé mais où j'ai eu aussi assez vite l'impression que j'allais m'ennuyer (disons que j'apprécie autant sinon plus de beaux paysages avec une belle ambiance qu'enchainer les descentes le plus vite possible).
J'ai eu aussi l'occasion de redécouvrir le ski de fond ce qui m'a bien plu.
Le mélange de tout ça me dit que le SRN est peut-être quelquechose qui pourrait bien me plaire donc je vous rejoins pour en apprendre plus.
Autrement à la base je suis un grand amateur de rando estivale, avec bivouac quand c'est possible, ainsi que de photo.
4981875N - 0698785E - 1761m
http://cedricleclercq.wordpress.com/
Modifié il y a 10 ans
Je reprends ma vieille présentation car ça a évolué doucement depuis 2 ans…
Pas de changement radical, mais après mes hésitations d'il y a près de 3 ans j'étais parti sur des skis de fond classiques mais finalement ils sortent peu du garage, les envies de m'échapper des stations ont été les plus fortes !
Je suis donc passé l'hiver dernier à une petite pulka, qui m'a permis de faire de belles sorties avec mon fiston pour bivouaquer sur les hauts plateaux du Vercors (de loin mon terrain de jeu favori)…







Beaucoup de plaisir donc, mais en raquettes car je n'ai pas osé franchir le pas des SRN : trop peur des descentes (qui peuvent quand même être bien marquées et étroites sur le Vercors) avec mon niveau de ski somme toute assez basique (je ne maîtrise absolument pas le télémark notamment).

Mais comme chaque hiver ça me tente quand même un peu de passer au SRN, avant tout pour gagner en rayon d'action et pour gommer les portions parfois fastidieuses (par exemple du genre de la piste qui monte de Bénevise à Tussac), mais aussi quand même pour le plaisir de profiter de la glisse dans les descentes pas trop dures.
Je vois toujours aussi les mêmes inconvénients : coût initial non négligeable, difficulté peut-être aussi à concilier ski et photo sachant que c'est quelque chose d'important pour moi, peur d'avoir à faire des virages délicatement avec une pulka qui débaroule derrière moi…
Bref me revoici lecteur un peu plus attentif du forum, mais toujours bien interrogatif !
4981875N - 0698785E - 1761m
http://cedricleclercq.wordpress.com/
Modifié il y a 7 ans