découverte

Bonjour
Je suis un fervent pratiquant du ski de fond, ancien athlète, travaillant dans la mécanique, originaire de Grenoble et papa de deux enfants en bas âge
J'ai enfin testé le skating cette année avec bcp de plaisir
Nombreux dans mon entourage m'invite à pratiquer le ski de rando mais ç ne m'attire pas, et même cela m'effraie mais aussi le coût prohibitif du matériel est assez contraignant.
J'ai découvert votre site et adhère complètement à cette idée de parcourir la nature dans un effort physique mais tout en gardant sécurité et confort.
Alors tout d'abord est ce que l'utilisation de mes skis classiques peux convenir pour certains parcours à la demi journée, journée.
Et pensez vous que la pratique de srn me soit accessible tenant compte de ma condition physique et des créneaux disponibles.
Enfin, le mois d'avril s'annonce bien pour encore un peu de glisse, connaissez vous une personne qui serait prête à m'accompagner sur un parcours facile et par la même occasion parler de vive voix de cette pratique attrayante
Merci bcp
JB
Bonjour jb, et bienvenue !

Je vais essayer de répondre à tes questions:

l'utilisation de mes skis classiques peux convenir pour certains parcours à la demi journée, journée : clairement non, sauf sur neige de printemps et à condition de bien maitriser la conversion. J'ai essayé avec mes vieux skis de fond alternatifs à écailles : dans la neige profonde, c'est la galère et descentes trop difficiles dès que c'est un peu pentu. Sans parler de la neige dure et/ou gelée où c'est limite dangereux.

Et pensez vous que la pratique de srn me soit accessible tenant compte de ma condition physique et des créneaux disponibles : oui, le SRN permet de choisir ses parcours en fonction de sa forme. Je fais chaque fois que c'est possible (disponibilité + enneigement) des petites randos à la demi-journé (300m de dénivelée, maxi 10 km).

Avril s'annonce bien pour encore un peu de glisse : dans les Alpes oui, pour ne Massif Central, c'est mal parti, sauf au coeur du Sancy, mais le terrain est trop alpin pour débuter.

Bon débuts en SRN (attention, c'est addictif) !

JMC
Modifié il y a 2 ans

Bonjour JB et bienvenue !
pour compléter les propos pertinents de JMC:

Beaucoup sur ce forum on fait du SRN avec des skis de fond "classic", à une époque où il n'y avait pas d'autre alternative. Certains en utilisent encore, et sur du plat avec la bonne neige, ce n'est pas forcement "obsolète"… Une fois cela dit, il faut reconnaitre que l'offre matérielle s’étant largement étoffée ces dernières années, des skis plus larges avec carres semblent faire l'unanimité. Ils permettent d'appréhender le relief avec plus d'aisance et procurent plus de plaisir dans les descentes, quel que soit la neige, que l'on pratique le virage telemark, ou pas.
 
Pas besoin d’être marathonien pour pratiquer le SRN. Certes, un minimum de condition est nécessaire, mais comme toute activité "de plein air", qui plus est en condition hivernale. Pour les créneaux, tout dépends de ce que l'on recherche et trouve à proximité de chez soi: en 1 heure de SRN, on peut faire 6 kms comme on ne peut en faire que 2 (voire moins…smile mais ça reste une heure de liberté. Certains partent à la demi-journée, d'autres en itinérance avec  bivouac… certains font des gros dénivelés où d'autres du plat… certains plient le genoux (telemark) et d'autres le coude (voire les 2, mais en même temps c'est risqué smile )
A chacun de trouver la formule qui lui convient. Le SRN est aussi divers que ses pratiquants et les lieux dans lesquels il se pratique.
 
A cette période, même s’il reste encore de la neige dans nos contrées jurassiennes, vercomiciennes(?) et alpines, certains se sont déjà tourner vers d’autres plaisirs (vélo, randos, course à pieds…) ou d’autres lieux plus " Nordiques "… ce qui peut expliquer l’entrée en " léthargie" du forum et probablement la difficulté à trouver un équipier pour cette fin de saison


Je confirme, le SRN, c'est addictif smile
Que la fente soit avec vous !
Salut à toi, JB
Il m'arrive de prêter une ancienne paire de skis de fond à des amis pour leur permettre de m'accompagner autrement qu'en raquettes (ainsi on partage le plaisir de la glisse), mais il est clair que le matériel de SRN est plus adapté, fût-ce avec des skis relativement étroits (Fisher SB7smile et un couple fix-chaussures peu compatible avec la génuflexion (NNNBC et BCX6). Même sur piste forestière et sans pulka il arrive que les peaux soient bien utiles. Pour ne rien dire du confort thermique, de la tenue du ski en dévers, de la portance en profonde, etc.
Je réserve mon matériel de SRA aux sorties typées "montagne" (peu de changements peautage-dépeautage, pentes plus raides, neiges difficiles à skier…smile, aux sorties de printemps, aux sommets. Quand un ami m'accompagne en alpin sur un terrain nordique, l'écart se creuse vite, sur la journée  la fatigue est moindre en SRN - en terrain nordique…
Avec l'âge (40 ans de pratique, ça me situe clairement dans la catégorie "senior"…smile mes aspirations me poussent à revenir vers mes désirs d'enfance, quand je dévorais les livres de J.O. Curwood ou de Jack London. Ma 3e paire d'alpins me fera bien jusqu'au bout (en plus, c'est solide !), alors que raisonnablement j'aurai encore à renouveller mon matos nordique. 
Comme tu as des enfants, tu peux les équiper pour pas cher en skis de fond (les déchetteries et les recycleries en ont des pleines bennes… la question des chaussures est plus ardue) pour qu'ils te suivent sur de courtes balades. Ça me paraît plus formateur, et plus respectueux de la nature, que de les confier à l'école de ski alpin…
La "léthargie" du forum a plusieurs raisons : je suis sorti tous les jours sans pluie, et je suis aussi kayakiste de mer, comme beaucoup d'entre nous. D'autres sont sans doute en Laponie…
Bonus : ce suédois poste d'agréables vidéos  https://youtu.be/astAb-4gFnk Du "slow docu" qui nous repose des épileptiques de la GoPro.
Bonne découverte printanière du nordique, et salut aux anciens.
 
Bonjour JB,
et bienvenue sur ce forum !

Mes deux prédécesseurs t'ont fourni pratiquement toutes les réponses, à savoir que pas mal de choses sont possibles,  mais que ça dépend énormément des conditions de neige, de temps et de forme du moment.   
Je fais partie de ceux qui ont commencé par sortir leurs skis de fond classiques de la piste à l'époque où "péage" a commencé à rimer avec "flicage" ….
Sur la photo de mon avatar, les skis sont des LS Crown de 2m05 de long avec moins de 50 mm au patin, photo prise au sommet d'un parcours avec des portions assez pentues  ( piste bleue alpin )
C'était à une époque où mon but était de savoir jusqu'où je pouvais emmener ce type de matériel.
C'était plus un challenge physique et mental qu'une sortie en harmonie avec le paysage…
Depuis, les choses ont évolué, mon matériel et ma pratique aussi.

De ma modeste expérience, je retiens surtout la variété des situations.    Les conditions peuvent changer du jour au lendemain, nécessitant à chaque fois une adaptation du choix de la sortie.
De ce que tu nous dis de toi, je penses que tu peux te lancer sans problème avec ton matériel actuel, en sachant qu'il va être bien plus sollicité que sur la piste.  ( imagine un vélo de route sur une route forestière empierrée …  ) .
SI les conditions s'y prêtent ( neige qui "revient" ) tu pourras même te payer de belles parties de glisse hors piste en skating dans les prés !

D'un point de vue financier, le matériel de SRN polyvalent et récent ( genre Epoch + fix N75 + Rossignol BCX 12 ) est onéreux en neuf et très rare à trouver en occasion.  
Comme tu es déjà équipé en matériel, tu pourrais peut-être trouver une paire de Sporten Forester ou équivalent montés en SNS-profil.  ( 75€ environ en occase )
Utilisés avec tes chaussures de skating, ça te permettrait de sortir à peu de frais …,

Enfin, c'est vrai qu' avril c'est un peu tard pour attaquer la saison et que les esprits se tournent déjà vers des pratiques plus estivales …

A bientôt,

smile   eria   smile

Plus belles des traces tu laisseras, meilleur skieur tu deviendras smile
Franchement un grand merci à tous pour vos réponses détaillées presque trop même ^^
J'ai tout l'été pour flâner sur le site et prévoir des itinéraires accessibles pour l'hiver prochain en espérant un si bon enneigement que cette année
Heu, et hier après midi Gève, La Sure dans la tempête sur une piste plus damée et la neige qui accroche pas mal, c'est presque du SRN primitif non?
Merci encore et bon ski de printemps
JB