écaillage Vandel

Vandel propose de faire les écailles sous les skis pour 15€ la paire.
La machine prend les skis tant que la côte au patin n'excède pas 65mm.
A part eux qui assurent ce service en France, il semblerait qu'il n'y ait personne d'autre. Ils font d'ailleurs l'écaillage pour d'autres marques de ski que la leur.
Modifié il y a 8 ans
C'est une très bonne idée de leur part, surtout que dans ce cas on doit pouvoir faire faire les écailles à la demande en terme de longueur sous la semelle et de positionnement.

Et 15 € par paire me semble un tarif très raisonnable.
C'est un peu trop loin pour moi en km mais c'est une info intéressante à retenir.

Je savais que Vandel était toujours là comme fabricant de ski nordique mais toi qui est sur place, est-ce que la marque Grand Chavin existe toujours ?
Modifié il y a 8 ans
Je crois bien que grand chavin n'existe plus depuis un moment déjà. Il y a longtemps en tout cas qu'ils ont arrêté la production de ski nordique. Quand je passais le BE il y a une bonne dizaine d'année, ils continuaient à fabriquer des snowboards pour des marques comme Hot entre autre. Mais il me semble que la boutique a coulé.
Modifié il y a 8 ans
Oui c'est bien ça, Forez, la marque Grand Chavin s'était reconverti dans la production de snowboard. Ils étaient le deuxième fabricant français après rossignol, qui les a racheté en 2000. Aujourd'hui je ne sais pas ce qu'il en est des ateliers rousselands, mais Rossignol ( quicksilver), c'est pas trop le genre à faire fabriquer du matos par des jurassiens si il y a des asiatiques qui produisent pour moins cher.
Vandel il résiste bien, entre autre grace à un positionnement sur du matériel haut de gamme et surtout grâce à une diversification de ses activités. C'est le bar du village, le magasin de sport, et la menuiserie qui ne produit pas que des skis.
Modifié il y a 8 ans
sancho a écrit :
Vandel propose de faire les écailles sous les skis pour 15€ la paire.

Tu as pu juger du résultat et de l'efficacité de la manip une fois les skis passés ds la "raboteuse dégauchisseuse" ?

Qq mauvaises langues sur le secteur disent que les attentes ne sont pas à la hauteur du résultat.
Modifié il y a 8 ans
Je ne sais pas Stef. Quel genre de retour tu as eu?
En tous cas ils en passent pour d'autres marques de skis à priori.
Mais bon les SRN ne sont pas des skis de course non plus. soit l'écaille accroche peu et tu rallonges un peu la zone en perdant un peu de glisse, soit elle accroche trop et dans ce cas tu raccourcis.
Faut voir la forme et la profondeur de l'écaille qu'ils peuvent faire, et définir la zone en fonction de ça. Dans le pire des cas tu peux toujours rectifier le tir. Avec un peu de semelle et un racloir métallique, ou en repassant les voir pour rallonger.
J'ai mis le post à titre informatif pour ceux que ça peut intéresser.
Après on revient toujours sur le même débat mais pour mon utilisation perso,< à 65 mm en patin, je préfère aller en ski de fond, même en dehors des pistes.
Et pour mes clients qu'ils soient débutant ou bon skieurs < à 65 mm on est pas dans ma conception de la polyvalence.
Ca peut être sympa pour des bons skieurs qui ont un peu la caisse et l'envie de manger du km, mais de mon côté, je cherche plus du matos techniquement plus facile d'accès pour me balader tranquillement avec des débutants, et potentiellement plus ludique quand les clients sont relativement bons skieurs.
Modifié il y a 8 ans
sancho a écrit :
Ils font d'ailleurs l'écaillage pour d'autres marques de ski que la leur.

Findus ?
Modifié il y a 8 ans
Je sais pas Robert, ils font des skis chez Findus :-D
Ce matin j'ai eu un des fils Vandel au téléphone, qui m'a dit qu'ils faisaient de l'écaillage pour d'autres marques, mais je ne lui ai pas demandé lesquelles. Dans la discussion c'est venu, car je lui demandait s'il y en avait d'autres qu'eux qui proposait ce service en France et qui potentiellement seraient à même de passer des skis au delà de 65mm en patin. Genre pour un Vector à 94mm. Et il m'a dit qu'il n'avait pas de certitudes sur le sujet, mais qu'ils pensaient qu'ils étaient les seuls, car d'autres marques les sollicitaient.
Modifié il y a 8 ans
C'est l'amoureux de la langue qui réagis, mon Sancho !
Ecaillage par son préfixe suggère le retrait des écailles d'un poisson . ( émasculer par exemple )
Or il ne s'agit nullement de retirer des écailles ( d'un
poisson ou d'un ski ) mais d'en ajouter .
Je suggère le néologisme encaillage qui par son préfixe suggère l'ajout …Terme certe un peu barbare mais qui
sonne un peu comme encanaillage . Encanailler ses skis …
Pourquoi pas ! C'est de bon aloi !

C'était ma minute capellovicienne ….
Modifié il y a 8 ans
Ça me plait maître Capello, j'avoue que quand le fils Vandel m'a parlé d'écaillage, ça ne m'es pas venu à l'idée que le terme était relativement inapproprié d'un point de vue linguistique.
En passant à l'occasion boire une mousse au comptoir Vandel, je leurs suggérerai avec tact, l'usage du néologisme encaillage, pour leur éviter de froisser les esprits d'une partie de leur clientèle potentiellement sensible au bon usage de la langue française.
Modifié il y a 8 ans