écaillage Vandel

Dis leur aussi , Maitre Sancho , qu'ils font de foutu bons skis …Je dois avoir une paire de RAID dans mon grenier
qui malgré leur age sont certainement capable de rendre de
grands services …
Pour l'encaillage , je me demande si je ne vais pas leur confier les skis Tardy de ma petite fille . Faut que j'y réfléchisse …
Modifié il y a 9 ans
salut messieurs de l'académie française :-D

question à robert et autres fêlés de la bidouille :

quelqu'un a-t-il déjà essayé d'encailler/d'encanailler une paire de lattes à la défonceuse.

tout ceci m'embarque vers un vieux rêve, celui de fabriquer mes propres skis, sans vouloir vous embarquer vers un nouveau hors sujet !

http://www.freeshaper.com/snow/index.php?rub=FABRIQUER&ssrub=Noyau_bois


Modifié il y a 9 ans
grandsteak a écrit :

quelqu'un a-t-il déjà essayé d'encailler/d'encanailler une paire de lattes à la défonceuse.

Ouaip…C'est pas ce dont je suis le plus fier . J'ai fait un
essai avec une mini perçeuse et au bout un petit plateau
garni de papier de verre …Je voulais voir si on pouvait
imiter l' ENCAILLAGE a l'ancienne fait de petits encoches circulaires . Le résultat n'était pas fameux , très irrégulier, des coups de travers …J'ai mème pas essayé sur le terrain !
En fait , si je fais un autre essai ça sera avec ce genre
d'outil un peu plus lourd mais un peu plus précis :

http://www.dremeleurope.com/dremelocs-fr/category/2714/dremel%c2%ae-trio%e2%84%a2/

je pensais du reste utiliser cet outil pour faire l'encoche
dans la semelle pour poser une peau permanente . Mais
je me dis dans le fond que ton système ( cutter et ciseau à
bois ) est peut ètre plus simple . En tout cas il est plus
efficace !
Comme je viens juste de terminer mes derniers bricolages
d'été , je vais me remettre au ski . L'encaillage ne m'interesse pas trop . Ce dont je rève c'est un ski pourvu
d'une encoche rectangulaire dans la semelle dans laquelle
on pourrait poser selon besoin soit une peau pour la montée , soit une plaque métal pour la descente .
Je rève également d'un modèle de ski métal-bois qui
s'appelait " Ballon d'Alsace " et qu'on peut voir au musée
Dauphinois à grenoble . Ski des années trente a semelle
métal avec anti recul avec une partie bois sur le dessus pour lui donner le cambre et le flex …j'ai du publier une
photo de ces skis sur le site …Une merveille !
Modifié il y a 9 ans
Je viens de retrouver le message dont je parlais plus haut :

http://www.skirandonnenordique.com/modules/newbb/viewtopic.php?topic_id=1653&forum=26&post_id=10890#forumpost10890

le "Ballon d'Alsace " est le ski au centre avec la partie bois sur le dessus . On ne peut pas , malheureusement voir le système anti-recul : les skis sont maintenus serrés contre
le panneau d'exposition . Si j'en ai un jour le courage, je contacterai le conservateur pour voir s'il me permettrait de jetter un oeil sur ce système anti-recul , ça doit ètre instructif …
Modifié il y a 9 ans
Jamais essayé de faire des écailles pour ma part. Mais faut être sacrément patient, pour arriver à un résultat qui ressemble à quelque chose. A mon avis c'est envisageable avec une défonceuse, faut se fabriquer un gabarit, cultiver le zen, et mettre à profit une belle et longue journée de pluie.
Robert elle sont vraiment classe les plaques de réhausse intégrées des ballons d'alsace, et autres paires à côté.
Ils avaient vraiment pensé à tout ces anciens.
Modifié il y a 9 ans
sancho a écrit :
Jamais essayé de faire des écailles pour ma part. Mais faut être sacrément patient, pour arriver à un résultat qui ressemble à quelque chose. A mon avis c'est envisageable avec une défonceuse, faut se fabriquer un gabarit, cultiver le zen, et mettre à profit une belle et longue journée de pluie.
Robert elle sont vraiment classe les plaques de réhausse intégrées des ballons d'alsace, et autres paires à côté.
Ils avaient vraiment pensé à tout ces anciens.

Disons une bonne quinzaine de jours de pluie …En fait , je crois qu'il ya l'outil d'une part ( une défonçeuse , oui ) et d'autre part le " coup de main " et il ne suffit pas d'ètre habile : mème un virtuose du piano mettra un certain temps pour apprendre a jouer " perles de cristal " au soubassophone …

Pour les " Ballon d'Alsace " c'est pas seulement une plaque de rehausse mais un véritable mini-ski en bois fixé a la semelle en métal . Ca m'inspire beaucoup ce truc : a priori la partie bois devait pouvoir ètre retirée de la semelle . L'interèt ? Eh bien , comme cette pièce de bois était censée donner le flex et le cambre au ski , j'imagine un ski qui possederait plusieurs type de parties bois interchangeables … On pourrait ainsi varier le cambre et la dureté d'une mème paire de ski …
Bon …Je file a l'INPI déposer mon brevet !
Non , je blague le gars a déposé un brevet pour ce ski , c'est dommage que les grands manufacturiers ne s'en inspirent pas …
Modifié il y a 9 ans
concernant la défonceuse,
le plus simple pourrait être d'utiliser comme gabarit un ski à écailles neuves.
mais je n'ai pas de défonceuse, et j'ai surtout hâte de tester la glisse de mon "incrustation" de peaux dans des vieux e99. pour l'accroche, je pense pouvoir dire que cela devrait aller.
Si l'affaire fonctionne, je fait le test sur des vieux skis alpinisme.
Modifié il y a 9 ans
grandsteak a écrit :
mais je n'ai pas de défonceuse, et j'ai surtout hâte de tester la glisse de mon "incrustation" de peaux dans des vieux e99. pour l'accroche, je pense pouvoir dire que cela devrait aller.
Si l'affaire fonctionne, je fait le test sur des vieux skis alpinisme.

J'ai une défonseuse …Une petite mais bien et précise : la Dremel Trio . Comme j'ai aussi hate que toi de voir le résultat de ton incrustation de peau ( t'es plus doué que moi pour le bricolage….) je te propose ceci : je te prète ma Dremel ( je suis accro mais je pourrais m'en passer pendant 3 semaines, un mois ) et en échange tu me fais une incruste de peau sous une paire de skis …

ça roule ?




Modifié il y a 9 ans
feu,
mais je te sens largement capable d'incruster une peau dans une semelle.
j'ai été très agréablement surpris de la facilité à trancher la semelle en 2 ou 3 passes decutter.
ensuite, encollage de la peau et encollage de la partie bois à vif (coll tex en ce qui me concerne).
une nuitde repos et tu poses la peau sur la semelle évidée, et hop.

ce sera un plaisir que d'opérer en ta ta présence. le compagnnonage, il n'y a que ça de vrai.
et puis, je peux même te fournir le matos (des fischer e99 à semelle lisse, je pense que ça te parle …smile

pour faire ça bien, on pourra même se filmer, afin de gagner le concours de bricolage de l'hiver.


pour le dremel, bien volontier
Modifié il y a 9 ans
Et comme bricolage à défaut d'un marteau et de pointes, plusieurs écrous de 8 ou 10 insérés sur la hauteur du ski juste devant la fixation et un bout de tige filetée avec un écrou papillon soudé en bout et suivant :

Si tu montes :

Tu visses jusqu'à avoir la longueur de dépassement de la tige souhaitée ! :-D

Et si tu descends :

Tu dévisses jusqu'à ne plus avoir de dépassement et zou ! semelle lisse en 2 temps 3 mouvements ! 8-)

:lol: :lol:

Par contre il faut de l'inox pour la rouille et au bout de la tige souder un bout de forêt béton donc tungstène pour la résistance. :-P
Modifié il y a 9 ans