Intégration de peaux

Après quelques messages évoquant la chose, voici la bidouille en quelque étapes.

Rappelons que l'objectif est de remplacer des écailles usagées, ou encore de transformer des skis à farter ou des skis de rando alpine léger, en skis de randonnées nordiques.
Contrairement aux peaux traditionnelles, l'effet recherché est d'avoir une accroche suffisante, et une glisse optimisée : la peau, de taille minimale, affleure la semelle.

La bidouille ne coûte pas grand chose : récupération de vieux skis, de vieilles peaux droites, un peu de colle à peaux, quelques outils : cutter, ciseau à bois,réglet, pinces-étaux.

Au niveau timing, je pense qu'en 2 heures, c'est jouable.

Temps 1 : définir la taille de la peau et la découper, pour ma pomme, c'est 3cm de large pour 60cm de long, pour des skis de 180cm de long (côtes : 90-70-80 environ).

Temps 2 : découper au cutter la semelle du ski au dimensions de la peaux : au 2° ou 3° passage de cutter, on sent la lame atteindre la structure du ski.
Ensuite, à l'aide d'un ciseau à bois, on décolle l'arrière de la semelle sur 2cm environ. La partie ainsi décollée sera prise et enroulée avec une pince. L'enroulage permet à la semelle de se décoller proprement, et sans vraiment forcer. Arriver à l'avant, un peu de tact est nécessaire pour finir le boulot proprement.

Temps 3 : préparer un mix de colle à peaux et d'essence F, afin de pouvoir la passer au pinceau. Comme pour la colle néoprène, j'ai à la fois encoller la structure du ski et la peau.

Temps 4 : dès que les parties encollées ne paraissent plus humides (1 heures pour ma bidouille), c'est le moment de mettre en contact la peaux sur la structure (petit effet ventouse). Un fignolage, à l'aide d'une plaque rigide, permet de faire rentrer les bords de la peau récalcitrants.



Modifié il y a 7 ans
quelques difficultés à mettre les photos.
j'essaye un peu plus tard
Modifié il y a 7 ans
Je suis curieux de suivre ça pour mes très grands skis ! ;-)

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 7 ans
Donc, en principe le système est fiable . Si la peau se décolle de l'avant on peut y remédier de trois façons .
1 le système " Panzer Division " , un peu brutal qui consiste a visser un bout d'inox très fin dans le ski pour proteger l'avant de la peau .
2 le système " Sioux " qui consisterait a réduire vers l'avant l'épaisseur de la peau de façon qu'elle soit à cet endroit un peu sous la surface de la semelle . Il y a deux options : on peut raser sur un centimètre les poils ou on peut décoller à l'acétone la couche textile qui se trouve sous la peau proprement dite .
3 le système " Bombard" qui consiste a trouver une colle adéquate qui retienne définitivement l'avant de la peau
sans espoir de retour …Si tu es un expert en collage , ça
sera l'occasion de nous montrer tes talents …

Peux tu préciser l'épaisseur exacte de la semelle de tes skis ?

As-tu passé une couche de protection sur les parties évidées avant de coller ta peau ?

Je retiens ta recette de colle a peau+essence F , t'avais déja essayé ça ?
Modifié il y a 7 ans
Merci l'ami,c'est une bonne idee de recycler les vieux skis alpins en ski de rando meme si ca risque d'etre un peu lourd.J'ai des vieilles paires qui trainent au garage je vais essayer ta bidouille.Je pense que ca serait bien utile en debut ou fin de saison quand il y a peu de neige.
Modifié il y a 7 ans
voici deux photos, après la bagarre.
mes photos prises pendant la bidouille étaient trop volumineuse, et je n'arrive pas à les réduire.

pour répondre à quelques questions :

je n'ai pas préparé la structure du ski, hormis un encollage
on aurait pu imaginer un coup de résine epoxy, ou encore un coup de vitrificateur acrylique. Après essais, je verrai ce qu'il en est, mais j'ai plutôt bon espoir dans la mesure où les vieux ski de fond à peluches n'avaient pas de couches de protection particulière.
pour le mélange colle à peaux + essence F, cela fait quelques temps que j'opère de la sorte, avec réussite. Une vidéo diffusée par Régis il y a déjà quelques années montrait un pro qui réencollait des peaux au pinceau, j'ai donc essayé de trouver l'astuce). Cela permet de réencoller sans trop se casser la tête.
on peut aussi réactiver une vieille colle en passant un coup d'essence F au pinceau.

pour l'avant de la peau, j'ai là aussi bon espoir, bien que tes systèmes soient ingénieux. sur une autre paire de lattes ayant une rainure centrale, j'ai adjoints un petit bout de bouteille de soda (polyethylene haute densité, même matière que les semelles des skis je crois)

pour le poids des lattes, vous pouvez voir sur la photo qu'il s'agit de modèles ultra léger (je croix que l'intérieur est en nid d'abeille de carton :lol: ). Mais l'intérêt est bien d'avoir des skis à zéro euros.
on peu aussi imaginer créer des SRN enfant à partir de ski de fond ou encore à partir de patinettes et autre salomon xadv à farter

A tous les bricoleurs, je tiens les photos détaillées de l'opération chirurgicale à votre disposition.

arvi

Modifié il y a 7 ans
Il m'est venu une idée toute bète en pensant a ces questions de peau .
Et si les skis étaient vendus SANS SEMELLE !
Je blague pas : prends une paire de ski : tu retires toute la semelle : Il te reste le noyau est les carres qui débordent de celle ci sur 2 ou trois millimètres ( l'épaisseur de la semelle que tu as retiré )
Maintenant imagine que tu réduise le débord des carres , jusqu'à mettons 1 mm . Tu pars en rando avec ces skis :
Tu arrives sur un terrain moyennement pentu , disons vallonné : Tu retires de ton sac ta semelle magique n°1
elle fait un mm à peine et est équipée d'écailles . Tu la colle sous tes skis et zou , c'est parti .
Tu arrives maintenant devant une pente beaucoup plus
raide : Tu retires ta semelle à écailles , tu la roules dans ton sac et tu déroule tes peaux ..
Arrivé a un sommet , tu vises une jolie pente , tu retire tes peaux et tu sors de ton sac ta troisième semelle : une semelle lisse , cette fois et tu pars comme une bombe .
Bon, je sais c'est un peu utopique , mais j'ai la faiblesse
de croire dans le progrès et le progrès permettra sans doute de mettre au point
1 des semelles fines et résistantes susceptibles d'ètre roulées dans un sac a dos
2 une colle repositionnable de meilleure qualité que ce qu'on connait actuellement .

Bon…Je file a l'INPI déposer mon brevet de ski sans semelle :-D
Modifié il y a 7 ans
ton idée magique me fait penser au système lancé récemment en ski classique :

http://www.nordicskiracer.com/news.asp?NewsID=5775

j'ai aussi pu voir passer dans le jura un système :

un ski à farter, sur lequel on ajoute une bandellette allant de la spatule, jusqu'à l'arrière du talon. l'avant est constitué d'une bande de PET, suivie d'une peau de phoques.

l'effet recherché par ces différents systèmes étant d'avoir une glisse sans rupture, la peau ne créant pas de surépaisseur, contrairement aux systèmes d'Asnes : http://asnes.com/index.php?mapping=55&&maingroup=SKI&brand=ASNES&itemno=540225&subgroup=ACC

et de Black Diamond : http://www.blackdiamondequipment.com/en-us/shop/ski/skins/glidelite-mohair-mix-kicker-skins

le ski sans semelle est une idée, mais il faut un gros sac à dos pour se triballer les semelles non utilisées

ton idée de colle repositionnable me fait penser aux peaux gecko, quelqu'un aurait-il des retours sur ce produit ?

la bidouille et la curiosité sont de très bons moteurs
Modifié il y a 7 ans
Vindiou ! C'est exactement le système auquel je pensais :
C'est une idée qui me trottait dans la tète depuis plus d'un an et leur solution est exactement celle a laquelle j'étais arrivé y compris la fixation magnétique …Comme quoi , quand une idée est dans l'air !
Que Atomic se soit lançé me fait infiniment plaisir : d'habitude quand j'ai de bonnes idées et que c'est clair dans ma tète , commence une période frustrante : celle ou je réalise qu'il me faudrait des capitaux pour donner vie au projet …Là c'est tout cuit ! MERCI Monsieur ATOMIC , je vais guetter la sortie du premier ski de SRN que vous lancerez sur le marché avec ce système .
Ah , s'il vous plait , Monsieur ATOMIC ….Faites des skis un peu dans le style des Madshuss Epoch et je serai le plus heureux des hommes !

Modifié il y a 7 ans
Bravo Robert ton idee est geniale mais en attendant j'ai une question a ras des paquerettes.J'ai fait tout internet et j'ai rien trouvé comme colle.Alors vous prenez quoi et ou et est ce compatible avec la plupart des peaux.(j'ai des peaux bleues je ne sais pas ce que c'est)
J'ai hate de bidouiller des vieux skis de piste de monter des voilé hardwire dessus ; surtout vivement la neige pour essayer mais en attendant ca va m'occuper.
Modifié il y a 7 ans