Intégration de peaux

Grandsteak , tu n'as pas répondu a ma question sur l'épaisseur de la semelle que tu as retiré . Au pif, au vu des
photos, je dirais 2mm …
Si c'est bien ça , ça tombe pile /poil pour la bidouille pour laquelle je suis décidé : voila le projet :

1 j'ai deux skis a semelle lisses en parfait état
une paire de TUA neufs modèle " Cosmic " ( modèle non répertorié chez les fanas de la marque …smile Long 163
cotes 80 65 70 , cambre alpin . Un ski pour dame quoi …
une paire de Dynastar sortis sous une sérigraphie TUA …
( j'en ai parlé dans un très vieux message ) C'est Talonlibre qui a eu la gentillesse de les acheter pour moi . Ils ont une seule sortie montés en 75mm et je les ai trouvé très bons
mais malheureusement ..à farter ce qui n'est pas , en définitive ma tasse de thé . Les cotes c'est 72 65 70 , bref
des skis fins pour plier le genoux dans la poudreuse avec élégance et en croisant les doigts ..

2 j'amène ces skis du coté de Chambéry, rue du chanvre indien , chez un pote doué pour le maniement du cutter et je le persuade de me faire deux beaux évidements …

3 je prépare de mon coté de quoi garnir ces évidements :
d'une part 4 bouts de peau et d'autre part 4 plaques d'alu
qui me restent et qui font par bonheur 2mm d'épaisseur .

4 le reste de la bidouille sera de trouver la colle qui va bien . Jusqu'ici j'ai réencollé avec des bandes de colle en rouleau mais je ne pense pas utiliser ça : la contrainte c'est qu'il faut obtenir un collage suffisant mais qui permette
un décollage facile . Bref un colle repositionnable puisque
je compte pouvoir dans une mème sortie changer la garniture de la semelle : peau pour la montée , plaque alu pour la descente . Il faut donc que ce soit facile a retirer et a remettre et que ça colle suffisamment sur l'alu .

Qu'est ce que tu penses de mon projet ? Je fournis les lames de cutter et le chignin :-D
Modifié il y a 7 ans
bien vu le coup du chanvre indien !

pour l'épaisseur, je suis désolé, mon bon robert, il s'agit d'1 mm, (1.3 mm problement, en regardant le lien plus bas)

pour le bidouillage, ça doit pouvoir se faire, avec un certain plaisir d'ailleurs. (on se cale la date par mail perso)

pour le côté repositionnable de la colle, tu pourras en juge après avoir testé mon bricolage. Il se peut effectivement qu'après une bonne vitrification du coeur du ski, les peaux/plaques alu puissent se repositionner sans problèmes avec la colle à peaux.

l'option d'intégrer des aimants est peut être jouable également.

enfin, je pense que tu pourras remplacer avantageusement les plaque d'alu par ceci

http://www.worden.fr/boutique-worden-semelle-noire-is-4400-largeur-310-mm-le-metre-,111325.html

on pourra même y faire un tour pour se rendre compte du produit et discuter de l'opération avec les gars de l'atelier

Modifié il y a 7 ans
pour le chanvre indien, un truc marrant : tu achètes des graines de chenevis chez ton fournisseur habituel ( fournitures pour pèche a la ligne ) , tu les plantes dans un joli pot sur ton balcon et t'attends la réaction des voisins …
C'est fou la gueule que ça a , le chenevis …La teneur en tétrahydrocannabitol diffère , ça c'est sur !

Pour les semelles au mètre c'est plus qu'une exellente suggestion , ça me parait ètre LA solution : en tout cas ça résoudrait le problème d'un encollage de l'aluminium ( hasardeux ) et surtout le risque de tordre l'alu a l'occasion du changement de "peaux " ….Je n'avais pas du tout pensé à Worden parce que chaque fois que j'avais eu affaire a eux je m'étais dit qu'ils étaient décidément trop chers …Mais bon , si c'est la solution , c'est ok .
Je te préviens dès que je passee sur chambéry , j'y serai
très probablement ce W End .
Modifié il y a 7 ans
informations interessantes maître capellorobert !

pour worden, leur rayon atelier est plutôt bien fourni (tu peux y acheter des carres par exemple, les petits bouts de plastiques qui vont bien pour reboucher des vieux trous de fixations,ou un tournevis pozidrive 3), pour ce qui est de leur tarif en général, ils ne sont pas forcément avantageux, on va dire qu'ils pratiquent le prix conseillé par les fabricants.

pour le rendez-vous, on poursuit en mail perso.
Modifié il y a 7 ans
essai samedi passé, avec un pote équipé des mêmes skis, d'une génération plus récente, avec écailles.
en passant un ski de chaque sorte, à l'aveugle, nous sommes tombés d'accord sur une glisse meilleure avec la peau, et une moins bonne accroche. relativement normal.

je me suis donc essayé à étendre la zone de peaux, sur la chambre à farter des e99, j'étais jusque-là au 1° repère, je suis passé au 4° (sur 6), sans changer la largeur (3cm)

test cet aprém dans la fraîche (cf conditions bauges), l'accroche est nettement améliorée, la glisse est relativement bonne. Impressions à confirmer dans des conditions différentes.
Modifié il y a 6 ans



Pour ma part, je n'ai pas eu beaucoup de temps pour bricoler et …encore moins pour tester !
Résumé des épisodes précédents :
Récupération de deux paires de lattes chez Maitre Grandsteak : un découpage de semelles de haute précision !
Par manque de temps,je me suis attaqué seulement aux petits skis que ma femme consent a essayer ..
1 application de plusieurs couches de vernis pour proteger la semelle bois .
2 découpe de bandes de peau aux dimensions des découpes de semelle
3 fabrication de petites pièces de ferraille à poser sur l'avant ( l'épaisseur d'une boite de conserve..)
4 rasage de la peau a l'emplacement de la pièce de feraille de façon a diminuer l'épaisseur à cet endroit .
5 perçage de l'ensemble ( pièce de feraille , peau , ski )
6 pose de vernis dans le trou du ski
7 transformation d' écrous papillon ( limé la tète des écrous pour en réduire l'épaisseur jusqu'à 1/2 mm )
8 encollage des peaux
9 pose du dispositif : peaux , petite plaque métal , écrou papillon pour maintenir le tout
9 pose des fix ( des RIVA II …rien n'est trop beau pour Madame !)
Résultat :
C'est ce que j'attendais comme résultat : Les peaux dépassent à peine et ne risquent pas de bouger ; elles peuvent ètre changées facilement ( suffit de dévisser l'écrou papillon ) . Elles ne risquent pas non plus de
se décoller par l'avant : mes petites plaques de métal qui les maintiennent contre le ski ne dépassent pas
de la semelle . Le seul dépassement a ce niveau , c'est la
tète de l'écrou , mais c'est négligeable ( 2 dixièmes de mm) , ça risque pas de gèner pour la glisse : on n'est pas en compet !

Y a plus qu'à tester .
On sera sur Chambéry Samedi mais on risque d'ètre plutot occupés . Avec un peu de chance on pourra peut ètre monter a la Féclaz Dimanche . On irait plutot sur St François qui serait moins " chargé " si la féclaz ouvre ce week-end …

A venir : selon les indications de Madame et tes propres tests j'équiperai les autres skis , soit avec la mème configuration de semelle , soit en allongeant la chambre de
quelques centimètres ( je m'essayerais au cutter ! )

A venir aussi peut-ètre : j'ai récuperé les morceaux de semelle . Je les ai redressés ( au décapeur thermique ) et je me propose de les rabotter d'un demi- mm . Il me suffirait de les perçer sur l'avant et de les encoller pour remplaçer le cas échéant les peaux pour les grandes descentes …

Christian, qu'est ce que tu attends pour te lançer ?



Modifié il y a 6 ans
Bien sur que j'ai commencé par contre il me manque la colle et les fix.Il faudrait que je vide le garage pour retrouver mes vieilles fix en 75 que j'ai recupérées sur les vieux skis de fond.Mais je vais les essayer cette saison,je prendrai les voilé hardwire des epoch en fin de saison.
Robert je comprend pas trop tes manips je vais me contenter de coller les peaux avec de la neoprene de chez castomerlin.
Modifié il y a 6 ans
Christian: a voir tes photos , j'ai compris que tu as déja
pratiqué l'entaille dans la semelle . Mes explications sur
mon "dispositif" n'étaient pas très claires : Les photos jointes seront sans doute utiles .
Ce dispositif a pour but d'éviter que la peau se décolle
par l'avant . Ca n'est peut-ètre pas bien utile si tu
fixes définitivement tes peaux avec une colle très efficace .
Mon but était de pouvoir changer facilement ces peaux et de n'employer que de la colle normale pour peaux . Ma
plaque de métal comprime la peau sur l'avant et évite son décollement .

Grandsteak : T'as attaqué les Tardy ? N'hésite pas a faire plus long que ce qu'on avait décidé au départ !
Modifié il y a 6 ans
le mème dispositif démonté …
Modifié il y a 6 ans
amis bricoleurs, salut

félicitations christian pour le premier coup de cutter, comme toute première fois, on à le coeur qui palpite !

robert, le coup du papillon, c'est très clairement efficace, surtout pour avoir la possibilité de changer de peaux/semelle sur le terrain
autremement, il semble que les skis à peluches des années 80 n'avaent pas de problème de décollement
par sécurité, j'ai calé sur ùes e99 une pointe à l'avant et à l'arrière le chaque peux
pas de protection de type vernis/vitrificateur, mais c'est expérimental. Les skis utilisés ont la semelle qui craque en divers endroits, ne craignent donc plus rien , et je veux vérifier si le noyau bois morfle dans le temps (infiltration, gonflement)

enfin, les bons tardy sont désormais éventrés, mais si tu me donnes des indications, je les retravaille sans problème (c'est une affaire de quelques minutes)

il y a de forte chance que je sois chez moi ce we, n'hésites pas à passer un coup de fil avant

arvi
Modifié il y a 6 ans