Problème structure Rossignol BC110

De retour du magasin, voici les nouvelles :

Suite à mon explication de la structure étrange, le skiman me dit que pour lui pas de problème. Il continue en m'informant que de toute façon ils ne regardent pas dans les trous quand ils percent, donc ils ne contrôlent pas les structures, faisant confiance aux fabricants pour ça. Il continue en me disant que les problèmes, dans tous les cas, se repèrent quand il y a arrachement de la fixe (là j'ai commencé à douter…smile. Quand je lui demande s'il ne pourrait pas y avoir un souci de collage des couches, il insiste en me disant de nouveau que, même si c'est possible, on ne le saura que si la fixe s'arrache. Il m'invite donc à monter les fixes et skier. Si jamais ça pète, pas de problème, ils assurent derrière, et rossi est réactif…

Il a quand même eu la prévenance de me demander si je ne partais pas en Laponie. Non, car là-bas, il ne faut pas prendre de risque et partir avec un ski risquant de péter.

Il a continué en me disant que de toute façon, ça ne sert à rien de montrer le ski à rossignol, qu'il ne regarderont même pas (mais en revanche, s'il y a arrachement blablabla).

Bref, en résumé, les conseils : bourrer les trous de colle, surveiller si la fixe s'arrache… éviter la Laponie.

En résumé, pour moi, les solutions :
- Monter le ski et serrer les fesses à chaque virage.
- Le revendre à prix ultra cassé à un bricoleur du forum qui connaîtra ce point d'incertitude
En cas de remplacement :
- Opter pour un Fischer S-Bound 112
- Ranger au placard les fixations et attendre l'hiver prochain pour essayer de trouver des Voilé vector BC (plus dispo pour la saison chez Sport et Neige - très sympa au téléphone d'ailleurs).
- M'équiper en SRA, voilé Vector (non bc), voilé switchback… ah non trop cher et pas d'écailles :-D

Voila S^i …

Modifié il y a 6 ans
La solution c'est la LR avec mise en demeure d'avoir a respecter ses obligations ( obligations du vendeur en cas de vice caché ) . Si inertie direct au Tribunal
d'instance .
Modifié il y a 6 ans
En ce qui concerne mes BC 110, c'est AN qui m'a monté les fixes et il n'y a pas eu de soucis… donc du coup je ne peux pas trop t'en dire plus pour t'aider, désolé.
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 6 ans
Merci pour vos réponses !

Je vais effectivement écrire une petite lettre au magasin, mais je ne vais pas me lancer dans des procédures, vraiment pas le courage :-(
J'ai contrôlé un peu plus les skis, et ça fait vraiment bizarre, comme si il manquait des couches dans la structure… Bref, je ne vais monter de fixes dessus. J'attends la réponse du magasin et de rossi, et j'aviserais. Au pire, je les "méga-brade" sur le forum pour un bricoleur qui connaîtra l'historique. Achetés en soldes de fin de saison l'année passée à 165€ (au lieu de 300), le futur montant sera… bas… et si pas de problème dans le temps, tant mieux !

Sinon, dans la foulée, j'ai contacté un magasin de telemark connu, concernant les vector BC (plus ma taille sur leur site) pour savoir si une éventuelle dispo sous peu était envisageable. Le hasard a fait que, peu de temps avant moi, un client ayant pris les Vector BC très récemment, les retourne neufs, jamais utilisés.
Ils m'ont donc fait une proposition à bon prix, avec montage des fixations inclus.

Le détail important, c'est qu'ils ont été montés en SRA avec des Dynafit TLT Speed Radical. Le magasin va tout reboucher, et a vérifié avec ma taille de scarpa T4 que les trous du nouveau montage seront suffisamment éloignés des anciens (apparemment, les trous des dynafit sont très très petits). Ils m'assurent qu'il n'y aura pas de souci, et qu'ils s'engagent quant à la résistance de l'ensemble. Je suis client depuis longtemps chez eux, et je connais leur sérieux.

Vous en pensez quoi, ceux qui ont l'expérience de skis ayant subi plusieurs perçages ? J'ai lu quelques histoires de skis pétant au bout de 2 saisons car l'eau s'étaient infiltrée dans les trous bouchés par les "plugs", au final pas tant étanches (mais quid d'une "capsule" d'Epoxy par-dessus, en + ?). J'ai lu d'autres cas de skis percés 3/4 fois, et tenant de très nombreuses années…
Modifié il y a 6 ans
Ein : Comme j'ai pas la langue de bois et un certain respect pour ta pomme , je vais te dire clairement mon avis : Tu t'y es pris jusqu'ici comme un manche ! C'est pas un Vendredi qu'il fallait retourner dans ton magasin , mais un Samedi quand il y a plein de monde pour entendre ! C'est pas au skiman qu'il fallait t'adresser, mais au gérant de la Société . C'est pas des conseil que tu voulais , mais qu'ils te reprennent tes skis et te remboursent dès lors que tes skis n'étaient pas- à l'évidence - fiables et que tu ne voulais pas te retrouver avec le moindre problème par moins 30 ° au milieu du Groenland !
Zwei : Elle était au moins en recommandé ta lettre ? Faut pas hésiter a se servir des moyens qu'on a : Une déclaration au greffe du Tribunal d'instance , c'est pas cher . Tu peux aussi leur indiquer gentiment que grace a internet , de nos jours , on peut facilement faire connaître a pas mal de gens quels sont les bons et les mauvais fournisseurs ; Au fait , c'est qui ton vendeur , ça serait sympa de nous de dire ! Et c'est qui ce vendeur en ligne qui te dépanne ?
Drei : Ma propre expérience en matière de trous rebouchés : Si c'est correctement fait sur des skis sains , ça tiens ad vitam aeternam ( amen )

Amicalement

Robert
Modifié il y a 6 ans
Robert a écrit :
Tu t'y es pris jusqu'ici comme un manche ! C'est pas un Vendredi qu'il fallait retourner dans ton magasin , mais un Samedi quand il y a plein de monde pour entendre ! C'est pas au skiman qu'il fallait t'adresser, mais au gérant de la Société . C'est pas des conseil que tu voulais , mais qu'ils te reprennent tes skis et te remboursent dès lors que tes skis n'étaient pas- à l'évidence - fiables et que tu ne voulais pas te retrouver avec le moindre problème par moins 30 ° au milieu du Groenland !
Robert

Non, pas vraiment comme un manche, mais comme un gros manche oui. J'y suis allé tellement "sûr", voyant la tronche anormale de la planche, que je m'attendais à une affaire vite pliée. On m'a amené le "technicien", œil technique de la boutique dont l'avis de spécialiste conditionne je suppose ensuite tout mouvement commercial ! J'ai sincèrement été tellement pantois que ça m'a plombé tout "poussage de gueule"… Je ne m'attendais pas à entendre un truc du genre "les freins de votre voiture présentent des aspects structuraux anormaux ? Pas d'inquiétude, roulez un peu, et si vous finissez dans un mur, on saura qu'ils étaient défectueux". C'était tellement hallucinant que… bref. Si c'était à refaire, effectivement, je ne repartirais pas avec les skis. Malheureusement, ça me fait de la route et j'ai très peu de temps dispo pour ça.
J'écris la lettre demain, envoyée en AR bien-sûr.

Le revendeur, il se trouve sur Aix les bains. J'attends de voir la suite, car les patrons sont peut-être moins à l'ouest que le "technicien", et prendront les choses différemment.
Le vendeur "dépanneur" (enfin ça m'arrange, je rêve de ces planches depuis 2 ans) c'est telemark Pyrénées !

Merci pour le message Robert !
Modifié il y a 6 ans
c'est ce qu'on appelle , je crois , un phénomène de
"sidération" : Ton skiman t'a sorti un truc tellement tordu , que ça t'a bloqué les neurones :-D
T'inquiète pas , ça m'es déjà arrivé .
Ca s'apparente d'une certaine façon à " l'injonction paradoxale " qui est, si je me souviens bien , un truc pour se sortir d'une situation périlleuse quand le péril viens d'un autres ètre humain : Un braqueur te pointe une arme sur la tronche et menace de t'exploser : parait que si tu lui énonce quelque chose qui sort totalement du sujet , dans le genre ( Mais , qu'attendez-vous pour changer de cravate ? ) , tu lui bloque suffisamment les neurones pendant quelques secondes ( sidération ) , pour avoir une toute petite chance de t'en tirer .
…Jamais essayé !
Merci pour les indications . Télémark Py est AUSSI un fournisseur fiable et il y en a d'autres .
Cela dit , les skis modernes peuvent ètre fabuleux , mais une bonne vieille planche , en vrai bois d'arbre , rabottée à la main , c'est pas mal aussi …
Tiens nous au jus pour la suite
Modifié il y a 6 ans
Sideration,neurones bloqués… C'est pour ça que j'ai été incapable de lui demander ce qu'il attendait pour changer de tablier !
En parlant de vieille planche en véritable bois d'abre non issu des raffineries, as-tu regardé le dernier "des racines et des ailes" sur les pays de Savoie ? Je l'ai vu ce soir via pluzz' et il y a passage sur un américain installé Chamonix qui a repris une scierie, et qui fabrique des lattes à l'ancienne, tout en bois et de manière artisanale. On le.voit d'ailleurs en chevaucher une paire en telemark ; du plus belle effet !
Chaussures en cuir, belles lattes en bois, pull.en laine sentant la naphtaline et bâton de 2m : une formule que j'essaierais un jour (sans rire, le bâton ça me chatouille d'essayer !) !
Modifié il y a 6 ans
geoff a écrit :
Sideration,neurones bloqués… C'est pour ça que j'ai été incapable de lui demander ce qu'il attendait pour changer de tablier !
En parlant de vieille planche en véritable bois d'abre non issu des raffineries, as-tu regardé le dernier "des racines et des ailes" sur les pays de Savoie ? Je l'ai vu ce soir via pluzz' et il y a passage sur un américain installé Chamonix qui a repris une scierie, et qui fabrique des lattes à l'ancienne, tout en bois et de manière artisanale. On le.voit d'ailleurs en chevaucher une paire en telemark ; du plus belle effet !
Chaussures en cuir, belles lattes en bois, pull.en laine sentant la naphtaline et bâton de 2m : une formule que j'essaierais un jour (sans rire, le bâton ça me chatouille d'essayer !) !

Superbe émission à enregistrer, effectivement !
Mon regret , c'est que je ne crois pas qu'on trouve encore des raboteurs de planches inspirés ailleurs que dans les coins chics : par exemple , le gars qui a repris les skis Tardy est implanté à Saint Gervais …St Gervais, Cham …là ou il y a du fric et une clientèle pour les lattes bois , devenues rares et chères …enfin , chères , c'est relatif :
Si tu change pas de lattes chaque année , si tu en prends soin ,tu es gagnant au bout du compte
Modifié il y a 6 ans
Il se pourrait que la partie de bois manquante ait été tout simplement arrachée lors du percage.Il faudrait verifier cela en sondant le trou avec un furet (corde a piano tige flexible etc).
Modifié il y a 6 ans