replacer les vis de fixations arrachées

Bonjour,

Mes Salomon X-adv 89 n'ont que 2 saisons mais ils ont déjà subi plusieurs poses de fixations. Dimanche les vis avant des Super Télémark ont cédé, pas de vis foiré.

d'après vos expériences, quelle est la meilleure méthode pour replacer les vis sur des skis aussi légers?

Je pensais:
- nettoyer le trou
- l'agrandir un peu au fond (mèche fine en diagonale)
- reboucher avec de l'araldite
- percer
- revisser normalement (avec super glue, normalement je met de l'araldite mais sur ces skis j'ai peur de ne plus pouvoir dévisser sans tout arracher)

Merci d'avance pour vos conseils et surtout bonnes randos!

Pierre
Modifié il y a 8 ans
"- nettoyer le trou"

surtout bien faire sècher l'intérieur

"- l'agrandir un peu au fond (mèche fine en diagonale)"

a mon avis, c'est pas nécessaire, c'est mème un peu
risqué

"- reboucher avec de l'araldite"

ou mieux, avec une colle bi-composant en baton : On
malaxe bien , on fait un fil assez fin qu'on glisse
au fond des trous , on tasse avec une alumette et
on remplis complètement tant que le mélange n'a pas
durci.

"- percer"

On peut simplement faire un pré-trou avec un simple
clou juste avant que le mélange n'ai pris .

"- revisser normalement "

Pas encore : Tu retrouverais le mème problème au bout d'un
moment : L'avantage des fix 75mm c'est de permettre des
appuis sérieux . Si tu skies un peu sec , ta fix va bouger
latéralement a chaque appui ,d'abord de quelques centièmes
de mmm , puis un peu plus à chaque fois jusquà désaxer tes
vis , ce qui a la longue conduit à l'arrachement . La
solution au long court c'est de coller la fix elle-mème
sur le ski . Tu peux la coller a l'araldite ou mème avec
avec une colle moins "définitive" , l'essentiel c'est
d'empècher le plus possible les mouvements latéraux . Dans mon cas j'ai utilisé de l'araldite pour des fix Hagan , mais a mon avis compte tenu de la surface des tes fix en contact avec le ski, tu peux envisager de mettre tout simplement un scotch double face assez épais …
Bon, n'oublie pas de revisser à la fin !
Modifié il y a 8 ans
Merci Robert pour les infos,
j'ai encore quelques questions :

Robert a écrit :
"- reboucher avec de l'araldite"

ou mieux, avec une colle bi-composant en baton : On
malaxe bien , on fait un fil assez fin qu'on glisse
au fond des trous , on tasse avec une alumette et
on remplis complètement tant que le mélange n'a pas
durci.

mais la colle époxy "en pâte" a un moins bon pouvoir collant que l'époxy "liquide" (60kg/cm2 contre 140kg/cm2 pour la gamme pattex), pourquoi est-il mieux d'utiliser la pâte que l'araldite? Je n'ai jamais utilisé la pâte pour visser dedans par peur que sa trop grande dureté la fasse casser.

Robert a écrit :
"- revisser normalement "

Pas encore : Tu retrouverais le mème problème au bout d'un
moment : L'avantage des fix 75mm c'est de permettre des
appuis sérieux . Si tu skies un peu sec , ta fix va bouger
latéralement a chaque appui ,d'abord de quelques centièmes
de mmm , puis un peu plus à chaque fois jusquà désaxer tes
vis , ce qui a la longue conduit à l'arrachement . La
solution au long court c'est de coller la fix elle-mème
sur le ski . Tu peux la coller a l'araldite ou mème avec
avec une colle moins "définitive" , l'essentiel c'est
d'empècher le plus possible les mouvements latéraux.

Bonne idée, je ne pense plus changer de fix, donc l'araldite sera parfaite.

Merci et bonne journée!
Pierre
Modifié il y a 8 ans
Voilà la suite des aventures:

– réparation –

J'ai testé dans du bois le remplissage d'un trou à l'araldite liquide et pâteuse, puis avant-trou (avant durcissement pour la pâte) et vissage.
conclusion, la pâte se fissure.
J'utilise donc l'araldite liquide.

Trous nettoyés, remplis d'araldite à la seringue pour éviter les poches d'air.

Perçage après séchage complet.

Papier de verre gros grain sur le ski et le dessous de la fix puis re-remplissage d'araldite dans les trous et étalage "généreux" sur le ski (sous la fix).

– test –

lors du 2ème jour d'utilisation, je constate un léger déplacement de l'avant de la fix gauche lorsque je pose le talon.
L'inspection au sec confirme mes doutes : la vis n'a pas bougé, en revanche le ski se déforme légèrement.
La structure doit être en train de souffrir :-( , ça ressemble à un délaminage.

le la fix droite n'a pas bougé.

– futur? –

bon.. les skis sont à priori morts, et j'aurais un gros doute à reprendre des Xadv pour monter les super télémark et les skier en scarpa T4. Vous pensez que les Madshus Epoch sont plus résistants?

mais j'ai bien dit "à priori". j'aime trop ces skis pour les balancer comme ça sans tenter un massage cardiaque.
Le massage devrait consister en l'insertion d'une plaque sous la semelle pour prendre le ski en sandwich au niveau de la vis avant de la super télémark.
Au programme, découpe, décollage, traitement anti-corosion… sans parler de l'extraction de la vis en place.

si quelqu'un a des conseils ou des idées, je suis preneur!
Modifié il y a 8 ans
Oui les Madshus Epoch , c'est du sérieux
Si tu cherches du ski solide , très solide
et qui sera bien content de virer en tlk avec
toi , tu as la solution du Fischer E109 ( pas vrai
grandsteak …smile ma femme et moi on en a chacun une
paire depuis des lustres et ils n'ont pas pris
une ride …
Pour tes Xadv qui sont de bons skis , je comprends
que tu veuilles a tout prix les sauver . Mon massage
cardiaque consisterait a utiliser carrément un écrou
à frapper sous la semelle et a visser à fond l'avant de
la super-tlk sur cette base ;
Bien entendu, tu peux limer au maximum la base de cet
écrou pour la rendre plus fine …
Modifié il y a 8 ans
Robert a écrit :
Mon massage cardiaque consisterait a utiliser carrément un écrou à frapper sous la semelle et a visser à fond l'avant de
la super-tlk sur cette base ;
Bien entendu, tu peux limer au maximum la base de cet
écrou pour la rendre plus fine …

Merci robert pour ces idées, pour l'instant j'ai dévissé, et le pas de vis en araldite n'a pas bougé, c'est donc un point plutôt bon.
Je vais aller faire un tour chez monsieur l'atelier du brico dépot rama, et voir ce que je trouve de plus adapté. j'aimerais bien découper/décoller un beau rectangle de semelle, noyer la première tranche du sandwich dans le ski, et reposer la semelle par dessus. à voir suivant la structure du ski.
Quelqu'un a déjà coupé ses Xadv (ou ceux d'un copain, qui ne doit plus l'être) au niveau du patin?

Bon week end, et vive le ski nordique en ces temps de rationnement sur les pourcentages…
Modifié il y a 8 ans
non, j'ai pas scié mesXadv , par contre j'ai pas mal
bricolé et je les ai perçé . voir ce vieux sujet :


http://www.skirandonnenordique.com/modules/newbb/viewtopic.php?start=40&topic_id=1327&viewmode=flat&order=ASC&type=&mode=0


Ce sont les tout premiers Xadv que l'ami Salomon avait lançé il y a longtemps en taille unique 140 .
De très bonnes planches . Y a pas de raison pour que
Salomon ait modifié sa reçette en rajoutant une couche
de guimauve .
J'ai pas trop l'idée de ce qu'il y a dans le sandwich
( crème patissière , crème au beurre …smile mais c'est
honnètement solide .
Bon …a ta place je couperais quand mème pas trop dans
la semelle . Un , deux trois trous , ça fragilise pas
trop a mon avis , si le ski est honnète et si les trous
sont bien étanchés .( Tu peux prendre simplement un vernis
bi-composant a la place de l'araldite .)…mais découper
un grand bout de semelle ….Bon , y en a qui ont essayé
, (pas vrai roro ) et ils t'en causeront si ils se réveillent :-D
Modifié il y a 8 ans
réfléchissant à qq bricolages, la solution de robert concernannt les inserts à frapper, paraît judicieuse,
il en existe dans des boutiques de bricolage, mais aussi pour fabriquer ou réparer des snowboards :

http://www.alpinecarving.com/boot_models.html

une découpe de semelle, ou un percage pile poil à la taille de chaque insert, te permettrai de reboucher assez proprement, sans trop abîmer la structure du ski.

il existe en magasin spécialisé (genre worden, sans vouloir faire de pub) des kits contenant des inserts, ainsi qu'un forêt spécial pour un perçage ad hoc

tcho
Modifié il y a 8 ans
Tiens tiens… Un Xadv pourri de l'intérieur… ça me rappelle une petite histoire suédoise au milieu du massif Kebnekaise avec des Xadv pourri de l'intérieur… La Super Tele qui se décroche par l'avant. Changement de la fix sur le ski dans le refuge… et le lendemain rebelote…. Structure du ski pourri.

Le Xadv, c'est la spatule qui flotte et la structure du ski pourri :-) ça me conforte dans la médiocrité de ce ski hors design ! De la même trempe que l'Atomic Rainier…

Après je conçoit qu'il est difficile de jeter des skis…
Fischer, Madshus….
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Epilogue:
Merci pour tous vos conseils, mais bon, comme une bonne tête de mule qui se respecte, j'ai tenté l'insert sous la semelle:
- pour pas percer trop gros.
- et éviter d'avoir une pièce de ferraille apparente au milieu du ski(colle la glace, rouille…smile
- tenter de garder les écailles.

J'ai utilisé un vis 4M, percé le ski en 3.5mm histoire que la vis prenne aussi dans le ski.
La découpe de la semelle n'a pas posé de soucis à part 1 ou 2 coups de cutter qui ont ripés :'(
Ensuite il y a une couche très dure, ça ressemble à du bois, mais pas du bois terrestre. c'est blanc, ça part en fines lamelles, ça fait plein de "micro échardes". bref, à ne pas respirer et éviter le contact.
Puis du bois du vrai, bonheur!

Une fois l'emplacement de l'insert taillé, y'a plus qu'à blinder de colle epoxy (je fais vraiment trop de pub pour Araldite) et serrer la vis direct dans le bois, pas besoin des écrous pour la mise en position.
Puis recollage de la semelle (je me suis un peu loupé sur le niveau, elle est un peu en creux) et voila!

Testé aujourd'hui sur 40Km avec pas mal de passages tous terrains qui m'ont valu de sortir des arbres déguisé en sapin ou avec une réserve de petit bois dans le cou, autrement dit j'ai bien tiré dessus et ça tient nickel smile
Tant mieux, parce que question skiabilité et maniabilité, je les trouve vraiment extra ces salomon.

Bon sinon désolé à tous d'avoir fait mon autiste, la balade du jour était le tour d'autrans en passant par les crètes (autant que possible, et à l'ouest/sud-ouest d'autrans, bein c'est pas simple). Je suis donc passé ce matin à coté du bivouac SRN, si je m'étais renseigné avant j'aurais pu vous rejoindre hier. (et même me la jouer faignant en fourgon, juste pour l’ambiance) mais je suis déjà parti plus tard que prévu…
Je suis passé sur le site des journées SRN après la balade, mais y'avait trop de monde pour moi. désolé, à une prochaine peut-être.

Pierre
Modifié il y a 8 ans