replacer les vis de fixations arrachées

ToneTroope a écrit :

lors du 2ème jour d'utilisation, je constate un léger déplacement de l'avant de la fix gauche lorsque je pose le talon.
L'inspection au sec confirme mes doutes : la vis n'a pas bougé, en revanche le ski se déforme légèrement.
La structure doit être en train de souffrir :-( , ça ressemble à un délaminage.
!

En fait, pendant ton opération chirurgicale , tu n'as
pas découvert de dégradation de la structure du ski ?

Bravo !
Modifié il y a 8 ans
Robert a écrit :

En fait, pendant ton opération chirurgicale , tu n'as
pas découvert de dégradation de la structure du ski ?

Bravo !

Je t'avouerai que j'ai été avare en incisions. D'après les symptomes, soit il y avait un délaminage entre 2 épaisseurs de bois, soit … c'est pas du bois.
Dans tous les cas le problème se serait situé dans la partie supérieur du ski, d'une épaisseur égale à une longueur de vis. Or je n'ai ôté que la vis avant, en laissant la fix en place, et j'ai ouvert le dessous du ski.
Bref, je n'ai rien vu…
Modifié il y a 8 ans
Re
2 ans après, c'est au tour de la vis avant du ski droit de donner des signes de faiblesse… (idem, la fix bouge, avec la sérigraphie du ski… ça doit être délaminé de l'intérieur)
bon il faut dire que je ne les ménage pas, déjà par mon gabarit, l'utilisation de T4 et des pentes parfois alpinisantes…
La fix gauche ainsi opérée n'ayant pas bougé, j'ai appliqué le même traitement au ski droit.
J'ai constaté sur l'araldite apparente sous le ski gauche quelques signes laissant croire qu'une infiltration d'eau ne serait pas totalement impossible.
N'ayant que de la colle à bois "prise rapide" j'ai persisté à l'araldite, mais le débat est plus ouvert que jamais…
L'araldite utilisée pour reboucher les trous surnuméraires des anciennes fix sur ces mêmes skis n'a pas bougé (plus de 4 ans).
Modifié il y a 6 ans
Un jour, tout le monde aura une imprimante 3D et tu te branchera sur le site de Salomon pour télécharger la mise a jour de tes semelles …
En fait, on devrait fabriquer des skis comme on fabrique de bonnes godasses avec " cousu norvégien " et donc semelles remplaçables .
Tout bien considéré ils n'ont pas si mal tenu dans le temps tes Salomon , surtout si tu leur fait subir un traitement plutôt sévère . Les Xadv , en fait , ce sont des skis pour bricoleurs .M'étonne pas que Régis ne les aime pas trop : il se coupe rien qu'en regardant un cutter …
Modifié il y a 6 ans
:-D
La semelle n'est pas si pourrie que ça, en ayant 1 ski sur 2 opéré je n'ai jamais senti la différence. bon… comme dirait Sancho, j'ai quelques écailles en plus, certaines peut-être dans le mauvais sens.. mais c'est le lot de tout ski qui rencontre un caillou.

Vue leur "souplesse", je prédis leur mort par "casse" depuis un bon moment, surtout quand tu te lances dans un chemin en sous-bois et que ça devient rapidement un cross "débrouilles toi pour t’arrêter avant de finir dans un arbre", ou que tu t’aperçois que tu commences à sauter un peu les virages parce que la neige devient pourrie.
au final ils tiennent bon de ce coté là.
leur mort arrivera peut-être par pourrissage suite aux infiltrations s'il y en a.
ça pourri en combien de temps un ski? et surtout, quels en sont les signes avant coureurs?
Modifié il y a 6 ans