Ancre à neige pour le bivouac hivernal

Pour préparer son bivouac hivernal, le randonneur à ski nordique dispose d'une large gamme de tente 4 saisons. Les modèles sont parfaitement adaptés aux conditions hivernales grace à leur structure autoportante ou par un système d'arceaux en tunnel.
S'il est aisé de monter une tente en été même sous la pluie, le montage de la tente en plein hiver avec 1 mêtre de neige fraiche apparaît beaucoup plus compliqué voir parfois impossible si le vent redouble de violence. Pourquoi ?
 
En effet, l'ancrage de la tente se révèle un vrai casse tête !!! Comment utiliser de sardines en aliage léger de 20 cm de long dans une neige poudreuse ? L'astuce proposée ici va être très simple : on délaisse le jeu de sardines pour les remplacer par des ancres à neige.
 
Il convient de remarquer que si la sardine classique est inutisable en bivouac (avec une neige poudreuse), il existe des sardines adaptées à ce type de neige : ce sont des sardines hémisphérique de grandes tailles et ajourées. Après quelques essais, mon choix s'est porté sur des sardines d'environ ….60 cm de long pour obtenir une certaine résistance dans la neige à l'arrachement. Ces sardines ne sont pas toujours facile à se procurer et les tailles posent problèmes pour le rangement dans le sacs à dos.
 
La réalisation des ancres à neige : 
Le tissus employé doit être assez resistant à la déchirure. Les premiers prototypes avaient été réalisé avec une toile de tente usagée (mur) mais il s'est avéré que le tissus était trop fin. Lors des premiers essais, les sacs remplis de neige s'étaient alors déchirés !
J'ai donc acheté aux Vieur Campeur (Paris) du tissus normalement destiné à la réalisation de tapis de sol. J'ai sélectionné un tissus d'épaisseur moyenne et les tests ont été concluants : pas trop lourd et très resistant à la déchirure (dans les deux sens des fibres du tissus).
Pour la forme, j'ai opté pour un ancre à neige en forme de cube arrondi. Ce type de volume présent plusieurs avantage par rapport aux sacs plastique : volume supérieur et remplissage/vidage facile.
 
Les caractéristiques générale de l'ancre à neige sont les suivantes :
possibilité de coudre des poignées pour vider en une seule fois la neigelitrage important (environ 30 litres/sac)facile à coudre à la machine !forme très resistante au remplissageremplissage aisée avec une pelle à neigepoids final de 100 gr / sac (taillle plié : un carré de 15*15 -1 cm d'épaisseur)deux sangles de longueur différentes permettent d'attacher les sacs à plus d'un mètre des cordes de la tente grace à un système de boucle rapide et de ne pas mettre le boucle dans la neige ! 
Le patron de couture : 
Les cotés du sac : il suffit de découper un grand rectangle en deux parties. Sur le bout de chacune d'entre elles, on dessine et on coupe un arrondi.
 
Les cotés et le fond sont realisés d'une seul piece : un rectangle de tissus de 120 cm * 35 cm de large.
Pour coudre l'ancre à neige, il suffit de coudre d'abord un coté (arrondi dans le fond) avec la piece rectangulaire, puis de coudre l'autre coté. Après on procéde aux finitions : couture des poignées et des sangles.
Modifié il y a 10 ans
D'après les photos, le nombre d'ancres à neige semble réduit (4 ou 6 ?), en tous cas moins nombreux que les point d'ancrage de la tente. Est-ce qu'il y a des point d'ancrage de la tente non utilisés ou y a t'il une autre fixation ? Ma tente en comporte 14, + 10 tendeurs, alors je me vois mal mettre 24 ancres à neige ! J'ai donc opté pour des piquets maison en cornière d'alu de 20x20mm, en 40 ou 50 cm de long, plus facile à trouver et moins cher. Ça tient pas mal, mais je sais pas ce que ça donne dans la tempête.
Modifié il y a 10 ans
Ben, c'est ce que l'on utilise en montagne en neige transfo.

En Poudreuse…?
Modifié il y a 10 ans
je possède deux tentes North face : une mountain 25 et une himalayan 47. J'ai réalisé uniquement 7 ancres à neige, car je ne suis pas un pro de la machine à coutures !! Et le tissus coute quand même assez cher pour avoir un tissus qui ne se déchire pas quand on le charge en neige glacée.

Sur la mountain 25, vue qu'elle est autoportante et que je ne pas eu des conditions épouventables, je n'ai pas mis des cornières pour fixer la tente interieure, seul le double toit était fixé avec des ancres à neige.

Il y a 7 points possibles d'ancrages pour le double toit :
2 pour l'avancé, 2+2 pour les cotés et 1 derriere : voilà pourquoi j'ai cousu 7 sacs !

L'ensemble est bien stable après essais et la tente interieure ne flotte pas avec le matériel rentré dedans.

J'ai réalisé ce système car l'hiver dernier, j'ai eu pas mal de neige fraiche à Mouthe et planter des cornieres dans la fraiche , c'est pas simple. Il m'a déjà fallu un temps fou pour tasser la neige au sol pour "déposer la tente intérieure" sans faire trop de bosses au sol alors planter des cornières, ca doit pas servir à grand choses dans ce type de neige !

Pour la grande tente, les conditions était différentes et j'ai utilisé le strict minimum en ancre à neige et quelques cornières de 50/60 cm pour la partie avnat du double toit et la tente intérieure.

Je pense que le mieux est de disposer des deux selon l'état de la neige !
Modifié il y a 10 ans
En pratique, les skis et les bâtons sont les premières ancres à neige à utiliser.
C'est très vrai en raid, lorsque le temps est mauvais : tu enfonce ton ski profondément et c'est bcp plus rapide que de remplir des sacs…
Il faut les 2 : d'abord, tu utilises tes skis et bâtons pour ancrer solidement ta tente et après tu fini ton installation avec les ancres de Mtriclin ou les cornières…..
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 10 ans
Les ancres de Marc ont parfaitement joué leur rôle samedi soir au-dessus de La Pesse :
- pratiques et fonctionnelles (encombrement faible, remplissage aisé et extraction sans problème au démontage de la tente);
- bonne finition et solidité ;
- efficacité dans une neige pas très profonde mais compacte et dans des conditions plutôt ventées + sur une tente alourdie par les chutes de neige mouillée.

Très bon complément aux pieux à neige et aux amarrages assurés par les skis (ces derniers pas toujours simples à effectuer suivant la qualité et la quantité de l'enneigement)
Modifié il y a 9 ans
Bonjour,
j'ai fabriqué des ancres à neige très pratiques pour les neiges de Laponie en mars-avril.
J'utilise des paniers de bâton de ski (modèle formé d'un disque plastique de 15cm de diamètre et 2,5 cm de large avec des sangles nylon en croix, dans le trou central je passe un anneau de 35 cm de sangle nylon terminée par un mousqueton léger). Un trou à la pelle de 30 cm de profondeur, le panier de bâton au fond, le mousqueton à la surface et bien tassé la neige. En une vingtaine de minutes la pression exercée pour tasser la neige suffit à légérement fondre la neige qui va regeler et l'ancrage est pratiquement comme du béton!
Le matin il faut découper à la pelle un cylindre autour de chacune des ancres pour les récupérer rapidement.
jda
Modifié il y a 9 ans
Salut Jda, tu aurais une photo ?

Avec Mtriclin ont prépare un article sur les ancres à neige et je suis curieux de voir a quoi ressemble les tiennes.
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 9 ans
Merci à Mtriclin et Jda d'avoir collaboré sur le sujet des Ancres à neige.

Avez-vous d'autres idées pour arrimer votre tente ?
Des idées de bricolage ?
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 9 ans