Asnes Ingstad

Bonsoir tout le monde,
J'ouvre ce poste car a priori le post déjà existant était inaccessible ??? Peut être que les modérateurs pourront raccorder ce sujet au post déjà existant…
Bref, je voulais vous parler de mon achat. Les Ingstad WL de chez Asnes. Merci Regis.
Il faut que je commence par mieux me décrire car cela mettra plus en relief mes choix. Je suis un télémarkeur de longue date, aimant la simplicité et amoureux du virage avant tout ! Aujourd'hui si je traine sur des forums de SRN c'est pour élargir ma pratique et la renouveler. Si je fais du plat c'est pour aller chercher une belle pente bien skiante et pas trop raide. Je suis aussi un amoureux de la technique et du beau geste… Et j'ai trouvé dans cette technique de virage un puit sans fond ! Et enfin, j'aime la découverte et les itinéraires originaux. J'adore les "classiques" bien entendu, mais l'aspect exploratoire (géographique et expérimental) est pour moi la principale source de motivation (au risque de faire un truc "pourri" smile).
J'ai donc renouveler mon matos :
  • Skis Ingstad 
  • Fixation 3 pins voile sans câble.
  • Cales de rehausse de 20mm.
  • Chaussure excursion.

Pourquoi ces skis ?
Parcequ'ils sont fins et qu'ils me font penser à mes 1ers amours les Morotto Extrem… Parcequ'ils sont modernes avec leur rocker hyper prononcé et leurs lignes de cote bien "tapered". Parcequ'ils sont pensés pour marcher mais aussi pour faire des beaux virages.
Pourquoi ces fixations ?
Parceque j'aime la simplicité, l'aspect historique-traditionnel et le déroulé de pied. Parceque la norme 75 c'est le plus polyvalent entre marche et descente et que le choix de chaussures est plus large et pérenne dans le temps.
Pourquoi ces cales ?
Parceque je n'aime pas décrocher dans un virage à cause de ma chaussure qui touche.
Pourquoi ces chaussures ?
Parceque le plastique c'est fantastique (en tout cas c'était le cas ici même il y a 3 ou 4 ans avant que les chaussures en cuir ne ressortent smile). Parceque je préfère assurer la rigidité avec les chaussures plutôt qu'avec des câbles. Parceque j'ai des grands pieds et qu'avec des chaussures en cuir ou synthétique ce sera forcément moins ride en torsion. Parceque sur un itinéraire de plusieurs jour je peux faire sécher mes chaussons. Parceque en montagne je peux mettre des crampons automatiques dessus. Parceque les Scott, c'est les chaussures les plus souples et les plus légères des coques plastiques. ET parceque au final le seul désavantage "pour moi", ce sera un déroulé de pied moindre.


Alors voilà… maintenant je vais les skier et je vous dirai ce que j'en pense pour mon utilisation qui est, certe, à la limite entre le SRN et le SRA autour de Grenoble. Vivement le printemps et la moquette à poils long !


A bientôt
Fred
    
Bonjour,
les ski ont l'air bien sympa, mais je trouve que la surface d'écailles est très petite. Tu nous diras si les ski accrochent quand même.
Salut Fred,
Jolis skis, déjà côté design smile! Je les ai vus chez Aventure Nordique en nouveauté, ils m'ont tenté à un moment mais j'ai finalement opté pour du matériel d'occase et une paire de Voile Objective BC. Ayant déjà une paire de Rossignol BC90, je me suis dit qu'avoir des skis plus large pour évoluer plus facilement en poudreuse et sur des profils plus pentu, pourrait être une bonne option; Pouvoir choisir la paire de skis selon les conditions en fait smile Je travaille mon télémark tant bien que mal, car y'a pas de doute, c'est l'idéal pour la plupart des descentes en SRN smile Au plaisir de se croiser dans nos montagnes grenobloises (je suis plutôt abonné au Vercors smile ) !
David
May the Force be with you
Alors fred, ces skis ??????
Je dois dire que je suis preneur de tes impressions !! Au vu de tes premières hésitations ( kom, vector ), je suis curieux de ton avis .
D' autant qu' en ce moment sur une distance de 30 m de distance tu peux rencontrer aussi bien de la poudre, de la croute ou de la soupe !!
Idéal pour se faire une idée sur des skis toutes saisons ?
Merci,
pilou.
J'ai moi aussi acheter ces skis cet automne.

Je vais essayer de donner mon avis. C'est un ressenti. J'ai précédemment été refroidi quand je m'étais acheté des Voile Vector. A force de lire des avis positifs je pensais avoir trouvé le skis ultime auquel rien ne résiste. Lors de mes premiers essais, j'ai été plutôt déçu. La neige était gelée et j'ai du faire demi tour après avoir essayé de passer une pente en devers. Sur le plat, sur neige dur ils ont tendance à flotter et suivre la pente plutôt que la direction qu'on leur donne. Ceci dit, je les ai ressortis dimanche dernier et je les ai trouvé très bien.
Tout ça pour dire que c'est un avis personnel.
Revenons aux Ingstad…
Donc je cherchais un ski agréable en descente (j'adore les descentes) et avec une bonne glisse sur les portions plates.
Quand j'ai vu que Asnes sortait un ski avec écailles avec un bon "Nordic Rocker" et des lignes de cotes pas trop élevées je me suis dit que c'était un bon candidat.
J'ai équipé ces skis avec des Voile HD Mountaineer 3-Pin (donc sans cale de rehausse et sans câbles). Je les ai utilisé avec des Alpina Alaska (qui viennent de repartir au sav).
J'ai préféré privilégié la légèreté (les skis sont très léger) et la liberté de mouvement (sur portion plate) plutôt que le contrôle précis et assuré du ski (en descente). Je me dis que le manque de contrôle on peut toujours le rattraper par la technique (ça donne même du piquant aux descentes).

Contrairement aux Voilé, mon ressenti sur ma première sortie a été très bon. C'était après un arrivage de neige fraiche avec pas mal de vent. En alternatif les skis vont bien droit, la spatule ressort toujours et la glisse m'a l'air bonne.
En descente, j'avais trouvé une pente abritée du vent par les sapins avec une bonne accumulation de poudreuse et j'ai eu l'impression d'être dans un film de glisse avec projection de poudreuse à chaque virage. Descente de rêve. Je n'ai malheureusement pas retrouvé ces sensations depuis.
L'accroche m'a l'air normale comparé à mes Madshus Eon mais moindre que des Fisher. Sur neige gelée, il faut bien s'appliquer et ça passe.
Les demi-peaux:
Il y avait dans la première montée (piste rouge alpin) de petites bosses qui s'étaient formées et qui sont restées pendant tout le mois de décembre. Je n'ai jamais réussi à les passer proprement (sans m'aider des bâtons) avec les demi-peaux. Avec des peaux sur tout le ski ça passait.
Je n'ai pas beaucoup testé les demi-peaux.

Ensuite, j'ai pu les tester sur à peu près toute les neiges.
Ce sont des skis qui vont bien droit. C'est très agréable en alternatif, ça peut être plus technique en descente. Sur neige dur, il faut bien marquer ses appuis pour les faire tourner.
Sur neige souple, ça tourne plutôt facilement. Cf photos (sur moquette, neige transformée par le soleil).


En neige poudreuse, le ressenti est très bon. La spatule ressort bien et le ski réagit très bien.





Merci pour ton avis.

vinc38
J'ai préféré privilégié la légèreté (les skis sont très léger) et la liberté de mouvement (sur portion plate) plutôt que le contrôle précis et assuré du ski (en descente). Je me dis que le manque de contrôle on peut toujours le rattraper par la technique (ça donne même du piquant aux descentes).

Modifié il y a 7 mois
Si pour tes voilé vector tu n'avais pas de chaussures rigide plastique c'est normal que tu ai galéré .
C'est un ski large, a utiliser avec des scarpa T4 ou plus .
Il faut arrêter de vendre des skis avec plus de 70 au patin avec des godillots.

Pile la réflexion que je me suis faite aujourd'hui ! Première sortie depuis le 4 février (smile), et j'ai fait prendre l'air à mes antiques godillots à la place des Svartisen. Même avec un patin limité à 59mm, j'ai bien senti la différence. En dévers sur neige dure les chevilles travaillent plus, et entre la malléole et le cou de pied le lacet est insuffisant pour assurer un excellent maintien en descente.
Si j'ai cité ce matin la phrase de Vincent , c'est que j'adhère tout à fait à son analyse (au moins pour les reliefs que j'arpente où il me faut vraiment chercher pour trouver des pentes, et qui seront toujours trop courtes).
gervais
C'est un ski large, a utiliser avec des scarpa T4 ou plus
Tout à fait d'accord, les Scott Excursion vont bien aussi pour les pieds tendres qui ne supportent pas les T4.
Et avec les bonnes chaussures, il y a la technique aussi. Si tu as fait de l'alpin, ça aide pour prendre des carres.
JMC
les crispi swartissen sont aussi à classer dans godillots car très souple malgré le plastoc de la tige.