Au secours mes skis ne glissent plus.

N_75
cela veut donc dire qu'à chaque passage du racloir une infime pellicule s'en va ?
si on regarde de (très) près une semelle de ski, on aperçoit des stries dans le sens de la longueur issues du passage "à la pierre" en sortie d'usine ou chez le skiman. Il peut y avoir différentes "structures" tant en forme (lineaire, en chevron) qu'en profondeur, en fonction du type de ski, de l'usage, du type de neige et de la qualité de la semelle. Pour nos skis de SRN, la structure est, pour ce que j'ai pu en voir, plutôt fine et linéaire. La semelle qui blanchit, ce sont les polymères de la semelle qui "s’effilochent" sous l'effet abrasif de la neige (ça fait comme un "duvet"smile Les polymères utilisés dans la composition de la semelle des Madshus ne sont probablement pas "haute densité" et s'érodent donc rapidement.

talonlibre
Le premier brossage bronze nettoye la semelle et fait ressortir la structure
et élimine une bonne partie de cet effilochage. Le fartage a pour principal intérêt de "coller" les "filoches" qui reste, mais comble aussi les creux de la structure, d’où un autre brossage pour éliminer le fart dans les creux.
L'outil Kuzmin (le mien est très basique, sans structures, style fer à rabot, mais bien moins tranchant) élimine le plus gros de la filoche sans (trop) attaquer la structure (faut pas y aller en bourrin non plus) Un petit coup de brossage derrière et franchement, ça le fait ! Quand les semelles des Madshus auront (re)blanchi, je vous ferais une petite vidéo.
Il y a peu de fabriquant de semelles de ski, mais beaucoup de "qualités" différentes tant dans la fabrication: extrudée, fritée… que dans la composition: PTEX, , NanoCarbon,
Les fabriquant de ski ne son pas très loquasses là dessus, mais certains font clairement de meilleurs chois que d'autres !
Hello Gedryg, les marmottes t'ont finalement libéré ?
Que la fente soit avec vous !
Modifié il y a 3 ans
stofdefou
je suppose que tu fais allusion au racloir Kuzmin.
Oui je pense que c'est de çà que les gars parlaient, je n'en ai jamais vu pour ma part.
Gedryg
un "vrai" fer à farter ( température plus stable, moins de risque pour la semelle, le fart qui fond plus régulièrement donc plus facile à répartir, une moindre consommation de fart <- semelle du fer alvéolée )
une brosse rotative à utiliser avec une perceuse sans fil ( gain de temps et d'énergie, cela n'empêche pas un dernier brossage à la main avec une brosse très fine )
un support 3 points comme en alpin qui évite au ski de se déformer lorsque l'on racle un fart un peu dur notamment ( serrage sur le point central uniquement )

un investissement qui devrait éviter que ces séances de fartage ne soient des corvées 


farter les écailles se fait sans trop de difficultés en posant un papier absorbant sur le fart encore chaud déposé sur les écailles, un petit coup de brosse rotative et c'est quasi nickel ( avec un fart tendre ), rien n'interdit pour un fini ultime de finir de dégager le fond des écailles avec un cure-dent en bois ( ce qui va finalement assez vite ! )

Ouha ! smile Mais c'est un fartage de compétition que tu nous fais là smile … Boudiou ! Moi je me casse moins la tête, c'est que du ski de rando smile C'est vrai que c'est mieux de bien glisser mais bon, tant que ça avance un peu smile
Modifié il y a 3 ans
Gedryd
un petit coup de brosse rotative et c'est quasi nickel ( avec un fart tendre
Ouais, parce qu'avec un fart dur, j'ai du gratter les écailles au scalpel pour virer le fart, malgré l'épisode papier absorbant.
Pour les écailles, il faut juste utiliser du fart tendre d'imprégnation (fart de glisse universel).
Même pour de la rando, le fer à farter est un bon investissement (45€ vite amortis), il me sert aussi pour les skis de skating de ma compagne.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Alors Vola : j'ai brossé la semelle avec la brosse laiton, les écailles avec la brosse nylon, appliqué le fart liquide, laissé sécher la nuit et chiffon doux.
Résultat : ça glisse beaucoup mieux.
Je vais attendre un peu avant de me lancer dans le fartage à chaud.
Merci à vous tous pour vos conseils et encouragements.
JMC
Ravi de voir que tu retrouves le plaisir de la glisse… les brosses font beaucoup pour les semelles qui s'encrassent vite… Pour beaucoup de parcours, le fart liquide appliqué la veille ça marche bien… Rebrosse bien au retour de ta sortie pour décrasser et refarte, tes skis te diront merci.
En fin de saison, une imprégnation à chaud avant le stockage estival aide grandement.
Bon ski auvergnat, cantalien ou limouzi…

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com