Becs de canard

A voir l'état des becs de canard de notre ami sur ce post:


http://www.skirandonnenordique.com/modules/newbb/viewtopic.php?forum=23&post_id=10775#forumpost10775


je pose la question : dans quel état se trouvent vos becs de canard ? J'ai entendu et lu que pas mal de pratiquants
avaient des problèmes au niveau des pins, les trous finissant par s'élargir au point de ne plus retenir correctement la chaussure . Pour ma part je n'ai jamais eu ce problème . Je ne l'ai mème plus du tout dans la mesure ou à présent j'utilise essentiellement des fix a cable , mais j'ai
très longtemps utilisé des simples Super Telemark et je
m'ai jamais eu ce soucis
Modifié il y a 10 ans
C'est sans doute le plus gros défaut de la norme 75 mm. Si on ne fait pas un minimum attention, on risque avec les 3 pointes d'abimer les trous sous la semelle 75 mm. C'est en insérant la chaussure sur la fixation que la semelle 75mm s'abime. Une fois en place, cela ne pose plus de problème.

Il est clair que les fixations de type Riva 3, Chili permettent de pallier à ce problème.
La voilé câble dispose des 3 pins et du câble, ce qui à mon sens répartit les tensions ou frictions sur les chaussures.

J’ai dû faire ressemeler chez Canin 2 paires de Scarpa T4… mais à chaque fois, j’ai utilisé ces chaussures sans ménagement en tractant de lourdes pulkas sans faire très attention au matériel.
Après réparation, j’ai longuement utilisé à nouveau les T4 dans une configuration rando nordique et je n’ai plus eu de problème.
Dans une configuration normale, en faisant attention lors de l’insertion des chaussures sur la fixation 3 pins de type Rottefella et Voilé on limite l’usure. Souvent c’est en insérant trop vite, en forçant dans la neige qu’on abime le bec de canard.



Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 10 ans
Entièrement d'accord avec toi, Régis ; cependant je
ne comprends pas comment un simple problème d'insertion
pourrait ètre a l'origine de la quasi destruction des
becs de canard de l'ami Delap ( cf le post cité plus
Chaut ) Je pensais qu'il nous répondrait dans ce post .
Cela dit tu parles de ressemmelage chez Canin . Tu as
en tète les prix ?
Modifié il y a 10 ans
il me semble avoir vu passé des photos de tubes métalliques, voire des mini-plaques métalliques permettant de renforcer les 3 pin vibram

une bidouille est probablement possible.
Modifié il y a 10 ans
Robert a écrit :
cependant je
ne comprends pas comment un simple problème d'insertion
pourrait ètre a l'origine de la quasi destruction des
becs de canard de l'ami Delap

Ça t'étonne Robert ?

On voit pourtant nettement que l'arrachement de la semelle correspond bien aux pointillés de "prédécoupage" que représentent les trois trous de la semelle et la fissure comme une libération de tension à leur passage.

À plus forte raison si le chaussage a parfois été "sauvage" et si le pas de telemark ou de propulsion ont été bien appuyés.
Modifié il y a 10 ans
Ce qui m'étonne surtout c'est que dans son message
DELAP , qui viens de s'inscrire sur le site pour proposer
à la vente deux paires de chaussures indique que
ce modèle qu'il vends tout de mème 40 euros a " peu servi " …
C'est dommage qu'il n'ait pas consulté les autres messages
de ce site .
Modifié il y a 10 ans
Sur mon modèle Crispi antarctique j'ai rencontré le problème d'un allongement des trous vers l'avant et finalement d'une difficulté à maintenir la chaussure dans la fixation en descente dans des neiges lourdes.Ceci après une dizaine de raid de 2 semaines en Laponie. j'ai fait remplacer le bout avant de la semelle uniquement et j'ai percer de nouveaux trous. j'avais préalablement essayé de combler les trous avec de la cire de réparation pour semelles de ski, mais sans succès.
Modifié il y a 10 ans
grandsteak a écrit :
il me semble avoir vu passé des photos de tubes métalliques, voire des mini-plaques métalliques permettant de renforcer les 3 pin vibram

une bidouille est probablement possible.

Bonjour,

effectivement, il existe des inserts métalliques à visser sous la semelle, nom de code "smile plates".
Voilé en faisait encore il y a quelques années, mais elles n'apparaissent plus sur leur site.
Après de longues recherches, j'en avais déniché deux paires l'an dernier, sur un forum télémark américain bien connu.
Ici, avec photos à l'appui:
http://www.telemarktalk.com/phpBB/viewtopic.php?t=64712&postdays=0&postorder=asc&start=15&sid=9b1167c5765184650531c9eabffcd340

Bref, on parvient encore à en trouver, mais c'est galère…

Perso, après avoir utilisé un moment une Rottefella telemark et une Voilé 3 Pins, j'ai testé les fixs sans pins, du genre Voilé Hardwire ou Rottefella Chili, et j'avoue que j'apprécie beaucoup la facilité de chaussage… mais comme on n'a rien sans rien, j'ai en contrepartie l'inconvénient du câble fixé à demeure… :-?

Parfois, je me demande ce que donnerait une voilé 3-pins à cable dont on limerait… les pins!
Je suis à peu près certain que la languette qui coince le bout de canard de la chaussure suffirait à maintenir celle-ci en place sur terrain plat et sans l'aide des cables…

Qui teste? :-D
Modifié il y a 10 ans
jda a écrit :
j'ai fait remplacer le bout avant de la semelle uniquement et j'ai percer de nouveaux trous.
.


Remplaçer juste le bec de canard ? Tu as un cordonnier de
génie ! Ca me parait pas simple . Si c'est faisable pour
un bon cordonnier on peut se poser la question de savoir
si il est possible d'ajouter un bec de canard a une chaussure de rando . Peux tu nous en dire plus sur cette
réparation ?

Je trouve les smile plate pas mal ; On peut objecter que comme elles utilisent des vis , ça introduit d'autres zones de fragilité dans le bec de canard . Un bricolage de ce type est théoriquement possible, seulement , comme le seul métal façonnable sans trop de difficulté pour un bricoleur moyen est l'aluminium, il faudrait une plaque 2 fois plus
épaisse pour assurer la mème rigidité que les smile plate ;
Ca auguementerait trop l'épaisseur du bec de canard .
Modifié il y a 10 ans
Robert a écrit :
Ce qui m'étonne surtout c'est que dans son message
DELAP , qui viens de s'inscrire sur le site pour proposer
à la vente deux paires de chaussures indique que
ce modèle qu'il vends tout de mème 40 euros a " peu servi " …
C'est dommage qu'il n'ait pas consulté les autres messages
de ce site .

Et oui, le modèle a peu servi quand même: la semelle a lâché à la deuxième rando avec une fixation Rottefella 3pin sans câble Supertelemark, dans une descente en neige lourde et pourrie !! Et même si j'ai continué à utiliser les chaussures avec des fix à câbles sans soucis, au total, j'ai du faire moins d'une semaine de ski avec… :-) Avant de passer au plastique qui correspondait mieux à ma pratique sur piste à l'époque (Garmont Gara que j'ai toujours, puis Garmont Excursion pour la RN). Ceci dit, ma femme a récupéré les fix 3pin sur ses skis de RN, et la semelle de ses Excursion n'ont pas bougé (ce sont pourtant des vibram comme les Crispi…smile: elle est peut être aussi moins bourrin que moi au moment de chausser, moins lourde aussi ? Pourtant, je faisais attention a bien positionner les pin's 8-)

L'an dernier, je me suis dit que çà ferait de bonnes chaussures de randonnée alpi-nordique (?) avec des Rottefella 412 mais en quelques années, j'ai pris une pointure (et quelques kilos) et elles ne me vont plus … Dommage car j'aimais bien ce modèle, plutôt bas (pas beaucoup d'appui avant arrière !) mais très rigide latéralement, chaude (chausson amovible) et bien étanche: bien équilibré, j'arrivais à faire de beaux virages carvés sur piste dure avec mes Atomic 80-60-70 en 210 (que je donne, sans fix, à qui prendra les chaussures sur place !) :-D Bon, j'arrête de vous faire l'article :-D

Je pense que les chaussures utilisées avec des fix 3 pin s'usaient beaucoup plus vite sur piste et avec des skis un peu longs (plus de levier ?): ce que plus personne n'utilise aujourd'hui, non ?
C'était un temps que les moins de 20 ans… :-D
:-D
Modifié il y a 10 ans