"Bottage"

Bonjour,
D'abord bravo d'avoir créé ce site !
Nous avons débuté cette année et louons nos skis à Lans (Altiplano, très sympa et très bon matériel de ce que nous pouvons juger) et à Espace Montagne (par commodité, sympa mais matériel moins flambant). Bref nous avons pu tester des outtabounds (neige dure ou neige très transformée), des europa crown (neige glacée et poudreuse très profonde) et des rebound (en gros identiques aux outtabounds) dans les mêmes conditions que les europa crown.
Notre question de novices porte sur les conditions en poudreuse très fraîche, les europa crown que j'avais déjà loués et qui était très performants près de la Montagnette (Vercors) quand le neige était dure et glacée tant en montée que sur le plat, étaient très en retrait en neige fraîche (col de la Charmette ce weekend) : ils bottaient tellement que je me retrouvais parfois avec 10cm de neige tassée sur la partie en écailles ! Un vrai concours de labours ;-)
A la descente, ma compagne filait avec les rebound sur la trace de montée tandis que j'avançais laborieusement un pied devant l'autre. La situation était complètement renversée par rapport aux conditions de neige dure…
Est-ce "normal" ou une sorte de fartage aurait permis d'éviter cette mésaventure ?
Modifié il y a 13 ans
ltor a écrit:
une sorte de fartage aurait permis d'éviter cette mésaventure ?


Je ne sors jamais sans un bloc de fart (Toko)que je pose à froid sur les semelles (par frottage) aussitôt que ça commence à botter : très efficace.
Fartage qui, entre parenthèses, n'empêche pas l'adhérence des peaux.
Modifié il y a 13 ans
Il va sans dire que les modèles de skis ne sont pas en cause (une marque ou une autre n'est pas plus sujette au bottage), c'est juste une question d'adéquation entre l'état de la semelle et les conditions de neige.
Modifié il y a 13 ans
Merci pour la réponse sur le fart !
Pourrais-tu me dire lequel tu utilises car la liste est longue et je m'y perds complètement dans les couleurs (toko fart dibloc HF bleu, gris, jaune, orange, rouge, blanc, …smile où est-ce plutôt le modèle
Express Mini Toko ou encore en sachets individuels ?
Enfin si je comprends bien la seconde réponse sur le fil, si une semelle nordique botte de la sorte, elle est HS ? les semelles des europa crown (bien que blanches) ne diffèrent donc pas des semelles noires de la série s-bound dans leur comportement vis-à-vis d'une neige collante ?
Modifié il y a 13 ans
ltor a écrit:

Enfin si je comprends bien la seconde réponse sur le fil, si une semelle nordique botte de la sorte, elle est HS ?



ça m'étonnerait ! ça n'a à mon avis aucun rapport.
Pour ce qui est du fart, j'utilise un conditionnement beaucoup plus simple que les deux modèles que tu cites : ce sont 4 petits pains de fart (bleu, jaune, rose) réunis dans un seul sachet et qui couvre une bonne amplitude de t° neige (par contre je ne connais pas le nom).
Je pense qu'en randonnée, nous n'avons pas besoin d'un fartage aussi pointu que les fondeurs : plus qu'une optimisation de la glisse, c'est l'anti-botte qui importe. Et là, l'art du fartage devient moins "scientifique": j'ai un copain qui ne jure que par le fartage à la bougie…
Modifié il y a 13 ans
Bien compris, merci pour les précisions…

Bonnes randonnées avec le retour en force de la neige S^i
Modifié il y a 13 ans
ltor a écrit:
(…smile
Enfin si je comprends bien la seconde réponse sur le fil, si une semelle nordique botte de la sorte, elle est HS ?
(…smile

Non ce n'est pas ce que j'ai voulu dire…

J'ai voulu dire que si dans des conditions données le ski X botte et pas le ski Y, ça ne veut pas dire que Y et meilleur que X, ou plus adapté à certaines conditions.
Modifié il y a 13 ans
MNi a écrit:
Il va sans dire que les modèles de skis ne sont pas en cause (une marque ou une autre n'est pas plus sujette au bottage), c'est juste une question d'adéquation entre l'état de la semelle et les conditions de neige.

Vraiment d'accord….
Je ne suis pas un adepte du fartage….car je sors souvent accompagné de ma belle pulka rouge et mes peaux de phoques.
Mais c'est vrai que j'ai vraiment envie d'essayer :
J'ai remarqué en Norvège….sur des terrains valonnés que les skieurs utilisent tous du wax.
Suivant les températures de neige, ils ont environ trois type de wax…
Du coup, ils accrochent lors des courtes et petites montées et filent dans les descentes…Aussi un grandre moitié des pratiquants utilisent des skis sans écailles…bien plus efficaces en descentes…
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 13 ans
Pour ma part je suis très partagé. J'ai eu de fisher e99 pendant 10 ans avec une semelle à farter et le moins que je puisse dire c'est que ca demande de la technique pour apprécier l'état de la neige.

J'ai eu des journées "noires" à patiner comme un fou ou à botter à chaque pas voir les deux dan s la journée !
La gamme de fart est tellement vastes que je trouve le choix délicats le matin quand on part avec une neige froide aux printemps et que vers midi c'est de la soupe, puis une peyite giboulée et la colle aux skis.

J'ai déjà du refarté completement mes skis en cours de ballades et user de la pate à défarter en montagen c'est pas simple pour le nettoyage de la semelle !!
Pour moi c'est fini le fart et je préfére de loin allez moins vite en descente ..
Modifié il y a 13 ans