N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Choix materiel, Votre avis?

Au fil des messages, le fait de ne pouvoir descendre (en télémark ou pas) avec des SNS ou des NNN semble être un acquis.
Et ben, j'suis pas du tout d'accord.

Bien sûr la norme 75 (et à + forte raison les T4) apporte un avantage évident (transfert d'effort accru).
Maintenant, il est tout à fait possible de télémarker (et même d'envoyer sérieusement…smile avec des SNS ou NNN dans des pentes sévères.
Il est évident que leur efficacité sur neige dure ou transformée est très réduite. Là, il faut lever le pied.
Par contre, en neige légère ou souple, se sont de vraies ballerines qui donnent beaucoup de sensations très fines.

Ce sont ces constats et ces conditions qui font que je n'utilise pas exclusivement mes T4 et que je trouve encore beaucoup d'avantages à mes Alpina BC 2050 (légèreté, souplesse de la cheville…smile
Modifié il y a 10 ans
stef a écrit:
Au fil des messages, le fait de ne pouvoir descendre (en télémark ou pas) avec des SNS ou des NNN semble être un acquis.
Et ben, j'suis pas du tout d'accord.

Et bien moi non plus. A partir du moment ou le talon est libre, il y a la possibilité de faire la Pas du Telemark.
Je crois simplement que c'est plus évident de le faire avec des skis larges et des coques rigides. Mais comme stef, j'utilise des Alpina 2050 et c'est tout à fait possible.
En tant que mauvais skieur, il m'est plus aisé de le faire avec des T4.
Un bon skieur n'a aucun problème avec des skis fins et des chaussures souples.

Je milite pour les skis larges et les chaussures rigides pour permettre à un plus grand nombre de personnes de faire de la rando nordique…. Mais en soit on peut tout faire avec l'ensemble du matos !
En ce qui concerne les pistes noires, je pense que c'est réservé aux excellents skieurs…. mais la rando nordique est conçue pour être loin du bruit des pistes et hors des traces….
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 10 ans
Ha!
:-)
Merci pour cette réponse elle me réconforte dans mon idée première de prendre SNSBC ou NNNBC. Ça a l'air gérable de se diriger sans êtres des armes de descente. Mais c'est light et agréable.

Il est correct de dire que je ne cherche pas l'efficacité de ski de randonnée. (Il y a le ski de rando pour ça et j'en ai déjà)

Mais bien des skis de randonnée nordique qui puissent faire des virages pour contrôler ça trajectoire & ça vitesse dans tt les condition de neige.
Quitte a pas descendre a fond et a travailler un peu ça technique a choisir là ou on passe… 8-)

Contrairement a mes ski droit/étroit qui technique ou pas technique ne le permette pas ou que dans des neige que l'on a que très très rarement…et encore c'est houlahoulala instable! Et je parle pas du bon vieux ski qui se prend dans une trace de raquette et qui tellement droit et étroit qu'il est irrécupérable et c'est l'auto croque en jambe. :-(
Si c'est pour reproduire ça avec du nv matériel, c'est pas la peine j'ai déjà tt se qu'il faut :-D

Bon je m’emballe a dire que c’est tt bon, il y a peut êtres des avis contraire…

Merci pour les observations.
Modifié il y a 10 ans
Je n’avais pas vue la réponse de Régis Cahn.

Cela est sûrement vrai,

Englobe tu dans ton affirmation "Mais en soit on peut tout faire avec l'ensemble du matos !" => Les skis alternatifs droits et étroit?

Moi j'ai commencer avec ça (c'était pas cher, c'était pour voir)
Ils sont parfait sauf que ça fait 2 ans que j'essaye de faire des descente avec c'est la grosse misère en virage… instable, non directif, …

J’arrive parfois à viré, mais jamais 2 de suite… ou c'est les condition qui vont bien 1 fois par ans…

Dans les traces de raquette marquer c'est la trace qui dirige, pas moi…

Avec du nouveau matériel comme on l’évoque, j’ai bon espoir de voir se point grandement évoluer… sans vouloir l’impossible bien sur.

Car si c'est pour reproduire ça avec du nv matériel, c'est pas la peine j'ai déjà tt se qu'il faut…

Et ce n’est pas grave, je me fais très plaisir hors mis les descentes.

Ton avis Régis?
Modifié il y a 10 ans
Pour illustrer ma réponse, je vais te donner un exemple :
J'ai des amis qui ont des skis Forester / Sporten (ski relativement étroit). Ils ont essayés des Fischer Outtabounds avec les mêmes fix et chaussures… (NNN BC + Aplina 1550).
Après une sortie, ils ont achetés les Fischer.
Pourquoi ?
Parce que ces skis, se skient court. La forme parabolique permet d'aller chercher les virages 10 fois plus facilement qu'avec un ski droit et fin et long.

Tu évoques : "skis alternatifs droits et étroit"…
Tu parles du ski de fond ?
Si je comprend bien, tu prends une paire de skis de fond pour aller hors des traces ?
Et bien oui, si tu es un Excellent skieur, tu dois pouvoir passer partout… Mais comme c'est hyper rare et hyper dur d'être un excellent skieur, tu rencontres des difficultés dès que le terrain prend de la pente, du dévers, des traces d'humain en snowshoes… Rien de plus normal.

Pour répondre précisément :
Si tu changes tes skis droits par des skis larges et courts, tu va forcément gagner en maniabilité même en conservant le système SNS ou NNNBC. Le fait d'avoir le talon libre laisse toujours la possibilité de rencontrer des difficultés, mais le contrôle est largement meilleur.

A vrai dire, je ne comprend "pratiquement" pas pourquoi les magasins essayent encore de nous fourguer des skis de fond avec des carres pour le Hors traces… Nos massifs ne sont pas des massifs scandinaves ou finlandais.
Chez nous, on monte, on descend, on dévers, on rame, on bute.
En Norge, sverige ou Suomi, on file, on glisse….
En tout cas, j'ai les deux et je fais largement la différence. Mais je conserve l'idée qu'on s'amuse beaucoup avec les deux.

Mais j'appuie sur le fait que si on veut vraiment avoir une pratique ludique, de glisse et qui sort du registre "ringard" et "dernier mohicans" on doit nous proposer des skis larges : Outtabounds, Snowbounds, Xadv 89…
Rossignol, Atomic fabriquent ces produits mais les commercialisent pour le marché US.
Pas chez nous, puis nous avons une culture "ski de fond" hors des traces….
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 10 ans
Merci pour ton expérience

(D’autant plus que mon précèdent post était pas super lisible… :-)
Modifié il y a 10 ans
Bonjour Roro, bonjour Regis et les autres membres du forum,

puisque le sujet porte sur les XAdv de Salomon, je me devais de faire un premier retour. Pour mémoire,je me suis enregistré à la mi-décembre sur le forum pour trouver conseil sur le matos de Backcountry, étant parti sur du léger et manoeuvrable (je me retrouve assez sur le cahier des charges de Roro), et ayant acquis depuis un set Salomon Xadv89 en 168cm (je fais 175cm pour 67kg) + fix SNSBC + chaussures Xavd-8.

Après 10 jours d'utilisation quasi quotidienne, je peux déjà partager quelques observations:

Les skis portent bien!
après les E99 de Fischer (ski BC droit en 180cm) on est dans un autre monde. Le ski étant plus large, le pied reste bien à plat, c'est bcp plus confortable.

Super-légers!
A 2300g net la paire + fix, le set (doublé de peaux: + 400g) est d'une efficacité redoutable en montée: Adieu randonneurs "classique" (même monté en dynafit speed sur skis légers)…

Contrôle à la descente:
super en poudreuse sur fond dur ou sur neige dure; super galère en neige croûtée. Perso je ne suis pas bon skieur et ne maîtrise pas le Pas télémark, ceci dit je pense qu'à moins d'avoir une technique excellente, même des skis large et taillés comme les Xadv ne remplaceront jamais une paire de ski de randonnée classiques.
Du coup: j'en reviens vite aux conversions et descentes en traversée dès que les conditions ne permettent plus un contrôle suffisant des skis.

Accroche (des écailles):
je n'ai connu que les Fischer jusqu'ici, et je ne les ai utilisé qu'à quelques reprises; j'avais été frappé par la qualité de l'accroche.
Reste que les Salomon me paraisssent avoir une accroche sensiblement moins bonnes. Un magasin des Rousses m'avait à ce sujet informé qu'un moniteur de la région avait déjà constaté cette faiblesse et émettait une réserve sur ces skis. A voir confirmé ou infirmé par d'autres utilisateurs…

Chaussures, confort du pied:
hyper confortables! J'ai du salomon pourle running, le snowboard, les chaussures de montagnes, je n'ai jamais été déçu sur ce point et cette paire ne fait pas exception.

Chaussures, chaleur et respirabilité:
elle sont indéniablement chaudes. En revanche Attention! je ne sais pas si ça vient du système de guètre, mais elles respirent très mal, et deviennent rapidement humide, même par temps froid comme actuellement. Du coup et paradoxalement en cas de longues poses le pied finit par se refroidir à cause de l'humidité. Donc on oublie les sortie sur plusieurs jours, et il faut systématiquement les bourrer de papier journal au retour pour les avoir suffisamment sèches le lendemain.
A ce propos le journal est retrouvé vraiment plus humide que dans n'importe quelle des chaussures que j'ai pu utiliser jusqu'ici, ce qui témoigne bien de ce problème. Je précise enfin que j'utilise des chaussettes hyper fine pour le cyclisme, qui fonctionnent à merveille pour évacuer l'humidité du pied.

Fixations… Mwouais:
encore une fois je suis néophyte en randonnée nordique, mais néanmoins assez expérimenté avec le matos de montagne en général: après 2 jours d'utilisation, la gomme grise de la fix à montré des signes claires d'usure (Cf photos..). Honnêtement je trouve ça lamentable, puisque mon utilisation a été tout à fait normale…

Sinon, et cette fois j'en appelle à vos conseils: une des fix "couine" à chaque pas quand la talon vient s'enchâsser dans le rail de la fix… il semble que ça viennent uniquement du frottement de la semelle en caoutchouc et du rail plastique… Ca gâche un peu le plaisir quand on est tout seul dans la fraîche au calme… des idées pour y remédier?

Voilà en quelques mots ce que je peux en dire à ce stade. C'est donc globalement positif, avec quelques limitations évidemment (contrôle en descente relatif, accroche médiocre), et quelques détails qui me paraissent ne pas être loin de petites erreurs de conceptions (usure fix, couinement..).

Au plaisir de vous lire,


Pablo
Modifié il y a 10 ans
Merci pour ton retour d'expérience.
En plus si ton niveau en ski est plutôt moyen, c’est encore plus clair pour moi.

Pour toi:
Ok en poudreuse sur fond dur ou sur neige dure.
Au secours en croûté.

Puisque tu en as, complément Important:

Comment cela se passe t'il sur les trace de raquette avec les xadv?
Avec mes ski de fond actuel, dans les traces de raquette marqués, c'est la trace qui dirige, pas moi…souvent source de gamelle car le ski part dans tt les sens…

Comment cela se passe t'il sur les trace descendante zigzaguent franchement entre les arbres? Ça tourne suffisamment court ou le ski ne vire pas assez 1 fois sur 2?


Par contre ton avis sur la respirabilité des xadv est refroidissant ;-)…
Ceci dit tt mes pompes de neige respire mal (étanche = même avec goretex, grosse humidité…smile
C’est vraiment la cata à ce point?

qq a d'autre retour?


ps:
Pour la fix qui "couine" à chaque pas quand le talon vient s'enchâsser dans le rail de la fix…
=> Tu as essayé de mettre un peut de paraffine. Juste pour voir si le couinement disparaît… enfin je dis ça sans savoir si ça marche
Modifié il y a 10 ans
Concernant le suivi de trace de raquettes, je dirais que c'est sans problème sur le plat ou en montée, excepté dans ce cas l'accroche pas terrible sur neige (froide) tassée, ça patine vite.

Sinon en terme de contrôle, dès que ça descend un peu si tu es dans des traces de raquettes, attention quand même… Perso je garde pour l'instant un ski en dehors de la trace pour pouvoir en sortir rapidement si je commence à perdre le contrôle.

Maintenant si tu parles de suivre une trace de raquette qui zigzag à la descente entre les arbres, honnêtement, je sortirai de la trace pour en faire une moi-même. Tant que on est dans un trace profonde les skis vont la suivre sans grands problèmes par contre on va vite prendre de la vitesse et ça devient vite casse-g…..

Enfin est-ce que ça tourne "franchement court"..? si on parle de virages carvés, il faut se rappeler que les lignes de cotes ne sont pas celle d'un ski de piste voire de rando bien taillé. Donc, bôf.. Par contre si encore une fois on a une bonne technique et que les conditions de neige sont bonnes, je pense que oui ça reste bien bien maniable.

A+

P.
Modifié il y a 10 ans
Merci pour la réponce

D'autres avis?
Modifié il y a 10 ans