Choix Réchaud Bois

Hello,
Pour mon trip en Laponie (il y a unj fil au cas ou), je vais partir sur un réchaud à bois (plutot qu'essence : cause avion, odeur, et du fait que je serais en zone boisée donc avec plein de bois).
J'ai vu plusieurs réchauds sur monrechaud.com : entre 49€ et 89€ (donc belle différence), lequel prendre? après retours d'experience, qu'elles sont pour vous les différences, si on prend en compte le poi ds (que je préfèrerais leger), mais stable, et surtout simple a allumer et utiliser. (d'ailleurs, y a-t-il des différences?)

Merci pour votre aide (c'est urgent, faut que je commande rapidement)

Nico
Passionné des régions nordiques, d'outdoor et d'aventure : n'hésitez pas à visiter mon blog : www.carnets-nordiques.com
Modifié il y a 5 ans
Je vais encore mettre mon grain de sel, mais tout ce que je dis n'est pas prendre au pied de la lettre…!!


Pour moi, tous ces réchauds à bois sont bien trop chers…! Le moins cher des réchauds à bois, c'est celui que tu trouves sur place, avec les moyens du bord….et ça marche parfaitement.

Réchaud à bois sur le pouce...

En plus d'être efficace, tu as la satisfaction de le construire toi-même, c'est valorisant.
Mais ça demande un peu plus de temps de travail, et une petite hachette, bien plus utile en bivouac qu'un réchaud.




Sinon, file sur le forum des MUL, ils ont un tas de chouette réchauds bricolés avec de simples boites de conserve qui coûtent un minimum pour une bonne efficacité.


Je prend toujours avec moi une petite hachette ou une scie pliante, et de la ficelle, lors de bivouacs en forêt…
Tu peux alors tout faire :
fabriquer ton feu, ton lit, un plan de travail, un abri, un siège…. Ca fait un peu option scout, je te l'accorde, mais les soirées sont ainsi occupées, et en milieu boisé, cette matière participe grandement au plaisir d'être dehors.

:-D
Modifié il y a 5 ans
lepiero a écrit :
Je vais encore mettre mon grain de sel, mais tout ce que je dis n'est pas prendre au pied de la lettre…!!


Pour moi, tous ces réchauds à bois sont bien trop chers…! Le moins cher des réchauds à bois, c'est celui que tu trouves sur place, avec les moyens du bord….et ça marche parfaitement.

Réchaud à bois sur le pouce...

En plus d'être efficace, tu as la satisfaction de le construire toi-même, c'est valorisant.
Mais ça demande un peu plus de temps de travail, et une petite hachette, bien plus utile en bivouac qu'un réchaud.




Sinon, file sur le forum des MUL, ils ont un tas de chouette réchauds bricolés avec de simples boites de conserve qui coûtent un minimum pour une bonne efficacité.


Je prend toujours avec moi une petite hachette ou une scie pliante, et de la ficelle, lors de bivouacs en forêt…
Tu peux alors tout faire :
fabriquer ton feu, ton lit, un plan de travail, un abri, un siège…. Ca fait un peu option scout, je te l'accorde, mais les soirées sont ainsi occupées, et en milieu boisé, cette matière participe grandement au plaisir d'être dehors.

:-D
L'idée est sympa, maintenant je vais arriver en fin de journée, et j'aurais besoin rapidement de pouvoir me faire de l'eau et à manger…n'ayant pas totalement confiance en ma capacité à faire un bon feu (et un réchaud fonctionnant), j'étais plutot sur un réchaud fonctionnel.
En cas de fabrication, quel est le truc important, est-ce uniquement un truc surelevé dans lequel on met son bois et on fait hauffer? En fait j'y connais rien (ne suis pas trop bricoleur, même si rien contre)…
Passionné des régions nordiques, d'outdoor et d'aventure : n'hésitez pas à visiter mon blog : www.carnets-nordiques.com
Modifié il y a 5 ans
Un réchaud bois, c'est juste un feu… concentré dans un réceptacle placé au sec.

A la limite, sur le site de "mon réchaud.com", tu achètes juste le pare-vent Vital grill à 30 balles, et tu as un réchaud si tu prends soin de faire ton mini feu sur un endroit sec, à l'intérieur du pare-vent…

Pourquoi dépenser plus pour un produit plus recherché…? Gagner 3 minutes de chauffe car il y a des petits trous sur les côtés pour augmenter le tirage…?
Je ne vois pas l'intérêt, sachant que de toute façon, le plus grand avantage du bois est de le trouver sur place, donc d'économiser le poids du carburant et du réchaud à transporter.


Par ailleurs, il ne faut pas voir le bois comme une recette miracle, car ça pue, ça noircit les gamelles, ça demande bien plus de travail qu'un réchaud à combustible ou gaz.

C'est un choix à faire, mais toujours une histoire de compromis.
Faire un feu lors d'un bivouac, ça reste un grand plaisir, et le temps passé à le faire ne compte pas. Il faut prévoir ce temps dans ta journée d'itinérance…!




Si tu n'as aucune habitude de faire du feu, oublie le réchaud à bois.
Même avec cet artifice, il faut quand-même maîtriser la confection du feu :
Aller en forêt…
Récolter le combustible sec…
Le tailler…
Préparer la place de feu…
Faire une bourre…
Protéger du vent… etc…

Comme tu vois, le réchaud ne suffit pas pour espérer manger tes nouilles chinoises en 5 minutes…
Pour ça, il y a les réchauds gaz.
Modifié il y a 5 ans
As-tu envisagé les réchauds à alcool ? Ton périple est court et tu n'auras donc pas besoin d'une grande quantité.
J'en utilise régulièrement pour faire chauffer mes nouilles, par contre je n'ai jamais essayé d'y faire fondre de la neige pour avoir de l'eau.
Mais il me semble avoir lu que ça marche également. D'ailleurs, une marque phare dans ce domaine est suédoise…y z'ont ben dû essayer !

Parce que les réchauds à bois, si tu n'as pas l'habitude, à mon avis, oublie pour l'instant…et entraîne toi dès ton retour pour l'an prochain ! Mais je connais des gens qui n'utilisent que ça …
Et l'alcool à brûler pourra te servir pour allumer un feu de bois si tu en as envie.
Modifié il y a 5 ans
N_75 a écrit :
As-tu envisagé les réchauds à alcool ? Ton périple est court et tu n'auras donc pas besoin d'une grande quantité.
J'en utilise régulièrement pour faire chauffer mes nouilles, par contre je n'ai jamais essayé d'y faire fondre de la neige pour avoir de l'eau.
Mais il me semble avoir lu que ça marche également. D'ailleurs, une marque phare dans ce domaine est suédoise…y z'ont ben dû essayer !

Parce que les réchauds à bois, si tu n'as pas l'habitude, à mon avis, oublie pour l'instant…et entraîne toi dès ton retour pour l'an prochain ! Mais je connais des gens qui n'utilisent que ça …
Et l'alcool à brûler pourra te servir pour allumer un feu de bois si tu en as envie.
Les réchauds classiques j'avais un peu peur de l'avion et que ça ne passe pas, et devoir trouver du combustible sur place…quand au feu, je devrais y arriver (j'aurais des allumes feu, et visiblement le froid ne sera pas si important que ça, du bois à foison, donc ça devrait le faire).
Passionné des régions nordiques, d'outdoor et d'aventure : n'hésitez pas à visiter mon blog : www.carnets-nordiques.com
Modifié il y a 5 ans
Va pour le feu alors…!

On ne peut qu'inciter à utiliser le bois lorsqu'il y en a, car c'est convivial et écologique.
Même si ça demande un peu d'entraînement, faire du feu est toujours réconfortant et ça occupe bien les soirées.

Je ne saurais pas te conseiller de modèle de réchaud car je n'en ai utilisé qu'une sorte, mais d'autres plus cultivés en la matière vont peut-être t'aiguiller…


Quelques astuces quand-même, pour ta sécurité :

- Pas de feu trop près du bivouac…
- Attention aux étincelles et tisons qui adorent faire des trous dans les duvets…
- pour la cuisine, ce qui chauffe, donc ce qui cuit, ce sont les braises, et pas les flammes qui noircissent les gamelles et brûlent les aliments…
- Plus le bois est sec et meilleur est son rendement…
Du bois vert peut brûler (le bouleau super), mais à 50% seulement de son pouvoir calorifique…
- Même sous la neige ou s'il pleut, tu trouveras du bois sec, en suspension dans les branches basses des arbres, là où c'est abrité…
- Pour faire du feu sur la neige, soit tu creuses jusqu'au sol si la couche est fine, soit tu fais un lit de branches en plusieurs couches pour isoler le feu du sol enneigé…
- Pour de bonnes braises à cuisson : Le pin, le bouleau, l'érable, le hêtre, l'aulne ou le chêne…!
- Pour se chauffer : le merisier, l'érable ou le sapin, même vert…


Enfin voilà quoi, je vais pas te faire un discours sur le feu, sinon j'y serais encore à ton retour de Laponie. :lol:
Modifié il y a 5 ans
Super ce réchaud buche Pierô!

Sinon Laponico, passes quand même tes nuits pas trop loin d'un refuge… Tarp et réchaud à bois c'était mon matos lors d'un w.e. d'octobre dans le Vercors (photos post #167).
Température pas trop froide, légèrement négatives en soirée avec un peu de vent, et positives le matin.

Mais mon réchaud à bois "geant vert" qui en été est aussi efficace que mon gaz a été dur d'oreille. On a mis un bon moment avant de manger à peu près chaud.
Dans un si petit foyer, tout le bois que tu apporte est froid, possiblement humide, tu es forcément dehors, et c'est une attention de tous les instants.
Bref, en inter saison sous nos latitude ça peut déjà être sport, je partirai pas toulaho avec ça…
mais je me plante peut-être… racontes nous.
Modifié il y a 5 ans
ToneTroope a écrit :
Super ce réchaud buche Pierô!

Ouais, c'est facile à faire et ça peut tenir plus de 2 heures de chauffe si tu prends soin de choisir une bûche de bois vert. Si tu choisis un morceau sec, la bûche brûle trop vite…




Par contre, c'est vrai qu'un petit feu est bien plus difficile à réaliser et à maintenir en vie. Je ne dis pas de faire un feu de la saint Jean pour cuire un sachet de nouilles, mais je trouve dommage de faire un mini feu juste pour se faire à manger. Le gros effort est à l'allumage, et de trouver les bons matériaux et de le maintenir chaud.
L'expression fait sourire, mais l'image est juste. Un petit feu sera forcément "froid", et finalement, surtout sous la neige, tu passes ton temps à l'alimenter pour faire sécher le bois et t'es pas prêt de bouffer…!

Plus un feu est capable de garder une chaleur, plus il brûle facilement (ex.: un poêle à bois). Il faut parfois aider au départ, en plaçant des roches ou des bûches qui entourent le feu et lui gardent sa chaleur.


Donc, quitte à faire du feu, et étant donné l'investissement en temps et en travail au bivouac, autant prendre la peine de faire un vrai feu, avec suffisamment de combustible pour assurer les braises de cuisson, les flammes pour s'éclairer, et la chaleur pour sécher ses vêtements et son corps…!

Je crois que ça vaut pas le coup de faire un feu juste pour manger en bivouac hivernal.
Modifié il y a 5 ans
Bon, le problème est résolu, on m'a prêté un réchaud à bois : ça devrait aller, j’emmènerais de quoi le lancer, et me ferais un plaisir de ramasser mon bois (pour faire après un gros feu, je verrais de toute façon). Maintenant, c'est bien regarder les conseils pour faire le feu (merci Lepiero pour tous tes conseils)
Passionné des régions nordiques, d'outdoor et d'aventure : n'hésitez pas à visiter mon blog : www.carnets-nordiques.com
Modifié il y a 5 ans