Conseil pour changement de fixations/chaussures

Bonsoir à tous,

Après deux saisons passées avec des chaussures salomon XADV 6 et les fixations associées, j'ai décidé de changer tout ça.

Plusieurs raisons à cela.

Tout d'abord, je suis très déçue de la qualité des chaussures Salomon. La première saison elle sont retournées au SAV pour cause d'usure précoce au niveau de la pliure et de dysfonctionnement de la fermeture éclair. Deuxième saison, retour SAV également pour cause de mauvaise conception de la chaussure : la barrette de fixation n'est pas perpendiculaire à la gouttière moulée sous la semelle. Résultat : impossible de caler la chaussure de le rail de la fixation car il y a un bon centimètre de décalage au niveau du talon (voir photos jointes). Pour ce dernier retour SAV je bénéficie d'un avoir.

D'autre part étant une médiocre skieuse et possédant une paire de Sbound 88, j'ai eu l'occasion de constater que l'ensemble skis "larges", fixation SNS et chaussures souples ne me permettait pas gérer mes carres comme il faut en particulier en condition de neige dure et pour certains virages. Les essais que j'ai pu faire avec des fixations en 75 m'ont convaincue que je pourrais améliorer ce point en adoptant cette norme. J'ai le sentiment que ce montage serait une béquille appréciable pour la skieuse que je suis.

Pratiquant beaucoup dans les Vosges avec des parcours relativement "plats", je souhaite garder de la souplesse dans le déroulé de pied et ne veux pas de chaussures rigides. Du coup je m'oriente plutôt sur des Crispi Svartissen malgré leur prix (mais c'est bientôt Noël ;-) ). Concernant les fixations, je songeais à des Chili de Rottefella car moins sollicitantes pour les semelles d'après ce que j'ai pu lire sur le forum. Qu'en pensez-vous ? Par je m'interroge sur la qualité du déroulé du pied pour faire de long parcours de plat ou de faux plat. Je suis preneuse de tout avis ou conseil sur ces deux points.

A bientôt sur les chemins enneigés,

SoL
Modifié il y a 6 ans
salut sophie,
dans la mesure où tu te préoccupe de la qualité du déroulé, je te conseille d'éviter les chili, et de privilégier un modèle en 3 pin
du coup, à cela, tu peux ajouter un câble ou des ressorts et tu te retrouves avec des fix bonnes à tout faire : bonnes sur le plat et en montée, bonnes en descente
l'option des 3 pin sans câble est à réfléchir également, en fonction de tes attentes en descente
pour ce qui est des contraintes sur les semelles, si tu chausses délicatement, les 3 pins tiendront de nombreux hiver.

voilou
Modifié il y a 6 ans
Bonjour Sophie,

Les Svartisen sont un bon choix si l'on souhaite privilégier la marche et le déroulé du pied, mais pas les Rottefella Chili dont le débattement est trop faible pour le SRN.

La meilleure solution actuellement avec la Crispi est la Voilé 3 pins hardwire avec son câble rigide amovible. Elle est bien plus moderne que la 3 pins cable et rigidifie la Svartisen à la descente.

Dans une longue montée ou une zone de long plat, on peut enlever le câble, l'avoir dans le sac ou le laisser à la maison. Certains déverrouille la talonnière et le laisse reposer sur le ski.

Comme le dit justement Grandsteak, les 3 pins n’abîment pas les chaussures si l'on prend le temps de chausser soigneusement.

Bon début de saison :-P

PS : la meilleure "béquille" pour la descente serait d'utiliser un ski un peu plus large sous le pied comme le Madshus Epoch ou une équivalent chez Fischer.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 6 ans
Je confirme les Svartisens offrent un bon déroulé du pied sur le plat en alternatif… mais si tu recherches une chaussure un peu plus souple (sans pour autant être une chaussure de ski de fond) permettant également de faire des virages télémark, tu as aussi la BC X 12 de Rossignol. Voir le test en cliquant ici.

Sinon, quelque soit la chaussure que tu choisisses, la Voilé 3 pins hardwire avec son câble rigide amovible s'impose à mon avis aussi, pour les mêmes raisons citées ci-dessus.
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 6 ans
Salut à vous
Je me permets de m'immiscer dans la conversation pour poser une question, dont la réponse pourrait d'ailleurs être utile à Slequedois :
hormis la plaque de réhausse, y-a-t-il une différence sur le terrain entre la Voilé 3 pins Hardwire, et la Voilé 3 pins câbles ?
…je ne connais que Rotteffella, snif !
Modifié il y a 6 ans
OUI avec les voilés hardwire le talon est completement libre car les tiges metallique se clipsent a l'arriere de la cale pas besoin de les retirer pour les mettre dans les sac elle ne genent pas) :pas de bruit pas de force supplementaire a exercer.Par contre si on utilise les
"cables",la fix devient active .
J'envisage cependant de prendre des chaussures rgides t4 ou Scott car les semi rigides type crispi ou bcx 875 ne permettent pas un guidage precis en cas de neige pourrie ou pleine de trous fait par les raquettes .(enfin pour moi )
Elles ont tout pour elles sauf peut etre le prix 135 euros a la boutique.


Modifié il y a 6 ans
Bonsoir à tous,

Merci pour vos réponses. L'unanimité semble voter pour les Voilé Hardwire.

Qu'est ce que cela veut dire exactement que chausser soigneusement avec les 3 pins ? Est-ce toujours possible de bloquer les cables sur les cales lorsqu'on ne s'en sert pas ou bien faut-il penser à cette utilisation au montage des fixations ?

J'avais également vue les Rossignol BC12 mais j'ai lu plusieurs retours sur la solidité de cette chaussure dans la durée et je n'ai pas envie de revivre l'expérience Salomon…

SoL (qui va devoir utiliser ces skis de télémark nouvellement acquis et des peaux si elle veut profiter de la neige qui est tombée sur le massif vosgien ce we)

Modifié il y a 6 ans
Entièrement d'accord avec Christian sur la supériorité de la Scarpa T4 en neige pourrie… mais comme Sophie parlait de terrain très nordique, la Svartisen semble plus adaptée.

J'ai vu l'ami Sancho envoyer du très gros avec ses Svartisen l'hiver dernier. D'accord il est léger, nerveux et a un gros niveau de ski. Il a fallu se battre pour le suivre et se sortir les tripes. Tout cela pour dire que la Svartisen a du potentiel avec une 3 pins hardwire mais reste "fine" à skier.

L'amateur de descentes préférera sans doute la T4, mais si j'avais à faire une longue traversée avec de la marche et du portage, je prendrais les Svartisen sans hésitation.

Sophie, il faut monter les cales avec les fixations, même si tu n'en vois pas l’intérêt immédiatement, elles te serviront plus tard car elles permettent une meilleure transmission des appuis aux skis et une meilleure prise de carre, y compris en terrain nordique. Le tout, pour un poids marginal par rapport aux avantages.

Chausser soigneusement les 3 pins, cela veut dire prendre garde de placer les trous des chaussures sur les ergots de la fixation sans forcer. La semelle de la Svartisen se cale très bien dans la Voilé… avec un tout petit entrainement, le tour est joué.

La neige tombe sur le Jura, 15 cm à 1000 m ce soir à 19h30.

Bonne saison et plein de belles courbes sans trop de baignoires, :lol:

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 6 ans
Bonjour à tous,

J'ai donc opté pour des Voile Hardwire qui devraient arriver aujourd'hui. Et comme la neige s'est invitée sur les Vosges ces deniers temps, j'ai fort envie d'aller essayer tout ça pour mes premières baignoires de l'année (en douceur parce que la sous-couche n'est pas toujours au rendez-vous).

Le hic, c'est que les rares ateliers skis du secteur nancéien n'ont pas les gabarits pour me monter ça. Du coup, je me tourne vers le forum pour des tuyaux pour le montage de fixations Voile.

Des idées,

Bel après-midi,


SoL (qui regarde les flocons fondus qui tombent pas la fenêtre)
Modifié il y a 6 ans
Maître Talon Libre est passé par !

et merci également à Geoff

Je continue à m'inviter au milieu de tes messages…
…il y a un aspect qui me semble n'a pas été soulevé, c'est la facilité ou pas à la pose, de bien axer les trous de fixations, de façon à ce que la chaussure soit bien dans l'axe du ski ?
Modifié il y a 6 ans