N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Coup de gueule !

Hello,
Mes Madshus arrivent en fin de vie et je voulais changer skis et fixations.
Par contre je viens de voir des augmentations énormes sur le matos notamment les fixations les Voilé Hardwire qui sont A plus de 200 euros alors qu'elles étaient à 135 euros.
De plus je trouve que 300 euros pour une paire de skis qu'on ne peu pas réparer je trouve cela un peu abusé.
Mes écailles sous la semelles ont pas mal souffert depuis 3 saisons, j'ai pris quelques cailloux, racines … et a la différence des skis de rando alpin il est impossible de réparer les écailles a moins de faire un surmoulage de la semelle et la je vois plus l’intérêt de faire du ski de rando nordique avec une semelle lisse.
Je me suis mis au ski de rando nordique car j'en avais assez de tirer mes alpins sur les parties plates et de mettre et enlever les peaux …
Je voulais des skis pour tout faire et j'avais trouvé, de plus il y a de ça 3 ou 4 ans les prix étaient intéressant en comparaison a du ski de rando alpine.
Sur telemarkpyrenees Madshus annum + voilé hardwire et Scarpa T4 au environs de 500 euros.
Enfin voilà je trouve cela vraiment dommage car cette façon de faire du ski m'avait vraiment botté.
Je vais donc finir jusqu'au noyau mes Madshuss et reprendre les alpins.
J’investirais peu être donc dans du matos plus basique comme des Eon avec voilé montaineer et j’éviterais de m'aventurer sur des terrains trop alpin pour privilégier la balade
Par contre je viens de voir des augmentations énormes sur le matos notamment les fixations les Voilé Hardwire qui sont A plus de 200 euros alors qu'elles étaient à 135 euros.
200 euros pour une 3 pins Hardwire, c'est effectivement très cher mais c'est le prix du fabricant.
Cela fait beaucoup pour ajouter des cales de ré-hausse et des câbles avec cartouches à une 3 pins simple proposée à 60 $ par Voilé.
Sur un produit comme la Hardwire, il n'y a pas de concurrence, rien de comparable sur le marché.
Il serait dommage que le SRN devienne un luxe hors de prix comme l'est devenu le ski de randonnée alpine.
Par contre, une Scarpa T4 à un peu plus de 200 euros, cela me paraît être un prix juste eu égard à la qualité et la durabilité du produit. En comparaison, une Crispi Svartisen à 270 euros, c'est cher!
Et plus le SRN deviendra tendance, plus les prix monteront…
Par contre, eu égard à la qualité de fabrication et aux performances proposées, un Voilé Vector BC offre un meilleur rapport-qualité-performance-prix qu'un Madshus Annum.
Quant aux détaillants qui font des efforts pour promouvoir une activité marginale, ils subissent les hausses de prix des fabricants… faire tourner un bon shop devient difficile et nombreux sont ceux qui ne ré-ouvreront pas cette saison.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Salut talonlibre

Et plus le SRN deviendra tendance, plus les prix monteront…

La première affirmation a moins de chance de se réaliser que la seconde !!!

@regis, si tu nous lis : En passant sur aventure_nordique, j'ai remarqué que la Chili Rotafella n'était plus au catalogue. Dommage, moi qui voulait me faire mon cadeau d’anniversaire (67ans en décembre) avec des skis + larges que mes Epoch, des chaussures T4 ou Excursion et des fix Chili !

JMC
Ahhh oui… C'est bien dommage de ne plus mettre cette chili au catalogue ! Surtout lorsque le shop propose des skis larges à très larges.
Il y a certainement une bonne raison. 
Modifié il y a 3 ans
seeb66
J’investirais peu être donc dans du matos plus basique comme des Eon
Même si ce sont des euros et non des francs, la différence de prix n'est pas énorme entre Eon et Annum 
Si tes écailles sont nases, que dire de ça
http://www.skirandonneenordique.com/forums/c/materiel-rando-nordique-outdoor/materiel-equipement-vos-retours-dexperience-avis/fischer-profoil-systeme-anti-recul-avec-ecailles/?page=1#post-19787
pour faire durer un peu plus tes Annum ?
Ce serait quand même dommage de démissionner à cause des tarifs !

talonlibre
Sur un produit comme la Hardwire, il n'y a pas de concurrence, rien de comparable sur le marché.
200 boules une Voilé 3 Pins Hardwire, je serais curieux de la montrer à l'usine d'emboutissage qui est près de chez moi pour voir ce qu'ils me disent…des fois qu'ils auraient envie de produire une fix estampillée SRN.com
Pour la cale de réhausse, les jurassiens descendront bien dans la Plastic Valley d'Oyonnax  
J'ai un peu le sentiment que Rottefella semblant se désintéresser du SRN en norme 75, Voilé se retrouve seul et fait ce qu'il veut (la Cobra et la Chili n'offrant pas la possibilité d'ôter le câble)…


Modifié il y a 3 ans
Il suffirait simplement de produire un kit d'adaptation de câbles rigides sur une 3pins Voilé classique sans câbles.
Les tarifs du matériels me semblent fous de nos jours.
Pour la Plastic Valley, on connaît le chemin, c'est sûr !
Bon hiver à toi ami du Forez, il faudra bien que l'on trouve le temps de plier le genou ensemble.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Personnellement je partirais plutôt sur une base de Super Telemark que je trouve beaucoup plus "agréable" à manipuler.
Un étrier, pour une usine d'emboutissage, ça me paraît de la rigolade à fabriquer. Mais je m'avance peut-être un peu car je crois que c'est de l'alu, et ça ne se plie pas comme l'acier. Enfin,, chuis pas métallo…
Entre la Norvégienne et l'Américaine, la différence de prix n'est plus que de 10 euros, alors qu'elle était beaucoup plus conséquente il y a 2 ans. Voilé aurait tord de se priver !

Non seulement Il faudrait enfin le trouver le temps, mais en plus le prendre…
Bon hiver à toi aussi !
Modifié il y a 3 ans
Il y a eu une erreur de manipulation sur la fiche de la Chili, je vous confirme qu’elle est toujours au catalogue et en stock cet hiver. Mais je ne serais pas surpris qu’elles disparaissent d’ici quelques saisons…. C’est les bruits de couloirs chez Rottefella, l’inventeur de la fix étant parti à la retraite :)
Aujourd’hui, en 75 mm, il n’y a que Voile Usa qui innove (en cale de réhausse) tandis que Rottefella hiberne…

Au sujet des tarifs, la question soulevée est très bonne et je suis content qu’elle vous préoccupe. C’est la preuve que le Skieur de Randonnée Nordique est un consom’acteur.
La mondialisation de l’économie fait qu’il est difficile de contenir les hausses de prix que ce soit dans le domaine du ski ou pour tous les autres produits manufacturés. L’augmentation des prix est générale et continue d’année en année.

Plusieurs raisons à cela :

  • Le coût des matières premières augmente
  • Le coût de la main d’œuvre augmente
  • La parité entre le dollar (la monnaie du commerce) et l’Euro n’est pas à l’avantage de notre vieux contient
  • Les coûts d’approche (Transport, Douane) deviennent déraisonnable… 
  • La structuration de la distribution n’arrange pas les choses.


Vous pensez sans doute que ce n’est pas votre problème ? Et bien sachez mes amis du Vercors, du Forez, de Marseille ou de Navard que vous êtes directement impactés par cette réalité. La preuve lorsque vous achetez une fix, une voiture ou votre dernière chaussures de Trail à 150 euros.

Les hausses de tarifs étaient prévisibles depuis au moins 6 mois.

Personnellement je milite pour que la randonnée nordique soit (et reste) accessible au plus grand nombre avec l’apport d’un matériel maniable, fiable et facile à skier mais aussi accessible en terme financier.
Professionnellement, j’ai plusieurs fois tirés la sonnette d’alarme et fait part de mon mécontentement. Mais la pression économique n’est pas facile à contenir…

Sans rentrer dans les tous les détails, la Voile Hardwire à 135 euros n’était pas au bon prix l’année dernière. Mais pour diverses raisons dont l’accessibilité, le prix était volontairement bas par rapport à ce qui était préconisé par Voile. 
A 199 euros, cette saison, l’Hardwire n’est pas non plus au bon prix. Elle devrait être vendue à 225 euros…

Qui est perdant dans l’histoire ? Nous (les pratiquants) et vos revendeurs…
Qui est gagnant dans l’histoire ? Personne, la marque n’a pas décidé d’augmenter ses prix pour augmenter ses marges, mais fait face à une augmentation des coûts de production… Hausse de prix n’est pas égal à une hausse de la marge… et c’est même souvent le cas contraire.

Je vous l’accorde, la hausse est plus que sensible pour un particulier qui doit bosser dur pour s’acheter du matériel.

Le prix de la Scarpa T4 n’est pas au bon prix, elle est bradée…. La pression des grandes surfaces du sport face au réseau de distribution fait qu’il n’est pas possible de l’afficher au bon prix… pendant que la Scott est sensée caracoler à 299 euros…. Que justifie cette différence de prix ? Des différences techniques, de procès de fabrication ou uniquement des raisons de distribution ?!
Le cas Crispi est un différent …

Point de vue global :

  • les prix du matériel de randonnée nordique restent acceptables. C’est toujours un budget lorsqu’on doit s’équiper, mais c’est rien en comparaison avec d’autres activités comme la randonnée alpine. De plus, le matériel est censé durer quelques années et nous ne sommes pas encore victime de phénomène de mode qui nous donnerait envie de changer de matériel tous les 2 ans.
  • Il y a des hausses de prix qui sont contenues… Le prix des skis ne connaissent pas encore une envolée déraisonnable. Ils augmentent mais restent pour la plupart du temps à un tarif de moins de 300 euros… Le cas Fischer avec son nouveau système Easy Skin fait grimper les prix à la hausse et normalement toute la série des S-Bound devraient être à plus de 300 euros…

Fabriquez, travaillez, consommez local sans chercher à tout prix le tarif le moins cher sert à protéger vos familles, vos intérêts financiers, à renforcer l’économie locale, nationale, européenne… 

Quoiqu'on puisse en penser, les prix actuels restent raisonnables et le SRNeur n’est pas (encore) prit pour une vache à lait.

Il faut être attentif à la hausse des prix, c’est certain et nécessaire, mais aussi acheter au bon prix… Et le bon prix n’est pas forcément le tarif le plus bas. C’est un prix d’équilibre qui assure à tous la possibilité de vivre, de rendre un service, d’embaucher, de payer des impôts et donc de skier….
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 3 ans
Une note d'optimisme pour les années à venir : les chinois sont en train de de mettre au ski. Le marché intérieur va donc se développer (partant de zéro… ), et cela va rapidement faire quelques millions de paire de fix, skis, chaussures, etc (pas que du SRN certes). Les fabricants européens et états-uniens vont voir leurs volumes de production augmenter. Et les chinois vont développer leurs propres produits (et ils sont capables de faire de la qualité, si si). Les gammes vont se renouveler et les prix diminuer.
On prend les paris et on se retrouve dans 10 ans ?
Modifié il y a 3 ans
Le prix de la Scarpa T4 n’est pas au bon prix, elle est bradée…. La pression des grandes surfaces du sport face au réseau de distribution fait qu’il n’est pas possible de l’afficher au bon prix… pendant que la Scott est sensée caracoler à 299 euros…. Que justifie cette différence de prix ? Des différences techniques, de procès de fabrication ou uniquement des raisons de distribution ?!
La Scarpa T4 et la Scott (ex-Garmont) Excursion sont 2 anciennes chaussures de telemark qui trouvent une nouvelle jeunesse en ski de randonnée nordique.
Ces 2 modèles ont au moins 15 ans et sont tous les deux en pebax, les coûts de conception sont largement amortis.
Une chaussure pour débutants en ski alpin est vendue une centaine d'euros. Voir la Scott caracoler à presque 300 euros me choque, même si il s'agit de marchés différents.
Je maintiens que 200 euros ou un peu plus  me paraît un prix juste pour la T4. Si les détaillants n'ont pas assez de marge sur ce prix, c'est que le distributeur et le fabricant sont sans doute trop gourmands.
Fabriquez, travaillez, consommez local sans chercher à tout prix le tarif le moins cher sert à protéger vos familles, vos intérêts financiers, à renforcer l’économie locale, nationale, européenne…
Entièrement et totalement d'accord… mais cela ne doit pas empêcher de se souvenir de l'année de mise sur le marché de deux belles chaussures, très bien adaptées au SRN.
Bravo à Régis pour son courage et son opiniâtreté à défendre la cause du SRN

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com