Ecailles Madshus - première impressions

J'ai pratiqué avec des écailles et des skis à farter.

La glisse, c'est le point faible des écailles par contre quand la neige varie, le fart est out.

Les écailles semblent être un bon compromis même si elles ont des défauts.

Cela dit, si je dois aller dans un pays froid où la température ne varie quasiment pas, je prends du fart et des peaux. Les écailles me paraissent assez bien adaptées aux conditions rencontrées dans la moyenne montagne française.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 7 ans
talonlibre a écrit :


L'Annum m'a bluffé, sa largeur le fait flotter quand il faut tracer dans une épaisse couche de fraîche et il se fait oublier en montée avec une glisse et une propulsion facile.

J'ose l'écrire, "wider is better" quitte à choquer mais il faut essayer et tester pour le croire.



Je crois que l'Annum est le ski à tout faire avec un seul ski, des plateaux du Jura au terrain préalpin.

Le SRN change en bien et mes idées préconçues d'hier sont mises à mal par l'évolution du matériel.

Et cela est très bien, car cela rend le SRN plus facile et plus accessible.


Quand je vous dis que c'est de la balle ces skis (mon bricolage a les mêmes cotes et cambre que l'annum en 150)

Tu vas te gaver.

HHHHAAAAAAaaaaaaaaa!!! donf dans la drepou !!!!! Talon libre, genoux plier et en enchainant dans les reliefs bien vallonnés bien sur :-)


Vive le W(ide)SRN!
Modifié il y a 7 ans
Argh ! Je sens que je vais m'acheter deux planches de
surf , fixer une Rottefella 75 ( ou une Voilé toute rouillée) sur chacune de ces planches et hop là . Faudra
peut-ètre que je pratique quelques étirements avant !
Roro ! Une photo de ton matos please !
Une Photo !
Une Photo !
Une Photo !
Modifié il y a 7 ans
talonlibre a écrit :
J'ai pratiqué avec des écailles et des skis à farter.

La glisse, c'est le point faible des écailles par contre quand la neige varie, le fart est out.

Les écailles semblent être un bon compromis même si elles ont des défauts.
dans l'ideal faudrait que les ecailles sortent du ski en montée et rentrent en descente !

partant de la, cogiter pour bricoler un ajout tres facile a deployer/actionner en bas d'une montée

je sais pas comment mais faudrait que ca se deploie soit de la chaussure soit du ski (enfin quand le fart n'est pas suffisant) ; des sortes de mini couteaux qui depassent a peine du ski
Modifié il y a 7 ans
manu3139 a écrit :
dans l'ideal faudrait que les ecailles sortent du ski en montée et rentrent en descente !

partant de la, cogiter pour bricoler un ajout tres facile a deployer/actionner en bas d'une montée

je sais pas comment mais faudrait que ca se deploie soit de la chaussure soit du ski (enfin quand le fart n'est pas suffisant) ; des sortes de mini couteaux qui depassent a peine du ski

Bienvenue au club des rèveurs …
Ben oui ; techniquement, je sens que c'est pas infaisable .
Le seul problème …c'est le cout du truc , le moyen de
produire un système de ce genre au moindre cout …etc
etc .
J'ai rève d'un dispositif de ce genre .
Une partie non négligeable des neurones qui me restent s'y
applique .
C'est bon de savoir qu'on est pas tout seul à rèver !
Seule certitude : un simple système de couteaux déployable
manuellement ( couteaux style rando alpine ) , ça serait pas suffisant .
Une option , pas forcément très pratique : Une plaque
multi fonction sous le cambre du ski . La semelle est
évidée sous le pied : On peut poser dans cet espace et
maintenir grace a une induction type gekko une plaque qui
s'y insère exactement ayant une face lisse d'un coté et
munie d' écailles de l'autre …
En ce moment, je bosse sur les croquis de Léonard de Vinci
Comme il a beaucoup rèvé …La solution est peut ètre quelque part .

Salut rèveur !
Modifié il y a 7 ans
1, moi aussi je veux des photos
2, pour les skis à écailles retractbles, autre avantage, tu déploie les écailles plus ou moins en fonction de la qualité de la neige, mais aussi, tu inverses les écailles à la verticale pour utiliser tes skis comme des crampons, des raquettes, ou des couteaux …
revers de la médaille, un joyeux bricolage qui risque de peser son poids.
Modifié il y a 7 ans
Robert a écrit :

Bienvenue au club des rèveurs …
Ben oui ; techniquement, je sens que c'est pas infaisable .
Le seul problème …c'est le cout du truc , le moyen de
produire un système de ce genre au moindre cout …etc
etc .
J'ai rève d'un dispositif de ce genre .
Une partie non négligeable des neurones qui me restent s'y
applique .
C'est bon de savoir qu'on est pas tout seul à rèver !
Seule certitude : un simple système de couteaux déployable
manuellement ( couteaux style rando alpine ) , ça serait pas suffisant .
Une option , pas forcément très pratique : Une plaque
multi fonction sous le cambre du ski . La semelle est
évidée sous le pied : On peut poser dans cet espace et
maintenir grace a une induction type gekko une plaque qui
s'y insère exactement ayant une face lisse d'un coté et
munie d' écailles de l'autre …
En ce moment, je bosse sur les croquis de Léonard de Vinci
Comme il a beaucoup rèvé …La solution est peut ètre quelque part .

Salut rèveur !
en fait la deuxieme partie du message etait un peu detachée de l'idée premiere des ecailles retractables…donc je revais pas trop sur les ecailles…quoique j'ai visité le chateau de leonard et un peu lu sur lui ; pas sur que les ecailles mobiles ce soit du bricolage de garage mais bon peut etre que la bonne idée peut surgir à force de tatonner

j'envisageais plutot un bricolage plus simple ; je pensais un peu à l'anti recul sur une raboteuse bois mais je vois pas trop ca sous la semelle

ou alors betement entourer le patin du ski d'un scratch clouté (ou non) mais j'imagine que son epaisseur va gener le glissé meme en montée
ou un scratch en peau de phoque

cogitons

ajout : et mettre en fin de ski un crochet amovible du genre de ce frein mais en plus large et qui viendrait trainer derriere le ski et on le releve quand on en a plus besoin
http://www.ultramul.com/product_info.php?cPath=28&products_id=194
Modifié il y a 7 ans