Emportez-vous des raquettes avec vous ?

Autrement dit, emportez-vous des raquettes (à neige) avec vous ? Genre roue de secours, si vos skis ou fixations défaillent.
"Personne ne nous oblige à prendre notre voiture là où il est plus facile d'aller à vélo/ski." (Bernard F., philosophe du 21ème siècle)
Modifié il y a 12 ans
Les raquettes sont toujours prévues dans le sac à dos même si jusqu'à présent j'étais surtout avec un snowboard aux pieds.

Très utile effectivement en cas de casse matérielle (j'ai déjà un un footstrap cassé), ou lors de montées ou descentes trop abruptes.

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 12 ans
Pour répondre simplement à la question : "non jamais".

Des raquettes pour dépanner en cas de défaillance des skis, une luge en cas de casse des raquettes, un chameau en cas de panne de luge, un zeppelin si le chameau est malade…
Modifié il y a 12 ans
MNi a écrit:
Pour répondre simplement à la question : "non jamais".

Des raquettes pour dépanner en cas de défaillance des skis, une luge en cas de casse des raquettes, un chameau en cas de panne de luge, un zeppelin si le chameau est malade…
Tu as raison… d'ailleurs je continue la liste : "…un ARVA si on fait le con dans des zones qu'on ne connaît pas…". :-D

Si je pose cette question c'est que je vais utiliser pour la première fois les vieux skis de telemark et chaussures en cuir 75 mm (qui par ailleurs rentrent dans mes raquettes) que j'ai achetées d'occaze il y a un mois. Mais c'est vrai aussi que pour les inaugurer je ne vais pas non plus me lancer dans une rando de cinquante bornes…

Je persiste dans ma question et je l'élargis : un randonneur neigeux au long cours ne prévoit jamais d'alternatives en cas de casse de matériel ? (skis ou chaussures). J'ai quand même du mal à y croire… En vélo-voyage, par exemple, certes on ne prends pas sur son dos un vélo de remplacement, mais des pièces de rechange, oui.
"Personne ne nous oblige à prendre notre voiture là où il est plus facile d'aller à vélo/ski." (Bernard F., philosophe du 21ème siècle)
Modifié il y a 12 ans
J'avais déjà les raquettes parce que le snowboard en côte c'est aps super ! :-D
Sans aller jusqu'à une paire de skis complète de rechange, et dans le cadre de longues sorties je pense que c'est quand même bien pratique d'avoir des raquettes, surtout si on doit déchausser les skis dans la poudreuse.

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 12 ans
Non dans la mesure ou mes skis et mes fix sont béton .
Par contre je pourrais envisager d'en emmener si je prévoyais
sur mon parcours des endroits particulièrement raides mais
qui ne justifieraient pas l'emploi de crampons .
Je m'explique : Si j'ai envie de faire une ballade en raquette, j'utiliserais une paire que j'ai, qui comportent une fixation articulée
et permettent de passer un peu partout , bref des raquettes
modernes telles qu'on en voit un peu partout .
Par contre si je devais enmmener des raquettes uniquement en
prévision de courts passages très raides , j'emmenerais mes raquettes style " 6°B.C.A." qu'on ne trouve plus que dans les broquantes ou certains surplus militaires . Ce sont des type " patte d'ours "
Elles n'ont aucune articulation , elles ressemblent aux raquettes
de grand'père , sauf qu'elles sont en alliage d'aluminium et
qu'on les fixe à la chaussure par une sangle ; l'assise est
un simple tamis .
Leur particularité : elles ne sont absolument pas confortables
et adaptées à de longues randonnées comme les raquettes
"modernes "
Par contre elles sont 20 fois moins chères et 4 fois plus légères,
elles se glissent comme rien dans un sac a dos et surtout elles
ont une super accroche , bien meilleure que les " modernes " .
Si vous en trouvez n'hésitez pas : elles deviennent de plus en
plus rares ; elles peuvent se négocier à 10 ou 15 euros selon l'état.
Modifié il y a 12 ans
Cause toujours tu m'intéresses… :lol: C'était un peu le sens de ma question aussi, passages difficiles (quoique… n'ayant pas d'ARVA… :-? ) ou "emberlificotés" (dans des arbres serrés par exemple, ou trous de neige autour des troncs d'arbres ! Ca m'est déjà arrivé… :-( )

Tu aurais une photo des ces raquettes légères ?
"Personne ne nous oblige à prendre notre voiture là où il est plus facile d'aller à vélo/ski." (Bernard F., philosophe du 21ème siècle)
Modifié il y a 12 ans
non jamais, parce que j'ai confiance dans mon matos et je pense pourvoir le réparer…c'est d'aillleurs pour ça que j'ai des riva 3 de rotefella (fixation).
En fait cela m'est arrivé une fois mais j'avais la pulka….mais je ne trouve pas cela utile.
Par contre, il est possible de faire un mix des 2. En effet sur certain topo, tu dois faire une marche d'approche en raquette pour atteindre des plateaux pour pouvoir faire du nordique…mais là il faut déjà avoir envie.

En ce qui concerne la sécu…perso, lors de raid sur plusieurs jours, j'ai toujours du matos de réparation.
En raid encore plus long, je prend un baton de rechange.
Je connais des randonneurs nordiques, qui ont une spatule de rechange en cas de casse. (a insérer sur le ski cassé).

A la journée, je n'ai rien de tout cela. Pour moi tout dépend de l'endroit où tu va, du climat que tu va rencontrer et du temps sur place….
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 12 ans
A la journée, je n'ai rien de tout cela. Pour moi tout dépend de l'endroit où tu va, du climat que tu va rencontrer et du temps sur place….
Je vais dans le Val d'Aoste, à Pila, station de sports d'hiver au Sud d'Aosta (à l'opposé du Grand St-Bernard/grand Combin). Du sommet des pistes noires, de l'autre côté des crêtes, on surplombe le parc national du Grand Paradis, avec le village de Cogne, la mecque du ski de fond dans cette région. Mais pour y aller il faut tout contourner en bagnole en plus d'une heure. Sur place, à Pila, il y a deux petites balades que je sais pouvoir faire (dont celle-ci : http://www.gmap-pedometer.com/?r=1569749 ), je connais relativement bien les lieux, mais pour le reste, c'est dédié au ski alpin et assez raide. Dans cette station, la raquette à neige, connaît pas. Alors le ski de randonnée nordique, vous pensez…. d'ailleurs comment ça se dit "ski de randonnée nordique" en italien ?
"Personne ne nous oblige à prendre notre voiture là où il est plus facile d'aller à vélo/ski." (Bernard F., philosophe du 21ème siècle)
Modifié il y a 12 ans
…Par contre si je devais enmmener des raquettes uniquement en
prévision de courts passages très raides , j'emmenerais mes raquettes style " 6°B.C.A." qu'on ne trouve plus que dans les broquantes ou certains surplus militaires . Ce sont des type " patte d'ours "
Elles n'ont aucune articulation , elles ressemblent aux raquettes
de grand'père , sauf qu'elles sont en alliage d'aluminium et
qu'on les fixe à la chaussure par une sangle ; l'assise est
un simple tamis .
Leur particularité : elles ne sont absolument pas confortables
et adaptées à de longues randonnées comme les raquettes
"modernes "
Par contre elles sont 20 fois moins chères et 4 fois plus légères,
elles se glissent comme rien dans un sac a dos et surtout elles
ont une super accroche , bien meilleure que les " modernes " .
Si vous en trouvez n'hésitez pas : elles deviennent de plus en
plus rares ; elles peuvent se négocier à 10 ou 15 euros selon l'état.
Ce genre de chose ? ===> http://cgi.befr.ebay.be/Pair-of-old-Snow-Shoes-Snowshoes-Flying-Trail-817-Mazz_W0QQitemZ180209984977QQihZ008QQcategoryZ58136QQssPageNameZWDVWQQrdZ1QQcmdZViewItem

Ce ne serait pas plutôt ça ? ===> http://www.recitus.qc.ca/carnet/telecharger/images/200409242120540.raquette.gif
"Personne ne nous oblige à prendre notre voiture là où il est plus facile d'aller à vélo/ski." (Bernard F., philosophe du 21ème siècle)
Modifié il y a 12 ans