essai de mes epoch

Je n'ai pas parlé de TEST mais essai NUANCE,et on est libre d'essayer nos skis quand et ou bon nous semble.OK?
Modifié il y a 7 ans
OK OK OK
3 fois OK et vive le SRN
Modifié il y a 7 ans
Cette fois j'ai essayé sur une pente tres faible (croix chabaud) neige transformée humide.Les skis on une facheuse tendance a chasser soit de l'avant soit de l'arriere .Je me dis mon petit Christian ( je m'appelle par mon prenom des que j'ai un probleme) ca doit etre de ta faute.Je chausse les sbound98 de mon epouse et je vais droit ca me rassure un peu sur moi meme mais pas sur mes skis.Ces skis sont vraiment fait pour la descente,d'ailleurs toutes le videos nous montrent des gens qui descendent tres elegamment en telemark ;franchement je ne sais pas ce que je vais en faire.Je me demande quand meme si les semelles n'ont pas été trop enduite de parafine,car j'avais eu ce type de probleme sur des skis de fond et celui ci s'etait resolu de lui meme au bout de quelques sorties.
Donc pour le moment wait and see.Quitte a me repeter tout ceci n'a pas valeur de TEST je laisse le soin aux pros de faire de vrais tests.
c'est juste mes impressions.
Modifié il y a 7 ans
Je me permets d'apporter mon témoignage sur les epoch, que j'utilisent avec des scarpa T4 et des chili. Je skie avec depuis 1 an et, surtout, à rythme plus soutenu sur pas mal de types de neige différents depuis 1 mois. J'ai eu des journées (ToneTroope s'en souvient) où toute idée d'accroche avec les écailles étaient à abandonner, d'autres où je pouvais grimper aux arbres sans problèmes. Pour la descente,je n'ai pas remarqué de comportement "déviant" (les skis qui chassent comme Christian l'a vécu), et ce dans n'importe quel type de neige (grosse profonde, printemps, croûtée, glace etc.).

Aujourd'hui, J'ai passé la journée en station pour me perfectionner au virage télémark, et j'ai été très étonné (quoique j'avais croisé beaucoup de témoignages positifs). Les écailles, sur neige de piste humide et travaillée (par 7 degrés à midi !), m'ont permis de grimper dans des pentes assez impressionnantes (relatif au regard de ma pratique srn :-D ). Là où en rando j'essaye vraiment de considérer la montée comme une "science", et déployer tout un arsenal de placement, équilibre etc., ici, c'était enfantin et redoutable d'efficacité. Pour la descente, un vrai bonheur ! J'ai fini la journée en enchaînant les virages stemmé, avec également grosses prises de carres et bonne prise de vitesse. Le comportement des epoch était un régal, et j'ai vraiment pris mon pied !

Voila pour ma petite expérience !

Pour Christian, cela ne pourrait pas venir du montage des fixations (il me semble que talon libre parle de grosses différences de comportement en fonction du placement des fixations) ?
Modifié il y a 7 ans
Ça me turlupine Christian!
Sur le montage des fixations je doute que ça puisse avoir tant d'incidence en montée.
Est ce que tu gardes les cables en montée ou est ce que tu passes juste en 3 point? Car le comportement des skis quand on garde les cables en montée est relativement médiocre.
Quelles chaussures?
Sinon côté vidéo, sur des terrains plats et montants, pour illustrer quelques points techniques et montrer qu'un époch peut être fluide et performant dans ce genre de terrain, ça pourra se faire.
Un époch ne sera jamais aussi performant qu'un ski de fond sur du terrain damé pour manger des km, et il ne sera jamais bon pour gagner kitzbuel non pus, il est à la croisée de ces deux types de matériels: potentiellement agréable en tout mais jamais efficace face à un chronomètre.
Modifié il y a 7 ans
Salut à tous,
je n'ai pas encore eu le bonheur d'essayer les Epoch, mais ma belle oui, et ses écailles ne sont pas fartées (private joke geof :-P ).
On est monté au mont Mézenc ce dimanche, avec une alternance de neige glacée, profonde, damée (on a croisé un moment les pistes de fond).
Question accrocche des écailles, bien que madame débute cette saison en ski de "monté", elle accrochait sur toute neige aussi bien que moi et mes salomon Xadv 89.
(Contrairement à la sortie à laquelle geof fait référence).
Du coup peut-être que les écailles des Epoch ne sont pas à leur mieux dans la poudreuse relativement légère, mais je pencherai plus pour un conséquence facheuse du fart optimisant la descende… même à la montée :-D

Question conduite, tant qu'on est resté hors piste aucun soucis, sur la piste en revanche madame s'en est plaint. Pour avoir croisé des pistes avec pas mal de lattes, les parabolles des carres n'aiment pas les lignes droites des ratracks.

Bref, montée sans encombre, mais certes pas à la vitesse de l'éclair (ça n'était pas le but).
En revanche descente aussi sans encombre, dans une neige lourde et transformée, dans une pente qui n'est plus tout à fait du nordique, alors que la même dame n'était pas rassurée pour descendre une piste de ski de fond avec des NNNBC de loc. MERCI les T4 et Epoch! S^i

PS : geof, tu comptes passer dans la région pendant ces vacances?
Modifié il y a 7 ans
christian8 a écrit :
Quitte a me repeter tout ceci n'a pas valeur de TEST je laisse le soin aux pros de faire de vrais tests.

Sans doute , mais c'est tout aussi interessant !
et tes observations me turlupinent autant que Sancho . J'ai du mal a cerner le problème mais il
me semble qu'effectivement certains skis peuvent ne
pas du tout convenir a certains skieurs sans que cela
puisse s'expliquer totalement par les qualités ou les défauts du ski ou du skieur .
Quelle est ta taille … ton poids ? La taille de tes skis ?
Modifié il y a 7 ans
Je repond un peu tardivement biscotte cloué au lit par une vilaine grippe.Je pensai partir ce matin pour Font d'Urle mais ca va etre ajourné.
Alors je mesure 175 mes skis 165 les fix sont des voilés trois pin hardwire montés par la boutique ,sans doute selon la methode de Christophe , les chaussures sont des bcx 875 (je ne met pas de cuir)
Pour le poids mon cher Robert je le garde pour moi !
Allez disons que mon imc est legerement au dessus de la moyenne.Les fisher 98 sbound font 159 avec les meme fix,s'ils avaient existés en 165 je les aurais sans doute pris.
Enfin personne ne semble ici avoir rencontré de probleme avec ce type de ski ,il faut donc attendre encore un peu et les "roder" .En tout cas merci a tous pour l'interet que vous portez a la question ,en tant que passionés de SRN. Un peu trop virusé non?
Modifié il y a 7 ans
christian8 a écrit :
Les fisher 98 sbound font 159 avec les meme fix,s'ils avaient existés en 165 je les aurais sans doute pris
Salut christian8, je skie les Fischer Sbound 98 depuis 2 saisons, j'ai pris des skis à ma taille en 1,69m. Ski avec la pulka enfant (pas si léger, vu que la mistinguette grandie), ou souvent avec le chien en skijoring.
J'ai toujours les demi-peaux BlackDiamond dans la pulka… et bien en deux saisons pratiquement jamais utilisée… et par chez moi le terrain de SRN est… pas vraiment plat! Et cela en toute neige.
J'étais encore ce matin en skijoring (super neige fraiche), bien aidé par le chien, ont c'est même fait un ''sommet'', ou il m'a fallu faire des conversions… toujours qu'avec les écailles…
Je viens pas du SRN, donc j'ai pas un énorme passif de l'écaille :-D :-D et bien je suis bluffé de l'efficacité d'accroche. Bien sur les écailles ont leurs limites…
Pour avoir skier aussi pas mal d'autres SRN, dont l'Epoch, l'accroche des écailles ne m'a pas semblé supérieure sur les Sbound 98… je ne m'explique toujours pas ton problème… à moins de comparer l'accroche des écailles avec l'accroche des peaux :-(
J'imagine bien ta déception… mais courage, le plaisir est au bout :-D
Modifié il y a 7 ans
Je rentre à l'instant d'un petit tour avec une neige particulière, d'excellente (petite couche de neige fraîche avec couche de givre, puis neige bien compacte en dessous), à très mauvaise (déchaussage obligé par endroit, neige en sous-bois complètement glacée et inskiable), en passant pas très pénible (traces de raquettes gelées partout etc.). Et bien une fois de plus, les Epoch m'ont bluffé. Sur le même itinéraire il y a 15 jours (neige très froide et sèche, et non tracée), les écailles accrochaient moyennement, et j'avais dû monter un paquet de pente en "Z" à l'aide de conversions. Aujourd'hui, j'ai franchi toutes ces montées tout droit, sans déraper une seule fois :-o Certaines montées glacées imposaient de bien placer la zone d'écailles sur les petites aspérités du terrain, mais à part ça, vraiment surprenant d'efficacité.

Le même itinéraire fait avec Pierre (ToneTroope) il y a environ 1 mois avait été une catastrophe (encore neige bien froide, en grosse quantité), à l'inverse total de ma sortie d'aujourd'hui.

A noter que mes epoch sont équip?s de Chili, pas réputées pour leur débattement en montée ; mais, semble-t-il, ça n'a pas trop d'incidence !

Courage Christian !

Modifié il y a 7 ans