Et s'il n'en fallait qu'une?

Qu'une paire de skis/peaux/chaussure et tout et tout…
L'histoire commence par une tendeur de mes peaux de SRA qui lache, et une bonne galère pour en retrouver… c'est comme les téléphones, les étriers ont pris en largeur… ils seraient peut-être même bien plus larges que mes spatules…
et la réponse du vendeur fait rêver : "faut changer de skis" smile
ok… mais je commence par quoi?
Comme beaucoup j'imagine que le matos commence à prendre de la place à la maison, mais aussi en vacances, quand je pars quelques jours j'apporte facilement 2 ou 3 paires de skis car suivant le programme il me faudra des couteaux ou des écailles…
Et si une seule paire pouvait tout remplacer?
Léger avec des écailles pour les grandes traversées, larges et souples pour avoir l'impression de voler avec un genoux dans la poudreuse, rigides et sans pitié pour envoyer en alpin dans le raide ou les neiges difficiles…
je rêve probablement, mais la rencontre du NTN et des low-tech semble enfin mure… la meidjo ressemble bien à une fix idéale…
Coté ski il y a les Voilé, entre Vector Ultravector et autres modèles démesurément larges à écailles.
C'est un gros budget, mais c'est prometteur… quelqu'un aurait déjà essayé ce genre de matos?
Coté chaussures je n'ai pas regardé ce qui se faisait, mais j'ai déjà croisé des NTN/Dynafit en magasin, ça doit donc exister…

bon je suis loin d'être convaincu, mais avoir les avis des vénérables forumeurs m'intéresserait au plus haut point.
Bon weekend à tous, et sortez couverts!
Pour la randonnée nordique (beaucoup de plat ,montée et quelques descentes, la fix idéale est la Voilé 3 pin hardwire, qui offre un déroulé du pieds. Les fix de telemark ont un pivot qui procure moins d'appui sur les ecailles en montée.
Si tu est attiré par les fix NTN, c'est que ton terrain de jeu est alpin, c'est a dire monter longtemps pour chercher les fortes descentes. C'est fix auront une meilleur tenue du talon en descente(technique alpin), et permettent d'envoyer du lourd en telemark.
Mais il faut aussi les skis qui vont avec (minimum 80 patin) et chaussures un peu plus haute qu'une T4.
80 au patin c'est trés polyvalent en telemak et permet les virages coupé.  Le Voile vector est un peu large sur neige dure. Le nouveau obgective bc me parrait ideal.







.
Modifié il y a 3 ans
Et oui, un seul équipement pour du SRN, de la rando plus alpine et de la piste, c'est tentant.
J'avais bien cherché moi aussi ce "compromis idéal": j’étais arrivé à des Scarpa F1 (les jaunes qu'on trouve en occas) avec une fix ATK Newmark (difficile à trouver) mais permettant un meilleur appui sur les écailles en position fermée et des Voilé BC. Finalement, n'ayant pas trouvé les fixations, je n'ai pas finalisé mon projet. J'en reste pour le moment à mes cuirs, mes Voilé 3 pins Cable (toujours sans les câbles) et mes Madshus Annum. Ma pratique étant maintenant essentiellement tournée vers le SRN, ça me semble un assez bon compromis.
Comme Gervais, j'ai des doutes sur la pertinence d'une fix NTN ( et de coques plastiques: j'ai aussi des Excursion, mais le cuir… ) en SRN. Les Fix à câbles amovibles me paraissent aussi les plus polyvalentes. Coté ski, ça bouge beaucoup: des Altai Kom aux Voilé, la palette est large et là aussi, le choix du "compromis idéal" sera délicat.
Bonne quête !!
Que la fente soit avec vous !
Modifié il y a 3 ans
D'habitude, je pars pour ma semaine dans le Briançonais avec mes deux paires : Vector BC + Excursion et Epoch+Salomon.  Mais cette année; comme la probabilité d'être coincé en fond de vallée par un risque 4 ou 5   était quasi nulle, je n'ai pris que les Vector.
Et malgré les longues approches sur les pistes de fond de Cervières, je n'ai pas regretté mon choix en profitant des belles descentes en poudreuse, mais aussi dans des neiges croutées ou un peu dure.
De mon point de vue, il n'y a pas de compromis idéal, mais plutôt le choix de privilégier le plaisir (et la sécurité) en descente ou la facilité en terrain nordique.


JMC
Pour un matériel unique de la GTJ à Chamonix-Zermatt, et de la Kungleden à la Réserve du Vercors, j'aurais envie d'écrire qu'il faudrait regarder ce qui se pratiquait par le passé, où les gens faisaient avec l'offre réduite du marché, car la surenchère qui existe actuellement notamment sur la largeur des skis incite à penser que qui peut le plus peut le moins, mais au détriment de la polyvalence.

C'est un domaine que j'ignore, mais pour quelques minutes dans l'année, des crampons sous les chaussures (mais je ne sais si c'est compatible avec le bec de canard ???) ne peuvent-ils pas remplacer des couteaux sous les skis ?
Question fixation, à défaut d'une manif sous les bureaux de Rottefella pour qu'ils remettent les Riva en production, une 3 Pin Câble Traverse est pour moi plus agréable qu'une Hardwire quand le terrain alterne sans cesse montées et descentes.
Côté chaussures, avant que les coques plastiques apparaissent en Telemark, les skieurs faisaient avec des cuirs. Svartisen, Alico…voir Svartisen + coques plastiques, les chaussures étant moins encombrantes dans un coffre de voiture ou un placard qu'une paire de skis. J'ai une seule expérience qui me donne à penser que le comportement d'un ski varie beaucoup d'une chaussure à l'autre.
Dans ma cave sont perchés des skis de Telemark…aux cotes d'un Eon, mais 20cm de plus que moi ! J'avoue ne pas savoir quoi en penser car je trouvais qu'ils allaient bien, même en poudreuse, chose impensable aujourd'hui. Peut-être faut-il chercher la réponse du côté de la structure du ski ?

Et le tout arrosé d'une bonne dose de philosophie pour accepter qu'un matériel pointu l'est uniquement dans son domaine, et ne pas chercher de réponses du côté des sirènes du marketing, mais plutôt du côté de sa technique pour descendre, le noeud du problème, et choisir un itinéraire en fonction de cette dernière.
Via une rapide recherche, je viens de découvrir les fix NTN, et la Meidjo, moi qui ne connais rien au domaine du ski de randonnée alpine, j'ai un peu eu l'impression de tomber sur des vidéos de science fiction ! Je n'ai pas fait attention au poids, mais est-ce possible de passer plusieurs jours sur le lac Inari en Laponie finlandaise avec ça aux pieds (le sujet étant d'avoir un seul matériel à tout faire) ?
Modifié il y a 3 ans
N_75
Via une rapide recherche, je viens de découvrir les fix NTN, et la Meidjo, moi qui ne connais rien au domaine du ski de randonnée alpine, j'ai un peu eu l'impression de tomber sur des vidéos de science fiction ! Je n'ai pas fait attention au poids, mais est-ce possible de passer plusieurs jours sur le lac Inari en Laponie finlandaise avec ça aux pieds (le sujet étant d'avoir un seul matériel à tout faire) ?
Autant prendre des skis à écaille avec des Dynafit !
Tu gagnes au moins 1kg de poids, et vu la diversité plus grande de l'offre, tu augmentes tes chances de trouver une chaussure plus confortable …

smile   eria   smile
Plus belles des traces tu laisseras, meilleur skieur tu deviendras smile
Ouaou smile merci pour toutes ces pistes de réflexions!
Bon, je suis dans l'euphorie de la découverte d'une possibilité que je n'avais pas envisagé jusqu'a maintenant, alors forcément je ne vais pas être d'accord avec les idées reçues, ni avec les "c'était mieux avant"…
le soufflet retombera peut-être quand j'aurai essayé une partie du matos "miracle", à commencer par trouver les pompes en magasin…


jmc63
De mon point de vue, il n'y a pas de compromis idéal, mais plutôt le choix de privilégier le plaisir (et la sécurité) en descente ou la facilité en terrain nordique.
Je ne cherches ici que mon idéal, qui se satisfait parfaitement aujourd'hui des T4 en terrain nordique…
Certains vont me jeter des cailloux mais je ne vois que des avantages aux chaussures type T4/excursions. (et pourtant j'ai bouffé du light dans ma jeunesse). mais le plastique à cet énorme avantage sur le cuir qu'il peut être rigide en latéral et laisser les mouvements libre en frontal (je ski chaussures ouvertes) Alors ok il reste le soufflet à plier, mais j'ai un gabarit qui ne s'émeut pas de devoir plier un peu de plastique.
En revanche en télémark alpin, et encore plus en style alpin, là ça rigole plus et les crochets se ferment… sur les T4 je n'ai jamais vu la différence du blocage de la position descente… et mes chaussures de SRA elles sont aussi souples qu'un rail de TGV…

Bref coté chaussures, même si pour moi le plastique c'est fantastique, je n'ai pas encore trouvé la pompe à tout faire, il faudrait essayer…
mais JMC, et ces Vectors par raport aux Epoch? ça donne quoi?
tu me diras que ça doit être dur à amener un ski large comme un epoch avec des fix NNNBC ou équivalent et des chaussures souples…
Perso les époch ne sont pas au niveau de mes skis de télémark qui ont les mêmes cotes et bientôt 20 ans, et juste qqes centaines de grammes en plus (mais les écailles en moins).

stofdefou
j’étais arrivé à des Scarpa F1 (les jaunes qu'on trouve en occas) avec une fix ATK Newmark (difficile à trouver)
héhé, je suis en retard sur la quette du compromis! mais c'est chouette de voir qu'on est plusieur à avoir imaginé au moins un jour que ça pouvait exister.
Je connaissais pas l'ATK Newmark, apparemment ils ont arrêté de la produire.
Ce qui me tente sur la meidjo c'est aussi les retours super positifs des télé-randonneurs. Mais est-elle réglable en mode "télémark léger"???


Elle a un insert dynafit, donc système super robuste, liberté totale de mouvement… bien adapté aux grandes traversées.
Pour le vercors ou le jura, là c'est plus la même… le coté ludique du srn c'est de pouvoir alterner montées et plaisirs de descendre instantanément. faut pas avoir à bidouiller sa fix…
j'utilise aujourd'hui le plus souvent des chili réglées avec peu de tension, ça gène vraiment pas le déroulé du pieds. je fais surtout la différence avec les super télémark par le poids de la fix.
Du coup si la meidjo peut se régler lache, mais en position télémark  quand même, ça peut être intéressant!
Ensuite on sert les ressorts pour une sortie plus raide, et on arrive à une fix normale de télémark, puis viens la talonnière dynafit pour passer à l'alpin, le tout dans une paire de fix qui pèse le poids d'une seule chili…

N_75
est-ce possible de passer plusieurs jours sur le lac Inari en Laponie finlandaise avec ça aux pieds
sur le plat…. plat, y'a qu'à utiliser les inserts dynafit. ils n'ont plus rien à prouver, c'est un peu la norme 75 de la rando alpine… juste 2 inserts sur les coté de ta chaussure pris en mâchoire par 2 pointes. pas de pièces mobiles (une fois chaussées). Ce qui rend la meidjo compliquée c'est le rappel pour le télémark, l'insert dynafit lui est tout simple. Et du coup, plus de bec de canard, bien pour skier mais absolument pas adapté à la marche ni aux crampons…



eria
Autant prendre des skis à écaille avec des Dynafit !
bein non… sinon adieu le télémark, adieu le plaisir d'alterner montées et descentes ludiques en terrain vallonné. (j'ai testé le télémark en scarpa F1, c'est pas ça smileinch: )
Peut-être qu'un bricolage à l'ATK Newmark pourrait y aider…


pour revenir sur les skis, là il faut quand même râler un peu.
les skis de SRN sont globalement bien en retard par rapport à leur homologues de la rando alpine.
ils valent certes le tiers du prix, mais restent lourds en comparaison.
Leur énorme qualité étant leurs écailles!
Je n'ai pas testé les voilé, mais sur le papier ils se rapprochent des caractéristiques des skis de rando actuels.
ToneTrooper
les skis de SRN sont globalement bien en retard par rapport à leur homologues de la rando alpine.
ils valent certes le tiers du prix, mais restent lourds en comparaison.
Leur énorme qualité étant leurs écailles!
Juste histoire de partager des infos !
En prenant un café cet été dans un bar de Bois d'Amont dans le Jura, j'ai appris que l'atelier Vandel existait toujours…et qu'il leur était encore possible de faire des écailles. Mais je n'en sais pas plus, ni sur le coût, ni sur le fait que les skis de rando alpine sont plus larges que les skis de fond, et malheureusement ni sur le résultat.
Mais tu as comme moi probablement vu passer les bricolages du forum, le dernier en date https://www.skirandonneenordique.com/forums/c/ski-de-randonnee-nordique-srn-backcountry/pratique-du-ski-de-randonnee-nordique/ecailles-maisons-ou-la-retenue-pour-tous/?page=1#post-22035
Sinon, toujours sur le même forum, il y a ça https://www.skirandonneenordique.com/forums/c/materiel-rando-nordique-outdoor/materiel-equipement-vos-retours-dexperience-avis/fischer-profoil-systeme-anti-recul-avec-ecailles/?page=1#post-19713
Modifié il y a 3 ans
ToneTrooper
eria
Autant prendre des skis à écaille avec des Dynafit !
bein non… sinon adieu le télémark, adieu le plaisir d'alterner montées et descentes ludiques en terrain vallonné.
D'accord pour le télémark.  Par contre, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas alterner montées et descentes ludiques si on a des semelles à écailles …
Plus belles des traces tu laisseras, meilleur skieur tu deviendras smile
ToneTrooper
mais JMC, et ces Vectors par raport aux Epoch? ça donne quoi?
Difficile de comparer car mes Salomon XA gâchent vraiment les qualités de l'Epoch. S'ils était équipé de 3 pins + Swartisen  je dirais qu'ils s'approcheraient du ski passe partout, sauf en poudreuse profonde.
Avec l'ensemble Vector + Chilli + Excursion, je descends partout (2.1 skitour maxi) sans soucis sauf sur neige très dure et malgré ma technique approximative et un moteur qui s'essouffle vite. Il n' a que sur les pistes de fond que l'ensemble est vraiment "lourd".

ToneTrooper
les skis de SRN sont globalement bien en retard par rapport à leur homologues de la rando alpine.
ils valent certes le tiers du prix, mais restent lourds en comparaison.
Leur énorme qualité étant leurs écailles!
Je n'ai pas testé les voilé, mais sur le papier ils se rapprochent des caractéristiques des skis de rando actuels.
Je confirme que les Voilé ne sont pas en retard !
Et pour ce qui est des écailles :

Là où le pôv gars en SRA a du monter en canard, je suis passé à l'aise avec les écailles. CQFD !

JMC