N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Fix 75mm: voilé switchback telemarck touring ? hardware 3 pins ?

Bonjour,
Une première question d'un néophyte découvrant le ski de randonnée nordique et voulant s'équiper: Une fix voilé telemark touring binding permettant de soulever complétement le talon est-elle compatible ? pertinente ? avec une pratique tournée vers la rando nordique dans le vercors et quelques descentes de ses "reliefs".
skis outtabounds + scarpa T4 (pulka)
La seconde : une fix voilé hardware 3 pin telemark apporte-t'elle réellement plus de polyvalence qu'une chili ?
Je pratique le ski de fond mais je n'ai jamais testé de chaussures rigides. Je ne connais donc pas les sensations que l'on peut avoir avec ce type de matériel.
D'avance merci
J.P
Modifié il y a 9 ans
Sujet déjà largement défloré sur le forum.
Farfouille un peu (rubrique "matos"smile, tu trouveras des avis sur l'ensemble de la question.
Modifié il y a 9 ans
randoguide a écrit:
Une fix voilé telemark touring binding permettant de soulever complétement le talon est-elle compatible ? pertinente ? avec une pratique tournée vers la rando nordique dans le Vercors et quelques descentes de ses "reliefs".
skis outtabounds + scarpa T4 (pulka)

Ni compatible, ni pertinente.

C'est une fixation destinée à la rando alpine en telemark.

Elle a une position "montée" et une position "descente" ce qui est essentiellement contradictoire avec la pratique nordique.

En position "montée", tu as une fixation articulée dont le comportement est analogue à celui d'une fixation de randonnée alpine en position "montée" : la chaussure bascule autour d'un axe situé en avant du pied. Ceci est incompatible avec le pas nordique qui utilise le déroulé du pied et de la cheville.

En position "descente", tu as une fixation active de telemark de descente avec une force de rappel qui oblige à appuyer sur le ski pour pouvoir décoller le talon. Ceci est incompatible avec le pas nordique, ou au moins une sacré entrave.

La position "montée" permet un débattement complet du pied, bien pratique pour les conversions à la montée, que tu ne pourras pas faire attelé à une pulka.

La position "descente" permet un meilleur contrôle du ski suiveur dans le virage telemark, que tu ne pourras pas faire attelé à une pulka.

En plus, c'est lourd !

La seconde : une fix voilé hardwire 3 pin telemark apporte-t'elle réellement plus de polyvalence qu'une chili ?

Dans la mesure où son câble est amovible, la hardwire 3 pins peut être utilisée soit comme une fixation 3 pointes, soit comme une fixation à câbles.
C'est bien ça la polyvalence, non ?

Je pratique le ski de fond mais je n'ai jamais testé de chaussures rigides. Je ne connais donc pas les sensations que l'on peut avoir avec ce type de matériel.

Autrement dit tu es débutant en telemark ?

D'aucuns vont te psalmodier le mantra "aucune compétence technique particulière n'est nécessaire pour faire de la rando nordique".

Pas moi.
Modifié il y a 9 ans
En position "montée", tu as une fixation articulée dont le comportement est analogue à celui d'une fixation de randonnée alpine en position "montée" : la chaussure bascule autour d'un axe situé en avant du pied. Ceci est incompatible avec le pas nordique qui utilise le déroulé du pied et de la cheville.
Je pensais que sur un relief vallonné, le fait d'avoir une rotation à l'avant du pied permettait de se rapprocher d'une fixation NNN BC! Ce type de fixation n'apporte donc aucun confort sur relief vallonné ?
En position "descente", tu as une fixation active de telemark de descente avec une force de rappel qui oblige à appuyer sur le ski pour pouvoir décoller le talon. Ceci est incompatible avec le pas nordique, ou au moins une sacré entrave.
J'en déduis que la technique en descente est différente avec des skis équipés en NNN BC et 75mm ?
Dans la mesure où son câble est amovible, la hardwire 3 pins peut être utilisée soit comme une fixation 3 pointes, soit comme une fixation à câbles. C'est bien ça la polyvalence, non ?
Ayant lu les déboires de certains avec les 3 pins j'ai des craintes pour la fiabilité ? la hardwire est-elle réputée solide ?
Mieux vaut-il une chili ?
Merci pour les réponses.
Modifié il y a 9 ans
randoguide a écrit:
Ayant lu les déboires de certains avec les 3 pins j'ai des craintes pour la fiabilité ? la hardwire est-elle réputée solide ?
Mieux vaut-il une chili ?
Merci pour les réponses.

La 3pins - 75mm est une ancienne fixation qui a fait Totalement ses preuves. Actuellement il y a 2 fabricants sur le marché : Voilé et Rottefella. Lorsqu'on l'utilise de façon normale la 3 pin se comporte bien. A la longue les pointes s'usent mais tu peux faire plusieurs saisons avec ! Le seul bémol de la 3 pin, c'est que les pointes usent les trous de la chaussure. (J'ai eu un soucis de fiabilité avec la Voilé lorsque je tractais une lourde pulka par -25°C)

J'ai une préférence pour la Rottefella Super Telemark parce qu'elle a un renfort que la voilé n'a pas. On l'a trouve aussi plus facilement en magasin.
Concernant la fiabilité, c'est à mon avis les fixations en 75 mm les plus fiables parce qu'il n'y a qu'un point d'appui. Une fixation à câble comme la Chili c'est bien (sans les 3 pins) mais je ne connais pas la durée de vie du système à câble.

En clair pour la rando nordique et en 75mm sans trop rentrer dans des détails techniques - et pour débuter et s'amuser (c'est bien cela qu'on recherche) : choisi entre :
- la Voilé
- La Super Telemark
- La Chili…
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 9 ans
Nicolas :
En position "montée", tu as une fixation articulée dont le comportement est analogue à celui d'une fixation de randonnée alpine en position "montée" (…smile

Randoguide :
Ce type de fixation n'apporte donc aucun confort sur relief vallonné ?

Les fixations de telemark articulées correspondent à une utilisation en "randonnée alpine en telemark". C'est tout le contraire d'un "relief vallonné"

Moi même, lorsque j'utilise ce type de fixations (dans un contexte de randonnée alpine en telemark, donc) et que je rencontre un "relief vallonné", c'est à dire une contrepente douce (redescente à la montée, remontée à la descente), je suis bien content de pouvoir la franchir avec l'articulation bloquée.

Nicolas :
En position "descente", tu as une fixation active de telemark de descente avec une force de rappel qui oblige à appuyer sur le ski pour pouvoir décoller le talon.

Randoguide :
J'en déduis que la technique en descente est différente avec des skis équipés en NNN BC et 75mm ?

Des fixations différentes ont forcément un comportement différent.

Toutes les fixations à câbles sont des fixations actives. Plus ou moins actives selon la raideur du câble et des ressorts associés.
Une fixation à câble très peu active n'est peut être pas trop gênante pour la rando nordique. Mais quel est l'intérêt d'avoir des câbles s'ils ne sont pas actifs ?

Quant à comparer les NORMES, indépendamment des MODELES, c'est un test que j'ai très envie de faire, et qui serait possible avec certains modèles de chaussures dont la semelle est déclinée en N75 et en NNNBC.

Randoguide :
Ayant lu les déboires de certains avec les 3 pins j'ai des craintes pour la fiabilité ?

Régis, individu isolé, a eu une fois un problème de casse avec un exemplaire d'un modèle de fixation à 3 pointes.

Cela ne devrait pas suffire à disqualifier le système.

Si l'expérience unique d'une personne sur un exemplaire d'un modèle est significative, alors j'ai quant à moi quelque chose d'important à dire sur un autre modèle de fixations…
Modifié il y a 9 ans