N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

fixation talon amovible

Bonjour à tous.
Je suis équipé de Madshuss Eon 185 avec des fixations Salomon XA. Ce matériel me convient bien pour le plat et les montées mais souvent mal en descente raide : du genre descente sur les lacs sur la Kungsleden ou le canon des Erges dans le Vercors pour ceux qui connaissent.
Un bidouillage bloquant aisément le talon peut il se réaliser ? sans espèrer le blocage ski alpin bien sûr, juste pour ne pas déchausser quand ça penche trop.
Après cet hiver raté, je retournerai bien en Scandinavie. Si quelqu'un est intéressé, on a un peu de temps pour construire !!!! Mon profil : senior sportif, pas de pulka, sac à dos, pas de bivouac, en refuges uniquement.
Merci pour vos infos
JPJ38
Un bidouillage bloquant aisément le talon peut il se réaliser ?
C'est la question que je me posais avant de découvrir le telemark. Depuis, j'ai abandonné la bidouille pour perfectionner la technique et je passe à peu près partout  avec des Fix XA et chaussures XAVD 8.
Quand c'est raide et étroit : chasse-neige ; raide et pas envie de tomber : dérapage.
Le vrai problème, c'est la neige croutée.


JMC
Modifié il y a 2 ans
JPJ38
Un bidouillage bloquant aisément le talon peut il se réaliser ? sans espèrer le blocage ski alpin bien sûr, juste pour ne pas déchausser quand ça penche trop.
[Humour véridique] Surtout pas ! Le problèmes des difficultés en descentes proviennent du skieur, du matériel et du terrain.
Mais vouloir bloquer le talon, c'est anti-rando nordique. Cette activité existe, cela s'appelle de la randonnée alpine ! [Humour véridique Fin] 
J'ai tendance à penser (je l'ai vérifié X fois) que la norme 75 mm limite de type de problème en descente…. 
Tout ne provient pas du matériel, mais cela contribue à une meilleure stabilité et un contrôle plus optimal de la conduite des skis. Le matériel peut venir combler les manques techniques des pratiquants et la amenuiser la difficulté technique du terrain.
Praticien du Ski Sauvage.
Salut JPJ38,
Comme les autres, je ne pense pas que bloquer le talon soit une bonne chose, mais loin de moi l'idée de prôner la difficulté, la tradition, ou la pureté de l'activité…
En ski alpin ou en rando alpine, le contrôle du ski ne se fait pas par la semelle, mais par l'ensemble pied/cheville/tibia/mollet qui ne fait à peu pres qu'un seul bloc, bloc à son tour solidaire du ski.
Si tu accroche ton talon au ski mais que ta chaussure au dessus reste bien souple, tu vas juste te tordre les chevilles…. (j'en ai fait l'expérience gamin quand on fabriquait des engins glissants avec plus ou moins de succès).
Comme le dit Régis, la norme 75 améliore franchement le contrôle, et si on veut attaquer des terrains plus alpins on peut toujours aller du coté du télémark léger, avec des chaussures en plastique. La frontière n'est pas bien franche entre ski de fond - srn - télémark…

c'est ouvert, et c'est tant mieux!
Pour en revenir au problème d'équilibre dans les descentes, conserver une fente, un pied "avant" et un pied "arrière" même si on veut juste aller tout droit donne déjà pas mal de stabilité.
Pour le canyon des Erges en revanche, c'est vrai qu'il vaut mieux réussir un peu à tourner… quand c'est étroit le chasse-neige et les remontées sur les flancs sont de bons amis..
Bonne glisse et bonne Scandinavie
Pierre!