Fixations norme 75 : fragilités et réparations

Je viens de voir cet article récapitulant les fragilités des fixations norme 75 Voile et Rotofella :
https://cafgo.org/index.php?option=com_content&view=article&id=931&Itemid=1953

Je me serai attendu à plus de fiabilité vu la simplicité de ces fixations (sans parler de leur prix loin d'être modeste).

L'article fournit des solutions pour les améliorer et les réparer.

Une question : à quoi servent les 2 trous sur les fourchettes ?

SRNment.
abiskof
à quoi servent les 2 trous sur les fourchettes ?
Aucune idée sur la raison exacte !
Par contre je m'en suis servi pour attacher une lanière reliée à la jambe dans le but de ne pas perdre un ski en cas de déchaussage dans une pente.
abiskof
Je viens de voir cet article
merci pour le partage
abiskof
à quoi servent les 2 trous sur les fourchettes ?

Après, faut pas être parano, arriver à casser une fixation N75 ? En dehors d'un pb de fabrication, je ne vois qu'un usage intensif, chute, serrage exagéré, par ex à cause de neige sous la semelle des chaussures, trous pas en face des pins et forcement, en usage club, on peut facilement cumuler le tout !

Perso, avec un bout de cordelette (voir une paire de lacets) et 1m de "duck tape", je pars serein, mais c'est vrai que je ne sors "qu'a la journée". Dans le cas d'un groupe, sur une itinérance, mutualiser du matériel et des outils "au cas où" n'est pas absurde.
Après, on peut casser un ski, une semelle de godasse (je suis spécialiste smile ) et se casser la guibole ! Dans ce cas, le plus dur est de trouver la grosse pierre, histoire d'abréger les souffrances du blessé smile

Que la fente soit avec vous !
stofdefou
Après, faut pas être parano, arriver à casser une fixation N75 ?
J'ai un copain, sagouin comme c'est pas possible, qui a eu des "pins" cassés smile, la partie de la fix vissée sur le ski fendue, mais jamais la "fourchette" , tordue oui, mais pas cassée. Il fut un temps où je partais avec une pince et du fil de fer, pour m'en sortir en cas de casse. Mais ce n'est jamais arrivé !
Modifié il y a 3 semaines
Oui, j'avais vu la partie "trous nécessaire au pressage de la pièce". Mais des tôles d'aciers embouties sans trou, c'est courant. J'imagine donc que la raison est ailleurs.
Cela permet de passer un leash relié à la chaussure pour éviter de perdre le ski en station en cas de déchaussage (accessoire obligatoire en telemark sur pistes).

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Merci talonlibre. N'allant pas sur piste faire du télémark, cet usage m'avait échappé !
Dommage que cela fragilise la fourchette.
Je randonne depuis 10 ans avec des Voilé, sans avoir jamais rencontré de problème !
Au delà de l' aspect technique, merci d' avoir mis en lumière l' onglet " rando nordique du CAF " qui donne de belle idées de sorties pour les dauphinois….. ou pas !  smile