N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Fonctionnement Pierre à feu Fire Steel

Avez-vous déjà tenté d’allumer un feu en utilisant uniquement une pierre à feu ? Si oui, vous conclurez sans doute comme moi que ce n’est pas si facile. Depuis plusieurs bivouacs, je m’essaye à l’allumage d’un feu sans artifice (briquet, allume-feu liquide…). J’y arrive, mais j’ai dû m’entraîner !

Fonctionnement d’une pierre à feu :
1) Avant la première utilisation, il faut retirer la pellicule de protection sur la tige en magnésium (à l’aide de la petite tôle métallique).
2) gratter la tige à l’aide de la tôle métallique afin de faire des étincelles

J’utilise actuellement la pierre à feu Swedish Firesteel 2.0 de Light my Fire. La marque suédoise Light My Fire est connue pour sa cuillère/fourchette Spork, son mealkit… mais elle fabrique aussi de nombreuses « pierre à feu » : Firesteel Army, Firesteel 2.0, couteau SL3…
A l’origine, c’est l’armée suédoise qui l’utilisait…. Puis le concept a été reprit par LMF

Caractéristiques du modèle :
- poids : 30 g
- longueur de la tige : 4,4 cm
- produit une étincelle de 3000 °C

Avis :
C’est un modèle léger et qui ne prend pas de place. Pour débuter c’est très bien… il est doté d’un sifflet qui servira en cas d’urgence. Pour celui qui ne souhaite allumer un feu qu’avec une pierre, il est préférable de choisir un modèle plus grand : le Firestell Army par exemple.

Mon usage :
Au départ pour me faciliter la tâche, j’ai utilisé des bâtonnets TinderSticks (Light My Fire) en bois d’Ocone. Ce bois contient 80% de résine. Il faut le réduire en toute petite sciure et en copeaux puis l’enflammer. C’est magique, par contre il faut toujours en avoir sous le coude.

Ensuite, j’ai très basiquement utilisé un mouchoir en papier. C’est très facile de l’enflammer. C’est d’ailleurs une bonne façon de s’entraîner à manier la pierre à feu.

Maintenant, je fais avec ce qu’il me passe sous la main : chardons, lichens, feuilles sèches… J’ai noté que le chardon s’enflamme très rapidement… ainsi que le lichen chevelu.
Dans la mesure du possible, j’essaye de trouver un plan stable (pierre plate) et de me positionner avec appui pour frictionner la tige en magnésium. En fonctionnement, je frotte la plaque avec pression mais sans aller très vite. A force de cumuler les frictions, le chardon ou le lichen s’enflamme.

Est-ce que de vôtre coté, vous avec une technique particulière d’allumage ? Qu’utilisez-vous comme type d’Amadou ? Avez-vous des astuces ? Avez-vous déjà utilisé le système l’hiver, par temps de pluie ?

Merci pour votre retour, ça me permettra de me perfectionner et d’améliorer ma technique.
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 7 ans
Je comprends mieux pourquoi certains sont passés au
tabac à priser ou au tabac à chiquer …T'as déja
essayé d'allumer une clope avec une pierre à feu ?
Modifié il y a 7 ans
Non j'ai arrêté de fumer, mais je veux bien t'en allumer une :-)
Si un jour je reprends, je me mettrais au Snus…
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 7 ans
le Snus, tiens …encore un truc que j'ai pas essayé,
faudra que je m'y mette . Ma prochaine expérience c'est
le Haggi …
Modifié il y a 7 ans
Salut,

J'ai quasi toujours sur moi une pierre a feu lorsque je randonne. En plus d'un briquet.. Et c'est souvent ce dernier que j'utilise le plus! La pierre a feu est la en secours, quasi indestructible et utilisable par tous les temps.
Pour l'amadou, j'ai investi dans un petit baton de magnésium. Ca aide pas mal quand le bois ou les brindilles sont humides.
J'ai également expérimenté les "boules de coton imbibée d'huile ( oeuf jaune des kinder surprise. ( un peu de coton dedans baignant légermeent dans de l'huile pour vélo en bombe). On laisse le plastique bruler par la meme occasion, le temps de se faire un bon feu. ( Méthode pas trop écolo, a utiliser en cas de galere par temps tres froid, là où un feu peut vous sauver la vie!)
Modifié il y a 7 ans
j'utilise la même depuis quelques mois.


que ce soit pour allumer un feu ou mon réchaud à alcool (P3RS).

Pour l'alcool ça va nickel (attention a la température de l'alcool, si il est trop froid (<15°C) c'est difficile de l'enflamer. Le matin il vaut mieux mettre sa fiole dans le calecon quelques minutes smile

Pour le feu c'est vrai que c'est plus difficile qu'un briquet mais en général j'y arrive bien avec des feuilles mortes comme base.
Modifié il y a 7 ans
résultats de mes premiers tests, après l'acquisition d'une pierre à feu Primus, dans une petite boutique en ligne, dont je ne citerai pas le nom …

Pour un novice (moi par exemple), le cordon unissant la pierre et le "grattoir" est assez gênant.
Après remplacement de celui-ci par un plus long et 5 "grattages" consécutifs plus tard, mes feuilles de bambous séchées (ramassées légèrement humides de l'ondée d'hier soir) se sont embrasées sans mal.

Si je devais choisir à nouveau une telle pierre, j'accorderais une certaine importance à sa longueur. Je suppose qu'une plus longue nécessiterait un nombre de grattages inférieur.
Modifié il y a 7 ans
Une astuce d'un vieux Same:

Toujours avoir un Tampax (tampon hygiénique) dans sa trousse de bricolage!

Je m'explique: Le tampax, une fois déroulé, donne une grosse boule de coton qui s'enflamme durablement à la moindre étincelle! Et ça marche!

:-) :-)

C'est le vieux Same qui l'a dit!

A+

Fanny
Modifié il y a 7 ans
…me disais bien que ça avait une utilité ces trucs .
Mais pourquoi ils appellent ça des tampons hygiéniques ?
Modifié il y a 7 ans
Bon, ben on commence à découvrir des techniques…
Je sais pas si c'est une impression mais on a toujours un briquet + une pierre à feu : comme si on ne faisait pas confiance un l'un ou à l'autre.
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 7 ans