Fonctionnement Pierre à feu Fire Steel

On en apprend tous les jours et à tous âges c'est ce qui est fabuleux…

Je savais que le tampax existait et que les dames quand elles sont obligées de l'utiliser ont tendance à faire des étincelles "d'humeur" :roll: … :lol:
… mais pas la pierre à feu moderne comme sur les photos de Régis.

J'ai tout bêtement un briquet et de l'allume barbecue en briquettes cartonnées.

Mais je n'ai jamais eu à allumer un feu dans des conditions extrêmes et surtout sous la pluie. :oops:
Modifié il y a 9 ans
topolino a écrit :
En plus d'un briquet.. Et c'est souvent ce dernier que j'utilise le plus!
Idem après avoir essayé vainement d'allumer un feu avec le Fire Steel. :-D

Sinon pour le feu, j'utilise des coquille jaune d’œufs surprises bien connus dans lesquels je colle du coton imbibé de vaseline (idée piqué sur le magasin Carnet d'Av de mémoire).

Et pour remplacer l'Ocote (et pas Ocone ! :-D ), je coupe des branche de pin à la période ou la sève monte de sorte qu'il soit bien "chargé" en résine et je le laisse bien sécher à la maison. Coupé en brindille, ça s'allume même avec un briquet sans autre produit.

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 9 ans
Pour ma part, suis un adepte de la pierre à feu…
Ayant arrêté de fumer également je voulais bannir le briquet de mon paquetage. Je me suis donc entrainé à moult reprise été comme hiver ne voulant pas renoncer.
Comme "carburant" la technique de l’œuf jaune marche très bien, pour ma part j'utilise du coton imbibé de savon sans rinçage (bien connu depuis le H1N1..)et Maya sticks (bois résineux, je suis moins convaincu).
En tout cas, je confirme que ce petit ensemble fonctionne à merveille même sous la pluie et garantie une admiration béate lors des barbecues :lol:
:-D
Modifié il y a 9 ans
Compris, les amis . J'arrète la gauloise : désormais
je ne fumerai que des tampax impregnés de vaseline ….
Modifié il y a 9 ans
N'oublies pas de les ranger dans des œufs jaunes ! :-D

Lors d'une discussion avec Olivier N. de Carnet d'Av sur un vieux salon de la rando, il m'avait indiqué que les chambres à air de vélo faisait également de très bons allume-feu mais dégageaient pas mal de fumée.
A utiliser en cas d'urgence pour avoir pitié de la couche d'ozone.

Aller, je retourne m'en griller une, faut bien que le briquet serve. ;-)

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 9 ans
Adepte du Firesteel depuis plusieurs années, et après avoir testé pas mal de techniques, j'emmène aujourd’hui toujours le "combo" firesteel/briquet/allumette/bougie/bloc de magnésium. Bon, la totale quoi !

Ce n'est pas par manque de confiance en tel ou tel outil (comme Régis le questionnait plus haut), mais plus le fruit de pas mal de situations, qui m'amènent à la conclusion suivante : chaque outil a une utilité 'optimale" dans telle ou telle situation particulière. De plus, ça peut-être utile de marier plusieurs techniques.
Par exemple :
Avec un ami,lors d'une virée raquettes, nous avons démarré un feu grâce aux bougies + allumettes, sous une neige très lourde au mois de janvier dans le Jura. Évidemment, avec le firesteel ou le briquet (doigts froids, moins de motricité fine, + l'humidité etc.), ça n'aurait pas été la même histoire…
Ensuite, parfois (souvent), par pure flemme tout simplement, le briquet est mon meilleur allié :-D
Les allumettes seules me servent souvent par temps humide ou lorsque le feu est démarré après la tombée de la rosée ; les brindilles ou autres petites choses bien fines (lichen etc.) étant plus longues à prendre, les allumettes tombent souvent à pic !

Concernant le firesteel, comme l'a fait remarquer quelqu'un plus haut je crois, un bloc de magnésium n'est jamais de trop. J'irai même jusqu'à dire que pour tout possesseur de firesteel, il s'avère indispensable. A de nombreuses reprises, il a remplacé les fameux "starter" (akènes, poussière de lichen etc.). Suffit de gratter un peu le bloc, une étincelle et c'est le feu d'artifice ! La plupart du temps, si les 2 ou 3 premières tentatives de démarrage au firesteel sont veines, j'attaque au magnésium. Là, pas de surprise, ça part à chaque coup.

Pour finir d'illustrer cette utilisation optimale, je prends l'exemple du lichen ("barbe du vieux"smile rencontré en Suède (Kungsleden et Sarek). Ici, dans les Alpes, souvent il faut m'y reprendre à plusieurs fois avant d'en enflammer. Au contraire, avec la version Suédoise, à peine une étincelle et ça se met à flamber de manière bien virulente :-o !
Plus sec ? Espèce différente ? En tout cas, en Suède, avec les différent végétaux rencontrés, j'ai compris l'utilité d'un firesteel :-)

Bref, c'est pour ça que j'ai toujours (évidemment selon la nature de la sortie : plusieurs jours, grillade de saucisse après le boulot, raid etc.) avec moi tous ces outils. Pas par manque de confiance, ni paranoïa (étant collé au parc de la Vanoise, j'utilise plus souvent le réchaud ou la bouffe froide que le bois sec !), mais juste pour pouvoir s'adapter : un ziplock contenant une ou deux bougies, un ou deux briquets, une petite boite d'allumettes, le firesteel et le magnesium. Ça pèse rien (à relativiser, bien que sans trop me charger je ne sois pas MUL) et c'est pratique !

Voila, désolé pour la longueur !
Modifié il y a 8 ans
Je découvre ce fil à l'instant. Je n'ai pas de firesteel mais un briquet du même genre sur un bloc de magnésium de fabrication canadienne.

Le magnesium est délicat à réduire en copeaux avec un petit couteau et s'envole quand il y a du vent.

Aussi, je prends grand soin de la préparation de mon foyer, je glisse un petit peu de coton sous mes brindilles et après un passage du dos de la lame sur le firesteel, le feu démarre.

Le plus important, c'est la préparation du feu et le ramassage de bois aux bonnes dimensions.

Cela marche aussi sans coton avec des allumettes sabotées (coupées en deux à la lame de rasoir - vieux piège de sachem rusé et sadique)

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 8 ans
Bonjour, Vous avez l'air d'experts dans le domaine des pierres à feu.
J'en ai acheté une sur ebay, deux composants, donc deux tige, l'une dans l'autre, mais j'ai beau frotter, des copeaux de la plus grosse des tiges se détache, mais aucune étincelle.
une question, personne pourrait me résumer, "utiliser une pierre à feu pour les nuls" :-D
y a t il une astuce, quelle tige doit on frotter ?

Un grand merci, à vous pour toute réponse, :lol:
Modifié il y a 8 ans
aurais-tu une photo?

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 8 ans
alain83 a écrit :
plus grosse des tiges se détache, mais aucune étincelle.
une question, personne pourrait me résumer, "utiliser une pierre à feu pour les nuls" :-D
ah une tige qui se détache ? Effectivement on veut une photo !
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans