Help : je décroche en dévers sur piste damée !

Bonjour à tous,

Cela fait 3 décennies que je n'avais mis les pieds sur des planches avec carres tout acier ; c'était aux 2 Alpes. Il y a une semaine, à Chapelle des Bois (Haut Doubs, massif du Jura) j'ai loué des SRN Fischer OTX 88 S-Bound [cotes 88-68-78]+ fixations à la norme NNNBC avec des pompes Fischer BCX GT pour faire de la poudreuse dans la combe des Cives et aussi emprunter la piste de liaison à tout faire, notamment damée pour le ski de fond.

Depuis la dernière chute abondante de neige, le 3ème jour, c'était la 2ème fois que la dameuse était passée sur cette piste de liaison. Vers 15 heures la température de l'air avoisinait - 4°C = sur la piste neige porteuse, devenue très douce avec une glisse optimale.

Sauf que lorsque j'ai emprunté cette piste, dans les dévers il m'était impossible de faire mordre les carres acier de mes SRN en pas alternatif = inexorablement mes skis glissaient sur le côté dans l'ornière aval formée d'un côté par la piste et de l'autre par la neige vierge. Pourtant avec mes skis de skating de 44 mm de large sans carres acier = aucun problème pour les faire mordre dans cette neige et tenir la trajectoire dans les dévers. Au vu du poids de l'équipement SRN, je n'ai même pas tenté de patiner avec, surtout si on ajoute dévers + montée.

Où est l'erreur ? Pour tenir dans les dévers faut-il affûter les carres "rasoir" ? Faut-il des fixations + chaussures de type SRA ? Faut-il revenir à des skis plus fins dans ce cas ? Faut-il changer le logiciel du bonhomme ?

Je précise que les chaussures étaient neuves et les SRN quasi-neufs avec des semelles très peu éraillées. De plus les carres semblaient entretenues : aucun point de rouille, pas de morfil sur l'angle. Cependant, ayant passé mon doigt sur l'angle des carres = ces dernières n'étaient pas "rasoir".

MERCI de votre analyse et de vos préconisations
Bonjour Jurassik,
Ah cette superbe combe des Cives entre Chapelle et le Pré Poncet, un bien bel endroit.
J'ai deux paires de skis, une paire légère pour la distance, au double cambre nordique et aux écailles mordantes et agressive. Des Madshus BC 55 MGV de 200 cm aux côtes suivantes : 68-55-62. Des machines à accrocher et à aller tout droit en toutes circonstances. Y Compris en descente où il faut les violer pour ler faire tourner, grands espaces impératifs. Je développe mon avis sur ces skis ici : https://montagn.com/les-skis-de-fond-de-randonnee-ou-fjellskis/

J'ai aussi une paire de Madshus Annum en 195 cm, skis modernes au cambre alpin et très joueurs en descente. Avec eux et même avec des carres ultra affutées, j'aurais rencontré le même problème que toi, même avec mes fixation norme 75 et mes crispi Svartisen, utilisées sur les deux paires.
En SRN comme en ski alpin, les skis ont des programmes bien défini, jeux en virages et hors-pistes ou itinérance hors et sur piste. C'est pour cela que j'ai 2 paires de skis et que sur de longues traversées, des Asnes de 210 cm rencontrent encore le succès dans des pays nordiques.

Bon ski

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Bonjour smile
A des fins de protection du biotope de Homo SRNicus, les pistes damées devraient être interdites par la convention de Berne smile ! smile

Plus sérieusement parce que comme beaucoup j’ai aussi pas mal parcouru par le passé les pistes damées, dès que mes spatules de SRN les trouvent sur mon itinéraire, la tenue des  skis est d’autant plus délicate que la neige est dure smile.
Et dans mon esprit me vient dans ces cas l’image d’un liteau ou d’une planche qu’on voudrait placer sur une arête (soit les carres des skis). C’est d’autant plus difficile que le bois est large !
D’où dans ma tête l’analogie avec les skis, facile pour des skis de skate, éprouvant pour les chevilles dans le cas de SRN un peu larges. Et je pense que la taille de guêpe amplifie le problème, de même que probablement la structure du ski joue aussi un rôle.
De là une certaine adéquation indispensable entre le ski et la chaussure pour conserver une homogénéité.
Modifié il y a 4 mois
Je rencontre le même pb surtout avec les Vectors. J'applique la vieille solution que m'avait indiqué un mono ski de piste : il faut faire comme si tu cherchais à ramasser un gant à l'arrière de ta chaussure coté aval, cela force à prendre une position d'angulation qui met le ski aval sur la carre intérieure et donc plus de décrochage. Il faut le faire en position fléchie et pas debout smile
JMC