Intérêt câble en N75

Bonjour,

je me pose quelques questions de débutant sur le câble.

L'apport du câble est-il vraiment sensible en descente, en gros c'est le jours et la nuit, ou un peu mieux?
L'utilisation d'un câble permet de préserver ces chaussures (moins de contrainte sur les pins)?
Est-il envisageable de ne jamais enlever le câble tout en gardant la polyvalence des SRN? Je fais pas mal de ski de rando classique, ce que je recherche avant tout dans le SRN : la simplicité de déplacement sans prise de tête, pas de manip de peaux ou autres comme mettre et enlever un câble.

Plus simplement, je ski actuellement des voile (rouge sans câble), je me renseigne sur la pratique. Le déplacement en moyenne montagne en SRN est assez addictif… c'est simple, léger, efficace. Je me demandais si avec un câble c'était vraiment mieux et utilisable sans manip.

Merci à celles et ceux qui prendront le temps d'éclairer ma lanterne.
Bonjour,
venant du ski alpin, j'ai fait le choix d'avoir un maximum de contrôle : Scarpa T4  + Voilé Hardwire 3-pin.
Le câble doit être suffisamment tendu pour tenir à la chaussure, t'empêcher un peu de partir en avant (je me suis fait peur quand même une fois à faire un salto avant et je me suis retrouvé assis les 2 skis plantés dans la neige) mais surtout le ressort t'aide à changer de ski d'appui et à enchaîner les virages. On s'en rend bien compte en entraînement sur piste. Donc c'est intéressant si tu as un minimum de dénivelé. On ne peut pas le garder en montée. Sur du plat pendant quelques mètres, ça va mais pas plus. l'attache arrière se bloque relativement bien sous la chaussure, bloquée par la talonnière.
Avec ma config, j'ai commencé à prendre goût aux virages télémark mais surtout sur piste car avec des Salomon xadv89, j'ai du mal à tourner en hors piste.
C'est pour cela que je me suis aussi acheté d'occas des skis de rando Scott Superguide 95 avec fixations Dynafit de rando alpin montées sur une platine Telealp de Kreutzspitze qui permet de mettre des câbles. Les chaussures sont des Crispi NTN de rando. L'ensemble est super mais il faut obligatoirement mettre les peaux pour grimper donc ce n'est pas le même usage. Il faut aussi que je travaille encore ma technique hors-piste, le matériel ne faisant malheureusement pas tout!

Concernant l'efficacité des écailles, cela dépend de la qualité de la neige (moins voire peu efficace sur neige redurcie).

Bonjour Titou
En supposant que tu fasses allusion à la marque Voilé
titou
L'apport du câble est-il vraiment sensible en descente, en gros c'est le jours et la nuit, ou un peu mieux?
Je ne sais trop en fait ! Pour quelqu'un qui maîtrise bien les descentes, s'il est à l'aise quelque part, pas certain que ce soit flagrant. Si ça se complique du fait d'une pente plus forte ou d'une neige plus difficile, ça doit aider.
titou
L'utilisation d'un câble permet de préserver ces chaussures (moins de contrainte sur les pins)?
Oui ! Mes Svartisen qui ont toujours connu des câbles en descente sont nickel. Je n'en dirai pas autant de chaussures plus anciennes qui ont connu du 3 pins sans câbles…mais avec des skis pour lesquels il fallait s'employer pour tourner. Est-ce donc les câbles ou les skis qui ont préservé les 3 pins ?

titou
Est-il envisageable de ne jamais enlever le câble tout en gardant la polyvalence des SRN?

Voilé 3 pins Hardwire, non ! Les ressorts sont trop raides et gênent grandement le déroulé de pied. On les accroche à l'arrière de la cale de talon quand on ne les utilise pas. Pour moi, c'est une fixation pour terrain alpin où on monte puis descend, pas pour du terrain vallonné.
Pour les Voilé 3 pins câble, c'est possible, même si le déroulé est un peu gêné. Je pense que ça dépend de sa vitesse.
Personnellement j'utilise une cale de Traverse, et la position de la cale du talon bien réglée, on peut laisser les câbles à plat et ne les utiliser que pour les descentes…ou les garder bloqués, ou ne pas les utiliser. Un bémol par neige collante qui s'accumule entre les câbles et les chaussures !
Mon avis personnel est que si on pratique en descente, rien que pour la préservation des chaussures, ça vaut le coup d'avoir des câbles (et des cales temps qu'à faire).
Modifié il y a 1 semaine
Merci pour ces retours,

Ce que je comprends de tout ça, le câble est quand même un plus ( pour guider les skis, préserver les pins). Mais pas de secret, on se retrouve avec des manips…
A voir donc, le côté très ludique (je monte, je descends, je coupe a flanc, au feeling) est donc un peu perdu à mon sens. on se retrouve avec un mode de fonctionnement plus proche de la rando alpine. 

Tout est histoire de compromis…
titou
Mais pas de secret, on se retrouve avec des manips…
J'ignore les manips qu'il faut faire en ski alpin, mais celles que je citais ne m'ont jamais gonflé ! Sur mon terrain habituel, j'utilise les câbles que si je juge que la descente vaut le coup de les mettre…
En fait déchausser, mettre le câble, rechausser : c'est trop pour moi…
La technique d'avoir le câble bloqué avec la talonnière, je ne connaissais pas, je trouve ça assez chouette, à essayer.

en fait, le commentaire suivant sur le site de AN, sur la super telemark câble, m'avait interpellé :
"Le câble à cartouche est un vrai plus, il laisse toujours le talon libre, tout en répartissant mieux la tension sur la fixation. Avec ces fixations, vous pouvez envisager tout type de parcours, du plat au plus engagé en descente nordique."

Mais je pense que cela doit être en enlevant le câble. A voir comment ma pratique du SRN évolue, actuellement je suis plus proche de mes skis de fonds que de mes alpins. Je vais essayer de trouver le juste milieu entre les deux, je pense.
titou
En fait déchausser, mettre le câble, rechausser : c'est trop pour moi…
Dès l'instant où on possède une cale de réhausse sous la fixation qui soit au moins aussi haute que l'ensemble câble-levier, on n'a pas à déchausser, les câbles restant à plat sur les skis quand on ne les désire pas.
C'est ce qu'expliquait jeanmi26 pour la Hardwire

jeanmi26
l'attache arrière se bloque relativement bien sous la chaussure, bloquée par la talonnière.
J'avais compris le système :
"La technique d'avoir le câble bloqué avec la talonnière, je ne connaissais pas, je trouve ça assez chouette, à essayer."


maintenant à essayer, il était évoqué des restrictions en neige collante.
A voir.


Merci pour tout
et bon ski
Le seul bémol de skier avec le câble bloqué (et non le talon, en SRN le talon est toujours libre, comme en ski de fond) c'est que ça gêne un peu le déroulé de pied avec les câbles (mais certains skient toujours câbles bloqués au talon), et beaucoup avec les tiges rigides de la Hardwire
jeanmi26
On ne peut pas le garder en montée. Sur du plat pendant quelques mètres, ça va mais pas plus.
pour la neige collante, c'est un détail !

le Grand Manitou qui paie même de sa personne
https://youtu.be/9W-bGtw8q34
Modifié il y a 1 semaine
Ce que j'appelle talonnière, c'est ce que tu appelles cale talon.
Je n'ai jamais envisagé de me bloquer le talon, je ne vois pas comment d'ailleurs.
Tes explications étaient clairs dès le premier message.
Je te remercie de tes conseils.