LA chaussure de SRN dont vous rêvez

Je vais plaisanter un peut, entrainez vous a marcher avec des chaussure de skis de descente pendant plusieurs semaines(allez faire les courses avec, dormez avec), vous verrez comme vous trouverez les t4 trés souples et légères, pour ce qui est de la norme 75 le seul défaut qu'elle a, c'est pour marcher dans la neige compacte, le bec de canard fait un peut déraper la pompe, si non je crampone avec des automatiques c'est nickel, la pompe idéale ? une modulable, souple pour monter et ajouter des raidisseurs pour la descente qui monte un peut haut pour un bon maintien latéral, on peu réver, les casques de motos modulables on clipse une pièce devant pour le rendre intégral. Là vous pouvez me jeter le cailloux ,il est fou le Cantalou
skieur randonneur en télémark depuis 1975, environ 50 sorties par saisons
Modifié il y a 5 ans
Cramponner en SRN ? Non bien sûr ce n'est pas fréquent. Mais parfois il ne faut pas hésiter à sortir les crampons : dans les Pyrénées Est en janvier 2012 des gens se sont tués dans le val de Galbe (ancienne piste de fond rendue à la pratique libre), une famille a été hélitreuillée dans les bois, ne pouvant plus avancer ni reculer… Certes les conditions étaient particulièrement vitrées sur tout le massif, mais plusieurs fois j'ai regretté de ne pas les avoir en montant (et en descendant !) le sentier forestier du Pla des Aveillans à la Pradeille (Capcir) ou en redescendant la route forestière du Laurenti (Donezan) après une balade en bonne neige pourtant, ou sur la piste forestière Colbert (Madres) dans les sapins, ou vers la Lladura toute plate (Capcir)… Pour ne prendre que des exemples de territoires strictement nordiques. Sortir les crampons sur un tronçon particulièrement vicieux ne signifie pas que l'on s'est trompé d'adresse ce jour-là, il peut simplement s'agir d'un mauvais pas dans une balade fréquentable sinon. Les raquettistes (teurs ?) se dispensent plus facilement des crampons grâce aux griffes et picots efficaces (TSL) ou aux simili-couteaux sur les bords du tamis (MSR, Tubbs). Les forestiers de ces contrées savent bien que les bois sont parfois si glacés que seule une paire de crampons permet d'évoluer sans risque.
Sinon : merci Sancho de confirmer ce que je pressens sur la qualité de la tenue des Hagan (je n'ajouterai pas une paire de jouets dans mon garage mais je conseillerai peut-être autour de moi de s'y mettre).
Modifié il y a 5 ans
Je viens de voir la vidéo préconisée par Nordicus "Telemark en tongs, et mon opinion est je crois clairement arrêtée cette fois-ci ?

Je vais tenter l'aventure avec les Xtraces, et mes chaussures de rando, et nous verrons bien ?

Mon avis est que si vraiment ça ne collait pas, cela voudrait dire qu'il faudrait passer aux fixations TLT avec des coques dures, mais là, comme le disait au tout début de notre discussion Grandsteak, nous ne sommes plus complètement dans l'esprit SRN mais plutôt SRA ; maintenant le tout étant déjà faire du ski.

Et là, si on passe en coque, l'ami Volcan15 fait bien de dire qu'il vaut mieux s'entraîner au moins 15 jour à tout faire avec des chaussures de ski coquées, travail, chercher le pain dormir, etc… car quand tu déchausses effectivement tu n'a plus la souplesse de ta paire de chaussures de rando !

Donc pour moi, l'orientation finale me semble prise…

Comme quoi toutes nos élucubrations finissent quand même par nous amener chacun à faire un choix perso, en liaison avec les # expériences de tout un chacun !

Evidemment, ce ne sera peut-être pas pour cette année, mais je reviendrai faire les commentaires nécessaires sur l'utilisation et les sensations. Allez hop !

Et juste pour info, je peux vous dire qu'en tant que motard, en cas de clash, le résultat produit avec un casque modulable n'a rien à voir avec un vrai intégrale, qui devrait d'ailleurs être obligatoire pour tous les 2 roues, question de survie en cas de chute. ! :-D :-) 8-) :lol: :-P
mrmts7739
Modifié il y a 5 ans
Cet argument pourra paraître saugrenu à certains, mais le style ça compte aussi. On appelle ça le "design" : faire beau et fonctionnel.

Les X-trace sont absolument moches de chez moche.
Ça fait fix' en plastique pas cher pour loueur de raquettes à neige.
Et puis j'ai des doutes sur la rigidité et la solidité.

Pour le moment, je reste avec mes Svartissen et mes Hard Wire 3P …. stylé et efficace.

Modifié il y a 5 ans
volcan15 a écrit :
Je vais plaisanter un peut, entrainez vous a marcher avec des chaussure de skis de descente pendant plusieurs semaines(allez faire les courses avec, dormez avec), vous verrez comme vous trouverez les t4 trés souples et légères, pour ce qui est de la norme 75 le seul défaut qu'elle a, c'est pour marcher dans la neige compacte, le bec de canard fait un peut déraper la pompe, si non je crampone avec des automatiques c'est nickel, la pompe idéale ? une modulable, souple pour monter et ajouter des raidisseurs pour la descente qui monte un peut haut pour un bon maintien latéral, on peu réver, les casques de motos modulables on clipse une pièce devant pour le rendre intégral. Là vous pouvez me jeter le cailloux ,il est fou le Cantalou

Je ne te jetterai pas des cailloux le Cantalou. J'adhère d'ailleurs pas mal, à certains de tes propos, dans le post précédent: à savoir, que pour tirer bon parti, d'un équipement matériel, il faut prendre le temps, d'en intégrer les principales caractéristiques, et d'apprendre à les exploiter. Juger en 3 sorties que son nouveau matériel n'est pas automatique, c'est souvent mal le juger de manière prématurée.
Cependant, on parle dans ce fil de matériel de randonnée nordique, pas de matériel de rando télémark. La frontière entre les deux est parfois mince. Elle dépend du niveau du skieur, et de son aisance à se déplacer dans des terrains plus ou moins accidentés. Ainsi un très bon skieur, pourra accéder à du terrain de SRA ou de rando TK, en étant à l'aise avec du matériel de SRN. Un skieur avec moins de bagage se contentera, avec du matos de SRN d'aller dans des terrains moins engagés, ou alors il préférera prendre du matos plus lourd plus adapté à son niveau, pour aller chercher un sommet ou un couloir un brin plus raide.
Maintenant pour pouvoir juger de la qualité d'un matériel de SRN, il me semble qu'il soit bon d'avoir déjà essayé du matériel de SRN. Peut être que si tu prenais le temps d'essayer un ski à écailles, et une chaussure plus légère, peut être que tu y trouverais ton compte: en découvrant la liberté de glisser en montée et en descente sans avoir à peauter dépeauter, sur un matériel plus léger, et plus enclin à donner du plaisir dans des terrains moins pentus au début.
Il me semble que le SRN c'est avant tout la liberté de prendre du plaisir dans des terrains où en SRA et en rando tk, on s'emmerde un peu par manque de pente. Cependant l'évolution du matériel ces dernières années ("évolution ou simple retour à un bon sens paysans pluri-séculaire"smile permet d'envisager de prendre du plaisir dans du plus raide, à condition de tenir pas mal debout sur ses planches, et d'avoir pris le temps d'apprivoiser la liberté de la légèreté.
Pour moi découvrir le SRN, c'est aussi réussir à accepter que dans les plaisirs de la glisse en montagne, il peut y avoir d'autres finalités que la quête d'un sommet, ou la victoire sur un couloir. Et ce même si les plaisirs inhérents à ce genre de défis peuvent faire parti du programme, quand on a le temps de se donner le bagage technique suffisant pour y parvenir.
Modifié il y a 5 ans
Moi j'vais vous dire un truc les gars : il ne suffit pas d'être beau, il faut simplement plaire ! comme j'suis un gars qui plaît malgré mon âge (quinqua), donc tout le temps design, dès qu'j'mets un truc, ça le rend design !

Donc si j'mets des Xtraces, même si ça peut paraître à certains d'entre nous pas trop fun, moi, ce que je peux entendre, si j'en mets, moi, dans le Jura, j'suis sûr que 15 jours après, ils auront une rupture de stock comme jamais vu sur ce matos dans tout le Jura, de mémoire de jurassien ? D'autant plus que j'suis assez bon commercial !

D'ailleurs au passage, cet hiver, et là je redeviens sérieux (quoi que précédemment…smile, je voulais louer, pour ma femme, surtout pour lui faire essayer la norme 75, et bien ça n'existe pas chez les loueurs, trop compliqué à "régler" pour le loueur sur des fix à tiges latérales, trop cher surtout, etc… Mais si ils louaient des skis équipés de Xtraces, tous les vacanciers censés ayant en principe une bonne paire de chaussures de rando aux pieds, ça pourrait être une ouverture sur une vraie découverte, et une vraie expansion de ce marché, mais bon je crois que ce qui intéresse majoritairement les loueurs, c'est le pognon, et rien que le pognon, et j'ai pourtant de bonnes connaissances parmi eux ? :-) :lol: :-x
mrmts7739
Modifié il y a 5 ans
JeromeGre a écrit :
Cet argument pourra paraître saugrenu à certains, mais le style ça compte aussi. On appelle ça le "design" : faire beau et fonctionnel.

Les X-trace sont absolument moches de chez moche.
Ça fait fix' en plastique pas cher pour loueur de raquettes à neige.
Et puis j'ai des doutes sur la rigidité et la solidité.

Pour le moment, je reste avec mes Svartissen et mes Hard Wire 3P …. stylé et efficace.

Dans le cadre d'une utilisation personnelle, je me fous pleinement du design, seule compte la performance. Dans le cadre de la mise à dispo de matos pour les clients, c'est une autre affaire: ça me fait bien chier de devoir équiper des petites dames à petits pieds, avec des vieux skis Xadv et des fix Hagan, même si je sais que les performances de ce type de montage sont loin d'être malhonnêtes.
Les verrous de la progression technique en descente sont principalement d'ordre psychologique. Partir avec une fixation qu'on peut juger moche c'est une chose, partir avec une fixation qui en apparence ressemble à un truc en toc s'en est une autre, même si ses performances réelles sont loin d'être vilaines.
A priori la Svartisen devrait être déclinée en 36 pour l'an prochain: chouette!!! :-D , je veux bien commander jusqu'au 34.
Sinon les tiges des cartouches de la Hardwire, moyennant bricolage (recoupe, et détordage) ça passe jusqu'à 37, mais pour un 36 je pense que c'est mort.

Sur la Hagan avec la bonne godasse, il n'y a rien à redire sur le déroulé de pied, et sur la rigidité en torsion ça équivaut une 3 pin cable.
Sur la solidité de la languette sous le pied à long terme????????
Les languettes plastiques crantées des serrages micrométriques, sont très légères, l'usure assez rapide, implique de remettre quelques crans au dessus de chaque descente. Car en tirant dessus en skiant normalement ça finit par se détendre, et quand les crans s'usent on rentre dans un cercle vicieux qui conduit assez rapidement au renouvellement des languettes. :-?

Sur la svartisen, les languettes aussi sont légères, on tire moins dessus que sur des fix hagan, mais il n’empêche, que si je serre à fond au dessus de la descente, j'arrive en bas en ayant fait sauter des crans. Sur le test des T4 l'an passé, j'avais également ça bien que les chaussures étaient neuves.
Modifié il y a 5 ans
Ah, j'ai l'impression d'avoir à faire à un loueur vendeur qui dit des vérités !

Bravo Sancho pour tous tes commentaires d'expérience et pleins de bon sens me semble-t-il ?

Et que tout ceci ne nous empêche pas d'avoir un peu d'humour sur nous-mêmes, nous sommes bien d'accord ?

Perso, j'habite pour le boulot en IDF, et des pieds nickelés du ski sous toutes ses formes on peut en croiser par ici… :-)
mrmts7739
Modifié il y a 5 ans
Bravo Jérôme …Tu as mis le doigt dessus …
Il y a un aspect snobisme , des considérations " fashion victim " dans nos choix … Ca m'est facile de le reconnaitre : j'eni ai déjà dit deux mots sur ce site : j'adore les vieilles 75 cuir pas seulement parce que ce sont des chaussures super efficaces …Mais aussi parce qu'elles sont tout simplement …belles ! C'est idiot , mais c'est comme ça !
Cela dit , comme je viens de l'expliquer a un pote , si jamais mon garage brulait et que disparaisse ainsi ma petite collection de vieux skis bois et de vieilles pompes cuir N75 ainsi que tout le reste de mon matos. et si je devais donc me réequiper totalement , mon choix serait :
Des Fisher E109
Des Hagan Xtrace
Des batons de ski de chez Emmaus
Des Meindl
Des peaux pleine longueur avec accroche arrière .

Et pis c'est tout !

Ca fait plus de 4 ans que j'utilise des Hagan : pas bronché d'un poil ce matos …

En résumé , je suis bien d'accord sur la définition de la meilleure chaussure de SRN en 75 , mais en dehors de ça
si on n'est pas snob , pas amoureux du 75 mm et à s'en tenir a l'aspect purement pratique des choses , la meilleure chaussure de SRN , c'est la Meindl …
Modifié il y a 5 ans
Eh bien voilà Robert, merci et bravo ! Seule doit primer l'efficacité ! Et comme j'ai déjà les Meindl et que c'est une chaussure fabuleuse, je vais essayer comme je le disais hier… Y'a que pour les bâtons, je préfère LEKI à EMMAÜS, le design les gars (4ème degré :-)

J'ai même une petite idée, je vais téléphoner à Aventure Nordique pour discuter de cela avec eux : lorsque j'ai regardé leur vidéo et leurs essais de la Xtrace datant de 2010, apparemment celles qui n'avaient pas l'articulation (mais pas sûr), dans les comparaisons, l'essayeur fait état du fait qu'il manque éventuellement une cale de montée ?

Est-ce qu'on ne pourrait pas installer la surélévation grise AV et AR avec cale de montée de la Hardwire Voilé 3 Pin's, qui se vend seule, sous la Xtrace, puisque de toute façon les perçages AV sont les mêmes que les 75 mm ?

Quand au problème évoqué par Sancho concernant la solidité (?????????) à terme de la languette sous la chaussure, il serait peut-être possible, une fois que les fixations sont réglées pour nos chaussures, de fixer une languette carbone complémentaire de renfort ?

Moi perso, je ne prête pas mes skis, donc le problème est réglé de ce côté-là !

Donc à suivre tout cela… :-x
mrmts7739
Modifié il y a 5 ans